Guillemette Lelardoux-Chanu

Guillemette Chanu est une artiste peintre, née le 26 mars 1924 à Rennes (Ille-et-Vilaine), et morte le 27 avril 1996.

Biographie

Peintre figurative, Guillemette Chanu est issue d'une famille d'artistes. Son père, Lucien Chanu (1900-1969), est un ancien élève de l'école des beaux-arts de Rennes qu'il fréquenta pendant la Première Guerre mondiale. Il était membre du Salon des artistes français et fondateur de l'Association artistique bretonne. Son grand-père, Jules Chanu (1874-1943), était un peintre décorateur. Elle passa son enfance à Rennes où elle suivra ses études supérieures. Pendant l'été, elle venait passer ses vacances à Saint-Servan où ses grands parents maternels demeuraient rue des Hauts Sablons dans le quartier de la Tour Solidor.

Ses grands-parents paternels prirent leur retraite à Mordelles près de Rennes, c'est là que la famille se réfugia pendant la Seconde Guerre mondiale et qu'elle rencontre Henri Lelardoux, qu'elle épouse à Rennes le 3 octobre 1945. En 1938, elle obtient une dérogation pour suivre le jeudi les cours de l'école des beaux-arts de Rennes dirigée par Pierre Galle. En 1941, elle y poursuit ses études de peinture de façon permanente. Elle a M. Collet comme professeur le dessin, M. Guillet pour l'architecture, M. Lemonnier pour l'anatomie, ainsi que Mathurin Méheut. Ses condisciples notables sont le peintre verrier Joseph Archepel, le peintre et cinéaste Frédéric Back, les sculpteurs Jean Brand'honneur, Roland Guillaumel, le peintre fresquiste Geoffroy Dauvergne (1922-1977), Roger Marage, Jeanne Baglin née Hue.

Après son mariage, elle se consacrera à l'éducation de ses trois enfants jusqu'en 1977, date à laquelle elle reprendra ses pinceaux, et ouvre une boutique d'artisanat d'art à l'enseigne de « La Tour du Chesne » au n° 21 de la rue de la monnaie à Rennes. Le 5 décembre 1987, elle inaugure son Atelier du poids public à Saint-Servan, au n° 8 de la rue de l'Amiral Magon. Depuis elle va multiplier les expositions aussi bien en France qu'à l'étranger. Elle partage son plaisir de peindre avec quelques artistes amateurs de la région qui seront de plus en plus nombreux avec le temps. En 1993, elle initie trois cent élèves des écoles primaires de Pont-l'Abbé aux techniques de la peinture. En 1995, elle est l'initiatrice du 1er festival des artistes peintres de Saint-Servan Solidor en Peinture.

Son époux poursuit son travail à travers l'Association de l'atelier de Guillemette qui œuvre pour l'art et soutient par son adhésion aux Amis du peintre Geoffroy Dauvergne l'action pour la préservation du patrimoine culturel pictural de la région jusqu'en 2014, année de sa mort. Elle est inhumée à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine).

Collections publiques

Récompenses

  • 1994 : trois prix de couleurs en Bretagne au festival Cité en peinture à Bécherel
  • 1995 : prix du festival de Solidor en peinture
  • 1996 : mention des Tablées du Rheu

Expositions

1995-1996 : Centre Alma à Rennes ; Salon des arts à Cholet (Maine et Loire) ; Les Tablées de Rheu

Bibliographie

  • Catalogue de l'exposition hommage posthume, préface de Jen-Claude Crance, poème de Jeannette Comyn, remerciements de M. Lelardoux, imprimé sur les Presses de Porcher à Saint-Malo, mai 2003
  • Différents articles de presse Ouest France[réf. incomplète]
  • Alain Valtat, Catalogue Raisonné du Peintre Geoffroy Dauvergne (1922-1977), Sceaux, auto-édition, 1996, (ASIN B0014SHK60)

Notes et références


Article publié sur Wikimonde Plus.