Groupe Edmond-de-Rothschild

(Redirigé depuis Groupe Edmond de Rothschild)

Groupe Edmond-de-Rothschild
logo de Groupe Edmond-de-Rothschild

Création 1953
Fondateurs Edmond de Rothschild
Personnages clés Benjamin de Rothschild,
Ariane de Rothschild,
Siège social Genève
Drapeau de Suisse Suisse
Activité Banque privée, Asset management
Effectif 2 700 collaborateurs (2015)
Site web www.edmond-de-rothschild.com
Résultat net
RBE: CHF 232 millions (€189 millions) 2013

Le groupe Edmond-de-Rothschild est un groupe financier international, familial et indépendant intervenant principalement dans les métiers de banque privée et de gestion d'actifs que complètent des activités de private equity (capital-investissement dans des sociétés non cotées), corporate finance (finance d'entreprise) et administration de fonds.

Historique

En 1953, Edmond de Rothschild crée la compagnie financière Edmond-de-Rothschild à Paris. Il pose les bases du groupe international avec l'acquisition de la Banque privée en 1965 à Genève et l'ouverture d'une filiale au Luxembourg en 1968[réf. nécessaire].

En 1989, Benjamin de Rothschild, son fils, crée la compagnie de trésorerie Benjamin-de-Rothschild à l'âge de 23 ans pour développer des services en gestion de risques financiers. Il prend ensuite la présidence du groupe, à la mort de son père[1] en 1997.

Ariane de Rothschild, son épouse, en devient la vice-présidente en 2009[2]. Elle est nommée à la tête du comité exécutif du groupe en 2015.

En 2010, le groupe LCF Rothschild[3] (la compagnie financière) change de nom et s'appelle désormais « groupe Edmond-de-Rothschild » en hommage à son fondateur : « le groupe Edmond de Rothschild a rassemblé l’ensemble de ses entités bancaires et non bancaires sous le nom "Edmond de Rothschild" pour clarifier et renforcer l’identité du groupe », selon les propos de Benjamin de Rothschild[4],[5].

Structure

Edmond de Rothschild Holding S.A., holding de tête du groupe financier contrôlé par Benjamin de Rothschild, détient d'une part[6] :

  • 77 % du capital de Edmond de Rothschild (Suisse) S.A., la maison mère du groupe suisse ; les actions de la banque sont cotées à la Bourse suisse ;
  • 97 % de Edmond-de-Rothschild S.A., la holding de tête du groupe français qui regroupe principalement Edmond-de-Rothschild S.A et Cogifrance (la Compagnie générale immobilière de France).

Chiffres clés

Au 31 décembre 2016, le groupe Edmond-de-Rothschild compte 2 700 salariés, 33 implantations dans le monde et 5 centres de gestion internationaux : à Francfort, Genève, Londres, Luxembourg et Paris. Le groupe Edmond-de-Rothschild affiche un bénéfice net de 63 millions de francs suisses représentant une progression de 13% par rapport à l'année précédente. Les avoirs de la clientèle sous gestion ont atteint 118,1 milliards de francs suisses, soit une hausse de 2,9 % par rapport à fin 2015, et 167 milliards de francs suisses d'actifs sous gestion[7].

Les métiers

La principale activité du groupe est une activité de banque privée, qui offre un large éventail de solutions destinées à répondre aux attentes d’une clientèle privée et d’entrepreneurs : gestion de portefeuille discrétionnaire, gestion de portefeuille conseillée, analyse et gestion du risque, ingénierie financière et patrimoniale, family advisory, conseil en philanthropie, immobilier.

La gestion d'actifs (asset management) est le deuxième pôle d’activités stratégique. L’offre se décline au travers de mandats de gestion dédiés et de fonds ouverts distribués dans 14 pays[8] : actions, dettes d’entreprises, allocation d’actifs et dettes souveraines, gestion quantitative, multigestion diversifiée, multigestion alternative, investissement socialement responsable, overlay management, dette d’infrastructure, immobilier.

Parallèlement à la gestion de fonds, le groupe met à disposition des services en matière d’administration de fonds et d’asset servicing : conception et constitution de fonds, société de gestion, administration centrale, banque dépositaire, agent domiciliataire, capital-investissement (private equity) et immobilier.

La finance d'entreprise (corporate finance) est également une activité importante au sein du groupe qui accompagne les actionnaires d’entreprises dans la gestion de leur portefeuille d’activités : fusions et acquisitions, opérations de haut de bilan, ingénierie financière, conseil stratégique en immobilier.

