Guillaume Latrille de Lorencez

Guillaume Latrille de Lorencez

Officier général francais 3 etoiles.svg Guillaume Latrille de Lorencez
Guillaume Latrille de Lorencez
Guillaume-Latrille de Lorencez

Naissance
Pau (Pyrénées-Atlantiques)
Décès (à 83 ans)
Bar-le-Duc (Meuse)
Origine Français
Allégeance Drapeau de la France France
Arme Infanterie
Grade Général de division
Années de service 1791-1839
Commandement 14e division militaire
Conflits Bataille d'Ulm
Bataille d'Austerlitz
Distinctions Comte de l'Empire
Grand officier de la Légion d'honneur
Commandeur de Saint-Louis
Hommages Nom gravé sous l'Arc de triomphe de l'Étoile, 32e colonne "LATRILLE de Lez"

Le comte Guillaume Latrille de Lorencez, né à Pau le et mort à Bar-le-Duc le , est un général français de la Révolution et de l’Empire.

Lorencez était un des beaux-fils du maréchal Oudinot, duc de Reggio, et le père de Charles Ferdinand Latrille, comte de Lorencez.

États de service

il s'engage comme volontaire au 2e bataillon de volontaires des Basses-Pyrénées le , il passe sergent le suivant, adjudant en 1792, et major en 1793.

Le il est nommé capitaine à la 39e demi-brigade de première formation, et le , il devient aide de camp du général Augereau. Il est fait officier de la Légion d'honneur le .

Le il est élevé au grade de Colonel du 46e régiment d'infanterie de ligne, et de 1805 à 1807 il participe aux batailles d'Ulm du 15 au , Austerlitz le , d'Iéna le , et d'Eylau le . Il est élevé au grade de commandeur de la Légion d'honneur le .

Il est promu général de brigade le , et il est créé baron de l'Empire le . Le il est blessé à la Bataille de Wagram. Le il prend la fonction de chef d'état-major de l'armée d'Allemagne sous les ordres de Louis-Alexandre Berthier, et il rejoint l'armée de Catalogne le .

Il est élevé au grade de général de division le , et il est blessé le suivant à la Bataille de Bautzen. Il est créé comte de l'Empire le et le il prend le commandement de la 14e division militaire. Le il est chargé d'organiser les gardes nationales dans la 3e division militaire, et de 1816 à 1826 il est inspecteur général d'infanterie. Le , il passe dans la section de réserve du cadre de l'état-major général de l'armée.

Il meurt le à Bar-le-Duc.

Noms gravés sous l'arc de triomphe de l'Étoile : Pilier Ouest, 31e et 32e colonnes.

Bibliographie