Groupement des scientifiques pour l'information sur l'énergie nucléaire

Groupement des scientifiques pour l'information sur l'énergie nucléaire (GSIEN)
Cadre
Fondation
Fondation Novembre 1975
Fondateurs Monique Sené, Jean-Paul Shapira, Vincent Comparat, Dominique Lalanne, Patrick Petitjean, Raymond Sené, Théo Leray
Identité
Présidente Monique Sené
Méthode Diffusion d'information sur les questions que soulèvent le développement de l'industrie nucléaire en France
Publication La Gazette Nucléaire
Site web Site du GSIEN

Le Groupement de scientifiques pour l’information sur l’énergie nucléaire (GSIEN) est une association antinucléaire française créée en 1975. Ses membres participent à des expertises de projets nucléaires en France et à l’étranger[1]. Il s’est fait notamment remarquer dans les médias après la catastrophe de Tchernobyl.

Groupement des scientifiques pour l'information sur l'énergie nucléaire

Sommaire

Présentation

En 1979, lors de l’accident de Three Mile Island, le GSIEN est intervenu dans le cadre de la première instance destinée à informer les populations[1].

Le GSIEN a réalisé plus de 200 dossiers scientifiques publiés dans la revue La Gazette nucléaire. Il a aussi publié plusieurs livres et réalisé de nombreuses interventions devant des organismes officiels ou pour le public, et répondu à de nombreuses demandes de scolaires, journalistes et associations[1].

À la demande des Commissions locales d’Informations, le GSIEN a réalisé des expertises lors des visites décennales des réacteurs de la centrale nucléaire de Fessenheim, de celle du Blayais et de Golfech[1].

Le GSIEN a été cofondé et est toujours présidé par Monique Sené.

La Gazette Nucléaire

La Gazette Nucléaire
Image illustrative de l'article Groupement des scientifiques pour l'information sur l'énergie nucléaire

Pays France
Langue Français
Périodicité Trimestriel
Date de fondation Juin 1976
Éditeur GSIEN
Ville d’édition Orsay

Directeur de publication Monique Sené
Site web Site du GSIEN

Notes et références

Voir aussi

Sources

Liens externes