Guido Pella

Guido Pella
image illustrative de l’article Guido Pella
Guido Pella à l'US Open en 2016.
Carrière professionnelle
2007
Nationalité Drapeau de l'Argentine Argentine
Naissance (28 ans)
Drapeau : Argentine Bahía Blanca
Taille 1,85 m (6 1)
Prise de raquette Gaucher, revers deux mains
Gains en tournois 2 474 989 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 2
Meilleur classement 39e (21/03/2016)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 119e (21/09/2015)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/32 1/32 1/16 1/32
Double 1/32 1/16 1/32 1/32
Titres par équipe nationale
Coupe Davis 1 (2016)

Guido Pella, né le à Bahía Blanca, est un joueur de tennis professionnel argentin.

Il est membre de l'équipe d'Argentine de Coupe Davis, avec laquelle il a remporté le titre en 2016.

Carrière

En tant que junior, il a réalisé son plus grand exploit lors des Internationaux de France 2008 lorsqu'il a battu la première tête de série Bernard Tomic en quart de finale[1] mais s'incline au tour suivant contre Jerzy Janowicz.

Il entame sa carrière sur le circuit ITF et remporte son premier titre en 2008 à Trujillo au Pérou.

En 2012, il s'impose sur le circuit Challenger et remporte trois titres. Il est alors qualifié pour les ATP Challenger Tour Finals en fin d'année et remporte le tournoi en battant Adrian Ungur en finale, ce qui lui permet de rentrer dans le top 100 mondial pour la première fois[2]. Il fait également ses débuts en Grand Chelem avec une qualification pour le tableau principal de l'US Open où il s'incline au premier tour contre Nikolay Davydenko.

En 2013, il atteint les demi-finales du tournoi ATP de Düsseldorf en battant notamment le 10e mondial Janko Tipsarević au second tour. Il se blesse ensuite au tendon de la cuisse au premier tour du tournoi de Wimbledon[3].

En 2015, il remporte 4 tournois Challenger et se qualifie pour les ATP Challenger Tour Finals où il atteint les demi-finales mais doit déclarer forfait à cause d'une blessure à la jambe droite[4].

2016. Révélation sur le circuit principal, entrée top 50 et victoire en Coupe Davis

À l'Open d'Australie il passe le premier tour (2-6, 3-6, 6-3, 7-5, 6-1) contre Steve Darcis dans un match bien mal débuté remontant son handicap de deux sets. Mais malgré un énorme combat (62-7, 7-64, 63-7, 7-68, 4-6) d'une forte intensité dans les échanges, il perd au bout du fil contre Feliciano López.

Sur la terre battue au tournoi de Rio de Janeiro, il atteint sa première finale sur le circuit ATP qui plus est un ATP 500. Pour cela, il bat notamment le grand serveur américain 11e mondial John Isner au premier tour en sauvant trois balles de match (7-65, 5-7, 7-68)[5] et en demi-finale le 19e mondial Dominic Thiem plus facilement (6-1, 6-4). Il échoue à remporter le titre en s'inclinant face à Pablo Cuevas en 3 sets (4-6, 7-65, 4-6) en 2 h 16 avec beaucoup d'intensité[6].

En mars sur le dur du Masters d'Indian Wells, il bat Kyle Edmund (63-7, 6-4, 7-5), puis prend sa revanche de Rio en battant également difficilement Pablo Cuevas (6-1, 4-6, 6-4), et se qualifie pour ses premiers huitièmes de finale dans cette catégorie. Il perd cependant contre le Belge David Goffin en ayant pris un set et opposé une résistance.

À Roland-Garros il bat son compatriote Diego Schwartzman en quatre manches, avant de résister au second tour contre Gilles Simon (6-4, 6-1, 5-7, 64-7, 4-6), où il finit malgré tout perdant, mais a épuisé le Français[7].

En Coupe Davis, il participe au premier tour contre la Pologne en remportant son match contre Michał Przysiężny en trois sets. Puis en quart contre l'Italie avec Juan Martín del Potro, ils remportent le double (6-1, 7-64, 3-6, 3-6, 6-4) face à la paire Fabio Fognini et Paolo Lorenzi permettant de passer au tour suivant. En demi-finale, il affronte les tenants du titre la Grande-Bretagne. Il remporte son deuxième match (65-7, 6-4, 6-3, 6-2) face à Kyle Edmund permettant de mener deux à rien, mais perd son deuxième simple contre Andy Murray (3-6, 2-6, 3-6) permettant aux adversaires de revenir à égalité. L'Argentine passe finalement en finale grâce à la victoire de Leonardo Mayer. Il ne joue pas la finale contre la Croatie, mais remporte tout de même le trophée, le premier de l'Argentine[8].

Palmarès sur le circuit Challenger

Il a remporté 12 tournois Challenger en simple : à Salinas, Manta, Campinas et les ATP Challenger Tour Finals en 2012, São Paulo en 2013, Lima en 2014, San Luis Potosí, São Paulo, Vicence et Porto Alegre en 2015 et Milan et Floridablanca en 2017 .

En double, il a remporté 6 titres Challenger : à Pereira en 2012, São Paulo, Guayaquil et Lima en 2014 et Santiago et Vicence en 2015.

