Guerre d'Abkhazie (1998)

Guerre d'Abkhazie (1998)
Guerre d'Abkhazie (1998)
Informations générales
Date 20 mai-
(6 jours)
Lieu Abkhazie, ouest de la Géorgie
Issue Victoire abkhaze
Belligérants
Drapeau de l'Abkhazie Abkhazie Flag of Georgia (1990-2004).svg Légion blanche
Flag of Georgia (1990-2004).svg Frères de la Forêt
Forces en présence
1 500 soldats 300 guérilleros
Pertes
Sources abkhazes :
8 tués et 17 blessés[1]
Sources géorgiennes :
300 tués et plusieurs dizaines de blessés
Sources géorgiennes :
17 tués, 24 blessés, 56 capturés et 6 disparus
Sources abkhazes :
160 tués[1]
35 civils géorgiens tués
30 000 à 40 000 déplacés

La guerre d'Abkhazie de 1998 est un court conflit armé de six jours ayant eu lieu dans le district de Gali en Abkhazie (frontalier avec la Géorgie) après que des Géorgiens ethniques eurent lancé une insurrection contre le gouvernement séparatiste abkhaze. Le conflit est connu en Abkhazie sous le nom de Guerre des six jours, s'étant déroulé du 20 au , bien que des attaques insurgées se soient produites avant cette date[2]. Ces combats sont en revanche les plus intenses depuis la fin de la guerre d'Abkhazie de 1993[3]. Ils se soldent par un cessez-le-feu entre Abkhazes et Géorgiens à l'initiative du président géorgien Edouard Chevardnadze le 26 mai.

Le gouvernement abkhaze affirme que des « centaines de combattants géorgiens » ont été tués dans les affrontements par les forces armées abkhazes. Le conflit a par ailleurs entraîné la fuite de plusieurs dizaines de milliers de civils dans la ville de Zougdidi détenue par le gouvernement géorgien à la frontière avec l'Abkhazie. Des équipes du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) ont par ailleurs été dépêchées sur place afin de traiter les blessés[4].

Notes et références