Edmond-de-Rothschild est spécialiste du secteur private equity[9] et accompagne des entreprises et projets d’investissement dans une perspective de long terme : investissements minoritaires diversifiés, capital-développement Small Caps, capital-développement Mid Caps, sciences de la vie, croissance Afrique sub-saharienne, croissance Chine, agroforesterie, réhabilitation de sites pollués, infrastructures, hôtels de luxe, holdings d'investissement.

Investissements socialement responsables

En 2015, le groupe a totalisé plus de 3,5 milliards d'euros en investissements socialement responsables[10]. Cet engagement financier se matérialise notamment par le lancement de fonds d'investissements destinés aux biotechnologies, à la dépollution des sols, à l'agroforesterie et à l'Afrique.

En 2014-2015, Amethis Finance (une société dont le groupe Edmond-de-Rothschild détient la majorité[11]) a ainsi levé 400 millions de dollars en fonds propres et en dettes, notamment par ses participations dans les secteurs de la banque, de l'assurance et de la micro-finance (au Ghana[12], au Kenya[13], en Côte d'Ivoire[14], à Madagascar[15] et à Maurice[16]), de la santé (en Côte d'Ivoire et au Maroc[17]) ou encore de la distribution de denrées alimentaires[18].

Le groupe Edmond-de-Rothschild a également fondé le fonds Moringa, premier fonds destiné à l'agroforesterie durable, avec 67 millions d'euros d'actifs sous gestion. Il a 8 000 emplois, 45 000 collaborations avec des petits agriculteurs et 40 000 hectares reboisés[19],[20].

Le groupe est aussi à l'origine du fonds Ginkgo, spécialisé dans la reconversion des friches industrielles, avec 81 millions d'euros d'actifs sous gestion dans 7 projets développés en France et en Belgique. Le fond a créé 300 logements et 5 000 emplois[21],[22].

Autres activités du groupe

Ariane et Benjamin de Rothschild développent également un ensemble d’activités entrepreneuriales, en investissant dans le vin et notamment dans le Bordelais (Château Clarke, Château Malmaison, Château des Laurets), en Afrique du Sud avec la famille Ruppert et en Argentine. Il possède aussi le domaine du Mont d'Arbois, complexe hôtelier de luxe à Megève (Haute-Savoie), ainsi qu’une exploitation agricole, le domaine des Trente-Arpents à Tournan-en-Brie (Seine-et-Marne). Benjamin de Rothschild est également l'armateur de la structure française de course à la voile Gitana Team, créée en 2000[23].

Activités philanthropiques

Les fondations Edmond-de-Rothschild constituent un réseau philanthropique international qui opère dans les domaines de l'art, de l'entrepreneuriat, de la santé et du partage des meilleures pratiques (best practices)[24]. Plus d'une centaine de projets sont accompagnés dans une vingtaine de pays par ce réseau qui comprend 10 fondations installées en France, Suisse, Espagne, États-Unis et Israël.

L'éducation constitue la clé de voûte de l'engagement des fondations Edmond-de-Rothschild qui apportent leur contribution à de nombreuses écoles et universités dans le monde[25]. Les fondations familiales ont aussi développé des programmes d'entrepreneuriat social, comme le programme Scale Up à l'ESSEC[26], et l'Ariane-de-Rothschild fellowship qui a pour but la création d'un réseau transatlantique d'entrepreneurs sociaux.

Gouvernance du groupe

Présidence

Comité exécutif

Depuis le 6 octobre 2016, le comité exécutif est composé de[27],[28],[29] :

  • Ariane de Rothschild : présidente du comité exécutif du groupe (depuis 2015[30]) ;
  • Yves Aeschlimann : directeur juridique du groupe ;
  • Emmanuel Fievet : directeur général (CEO) de Edmond de Rothschild (Suisse) S.A. ;
  • Jean-Christophe Pernollet : directeur général des risques et crédits du groupe[31] ;
  • Vincent Taupin : directeur général (CEO) de Edmond-de-Rothschild Asset Management (gestion de capitaux)[32] ;
  • Cynthia Tobiano : directeur financier du groupe (CFO) ;
  • Emanuela Bonadiman : directeur des ressources humaines du groupe[33] ;
  • Pierre-Étienne Durand : directeur groupe de la stratégie et du développement international ;
  • Robert Jenkins : directeur de la marque et du marketing[34] ;
  • Sabine Rabald : directeur des opérations du groupe.