Palmarès

Finales en simple messieurs

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 15-02-2016 Drapeau : Brésil Rio Open by ClaroRio de Janeiro ATP 500 1 333 085 $ Terre (ext.) Drapeau : Uruguay Pablo Cuevas 6-4, 65-7, 6-4 Parcours
2 01-05-2017 Drapeau : Allemagne BMW Open by FWUMunich ATP 250 482 060  Terre (ext.) Drapeau : Allemagne Alexander Zverev 6-4, 6-3 Parcours

Parcours dans les tournois du Grand Chelem

En simple

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2012 1er tour (1/64) Drapeau : Russie N. Davydenko
2013 1er tour (1/64) Drapeau : Israël Amir Weintraub 2e tour (1/32) Drapeau : Serbie Novak Djokovic 1er tour (1/64) Drapeau : Canada Jesse Levine 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis Sam Querrey
2014
2015 1er tour (1/64) Drapeau : Croatie Marin Čilić
2016 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne Feliciano López 2e tour (1/32) Drapeau : France Gilles Simon 1er tour (1/64) Drapeau : Suisse Roger Federer 2e tour (1/32) Drapeau : Russie Mikhail Youzhny
2017 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne R. Bautista-Agut 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine J. M. del Potro 2e tour (1/32) Drapeau : Belgique David Goffin
2018 1er tour (1/64) Drapeau : Autriche Dominic Thiem 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne Rafael Nadal 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis M. McDonald

N.B. : à droite du résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2016 1er tour (1/32)
Drapeau : Italie P. Lorenzi
Drapeau : Allemagne Be. Becker
Drapeau : Autriche D. Thiem
1er tour (1/32)
Drapeau : Argentine H. Zeballos
Drapeau : Pays-Bas J.-J. Rojer
Drapeau : Roumanie Horia Tecău
1er tour (1/32)
Drapeau : Argentine H. Zeballos
Drapeau : Argentine G. Durán
Drapeau : Argentine M. González
1er tour (1/32)
Drapeau : Argentine F. Delbonis
Drapeau : Finlande H. Kontinen
Drapeau : Australie John Peers
2017 1er tour (1/32)
Drapeau : Argentine Renzo Olivo
Drapeau : Serbie Dušan Lajović
Drapeau : Serbie Viktor Troicki
1er tour (1/32)
Drapeau : Argentine Schwartzman
Drapeau : Corée du Sud Chung Hyeon
Drapeau : Taipei chinois Lu Yen-hsun
2018 1er tour (1/32)
Drapeau : Argentine Schwartzman
Drapeau : Chili H. Podlipnik
Drapeau : Biélorussie A. Vasilevski
2e tour (1/16)
Drapeau : Argentine Schwartzman
Drapeau : Colombie J. S. Cabal
Drapeau : Colombie Robert Farah

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat, tandis que le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2013 1er tour
Drapeau : Croatie Ivan Dodig
2e tour
Drapeau : Espagne N. Almagro
2014 1er tour
Drapeau : États-Unis Jack Sock
2015
2016 3e tour
Drapeau : Belgique D. Goffin
1er tour
Drapeau : Argentine J. M. del Potro
1er tour
Drapeau : France P.-H. Herbert
1er tour
Drapeau : Australie N. Kyrgios
1er tour
Drapeau : États-Unis Jack Sock
1er tour
Drapeau : États-Unis Jack Sock
1er tour
Drapeau : États-Unis S. Johnson
2017 2e tour
Drapeau : Espagne R. Nadal
3e tour
Drapeau : France N. Mahut
2018 1er tour
Drapeau : Espagne F. Verdasco
1er tour
Drapeau : Russie M. Youzhny
1er tour
Drapeau : Argentine D. Schwartzman

N.B. : sous le résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Victoires sur le top 10

Toutes ses victoires sur des joueurs classés dans le top 10 de l'ATP lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Masters
Jeux olympiques
Masters 1000
500 Series
250 Series
Coupe Davis
# G.P. Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score
1 no 101 Drapeau : Allemagne Düsseldorf 2013 Terre battue Drapeau : Serbie Janko Tipsarević no 10 1/8 7-61, 6-1
2 no 72 Drapeau : République populaire de Chine Chengdu 2017 Dur Drapeau : Autriche Dominic Thiem no 7 1/8 7-66, 6-4
3 no 82 Drapeau : Royaume-Uni Wimbledon 2018 Gazon Drapeau : Croatie Marin Čilić no 5 1/32 3-6, 1-6, 6-4, 7-63, 7-5

Classements ATP en fin de saison

Classements à l'issue de chaque saison
Année 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Rang en simple 1370 en augmentation 586 en augmentation 557 en augmentation 308 en diminution 420 en augmentation 350 en augmentation 108 en augmentation 94 en diminution 156 en augmentation 74 en diminution 80 en augmentation 64
Rang en double - 1075 en augmentation 735 en augmentation 309 en diminution 345 en diminution 501 en augmentation 172 en diminution 392 en augmentation 155 en diminution 203 en diminution 211 en diminution 819

Source : (en) Classements de Guido Pella sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et références

  1. (es) Guido Pella pasó a las semifinales del torneo junior de Roland Garros, clarin.com
  2. (es) Pella, campeón en San Pablo, espndeportes.espn.go.com
  3. (en) Challenger Finals Preview: 10 Questions For Guido Pella, atpworldtour.com
  4. (en) Munoz-de la Nava, Clezar Advance In Sao Paulo, atpworldtour.com
  5. (en) Pella Saves 3 M.P To Fell Isner, atpworldtour.com
  6. Cuevas, tombeur de Nadal, finit en beauté, eurosport.fr
  7. Mené deux sets à zéro, Gilles Simon est revenu de l'enfer contre Pella, eurosport.fr
  8. L'Argentine sacrée pour la première fois après la victoire de Delbonis sur Karlovic, eurosport.fr

Voir aussi

Liens externes