Groupe allemand

Groupe allemand
Répartition géographique des différents dialectes du groupe allemand en Europe en 1990.

Le groupe allemand ou germano-néerlandais est un sous-ensemble des langues germaniques de l'Ouest. Il comprend des langues telles que l'allemand, le yiddish, le luxembourgeois, le néerlandais ou l'afrikaans et de nombreux dialectes. Ce groupe se caractérise par un large vocabulaire commun. Il est divisé en deux sous-groupes : le bas et le haut-allemand. Le second est caractérisé par la présence de la seconde mutation consonantique.

Les dialectes appartenant à ce groupe forment un continuum linguistique, c'est-à-dire qu'ils sont intercompréhensibles de proche en proche. Le domaine de ces dialectes s'étend sur :

Avant la Seconde Guerre mondiale, ce domaine s'étendait beaucoup plus à l'Est : la Prusse-Orientale, la Poméranie, la Silésie et une grande partie de la Bohême et de la Moravie parlaient alors majoritairement des dialectes allemands.

Comme cet ensemble forme un continuum, les divisions qu'on peut y tracer ne sont jamais nettes. Deux approches complémentaires permettent d'organiser les différents dialectes allemands. Tout d'abord, on peut les diviser en parlers bas-allemands au Nord et parlers hauts-allemands au Sud, les premiers ne connaissant pas la seconde mutation consonantique (les parlers moyen-allemands étant des parlers généralement rattachés au haut-allemand où cette mutation est présente, mais incomplète). C'est donc un trait de phonétique qui permet cette distinction. Une autre approche se base sur des faits de vocabulaire. Celle-ci distingue les parlers franciques, alémaniques et souabes, austro-bavarois, saxons et les parlers de l'Est (souvent considérés comme saxons).

Liste et classification

En voir la liste dans cet autre article.

Voir aussi

Articles connexes