Notes et références

  • Cet article est partiellement ou en totalité issu de l'article intitulé « Compagnie financière Edmond de Rothschild » (voir la liste des auteurs)
  1. Lecadre Renaudraulin Nathalie, « La finance perd un Rothschild très discret. Le banquier Edmond est mort hier. Son fils Benjamin lui succède », Libération,‎ (lire en ligne).
  2. « Rapport annuel 2012 - Mandats », sur edmond-de-rothschild.ch, (consulté le 1er juin 2013), p. 15.
  3. « Rapport annuel 2010 - Conseil d'administration », sur edmond-de-rothschild.ch, (consulté le 1er septembre 2013).
  4. « Edmond-de-Rothschild : une identité commune pour renforcer la visibilité du groupe », sur boursier.com.
  5. « Le groupe Edmond-de-Rothschild unifie ses marques », sur agefi.fr.
  6. « Rapport annuel 2012 - Périmètre de consolidation », sur edmond-de-rothschild.ch, (consulté le 1er septembre 2013), p. 80.
  7. « Banque Privée Rothschild a augmenté son bénéfice net à 63 millions de CHF en 2016 », sur zonebourse.fr (consulté le 21 juillet 2017).
  8. « Edmond-de-Rothschild réorganise sa gestion - Actualités Asset Management », sur agefi.fr (consulté le 1er avril 2016).
  9. « Délices d’initiés : comme 007 à Marrakech », sur lesechos.fr (consulté le 1er avril 2016).
  10. « Edmond de Rothschild Euro Sustainable Growth », sur agefiactifs.com (consulté le 31 mars 2016).
  11. « Edmond de Rothschild Private Equity », sur amethisfinance.com (consulté le 31 mars 2016).
  12. (en) « Amethis Finance To Acquire Stake In Fidelity Bank », sur modernghana.com (consulté le 31 mars 2016).
  13. « Amethis Finance invests $10.5 m in Chase Bank Kenya », sur chasebankkenya.co.ke (consulté le 31 mars 2016).
  14. « Côte d'Ivoire - Bancassurance : pourquoi NSIA s'est-elle alliée au duo Amethis-BNC ? », sur lepoint.fr, Le Point Afrique (consulté le 31 mars 2016).
  15. « Amethis Makes $19mln Investment In Ciel Finance », sur africacapitaldigest.com (consulté le 31 mars 2016).
  16. « Partenariat : Amethis Finance entre dans le capital de CIEL Finance », sur lemauricien.com.
  17. « Saham cède le groupe de cliniques ivoirien HMAO », sur jeuneafrique.com (consulté le 31 mars 2016).
  18. « Yasser Ezzedine (CDCI) : "En Côte d'Ivoire, seulement 15 % à 25 % des besoins alimentaires sont couverts par la distribution..." », sur jeuneafrique.com (consulté le 31 mars 2016).
  19. Martin Joseph, « Congrès forestier mondial : un partenariat aux objectifs ambitieux », sur rse-magazine.com, RSE Magazine (consulté le 31 mars 2016).
  20. [1].
  21. « Le fonds Gingko démarre la valorisation immobilière de sept friches industrielles », sur lesechos.fr (consulté le 31 mars 2016).
  22. « Soyons optimistes : la finance n’est pas qu’irresponsable - Tendances Eco », sur tendances-eco.com, Tendances Eco (consulté le 31 mars 2016).
  23. « Vendée Globe 2016 : Gitana et Josse déjà sur le pont », sur lesechos.fr (consulté le 1er avril 2016).
  24. « Les fondations Edmond-de-Rothschild mobilisées pour l'éducation », sur lesechos.fr, Les Échos Business (consulté le 6 avril 2016).
  25. Julien Pompey, « Les fondations Edmond-de-Rothschild mobilisées pour l'éducation », sur lesechos.fr, (consulté le 2 décembre 2013).
  26. Essec, « Scale-up Être accompagné dans le changement d’échelle de votre entreprise sociale », sur essec.fr (consulté le 2 décembre 2013).
  27. « Comité exécutif du groupe Edmond-de-Rothschild » [PDF], sur edmond-de-rothschild.ch.
  28. « Edmond-de-Rothschild nomme Sabine Rabald directrice administration », sur romandie.com (consulté le 1er avril 2016).
  29. [2].
  30. Chad Bray, « Edmond de Rothschild Group Names Chairman's Wife as C.E.O. », sur DealBook (consulté le 1er avril 2016).
  31. « Edmond De Rothschild (Suisse): Jean-Christophe Pernollet devient chief risk officer », sur agefi.com.
  32. « Vincent Taupin remplace Roderick Munsters à la tête d'Edram », sur zonebourse.com (consulté le 20 février 2017).
  33. « Emanuela Bonadiman nommée Directeur des ressources humaines groupe de groupe Edmond-de-Rothschild », sur challenges.fr (consulté le 1er avril 2016).
  34. « Edmond-de-Rothschild recrute Robert Jenkins, ex-BNP Paribas, pour défendre sa marque », sur boursorama.com (consulté le 20 octobre 2016).

Annexes

Articles connexes

Liens externes

  • Site du groupe Edmond-de-Rothschild