Groucho Marx

Groucho Marx
Description de cette image, également commentée ci-après
Groucho Marx en 1947
Nom de naissance Julius Henry Marx
Naissance
New York, État de New York (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 86 ans)
Los Angeles, Californie (États-Unis)
Profession Comédien

Julius Henry Marx ( à New York à Los Angeles), plus connu sous le surnom de Groucho Marx, était un comédien américain faisant partie des Marx Brothers.

Biographie

Début de carrière

Comme ses frères, il débute dans le métier enfant. Petit, il montre déjà un talent pour le théâtre. Sa mère Minnie le fait engager, ainsi que Gummo dans une troupe théâtrale itinérante : le Leroy Trio. Il apprend les arts de la scène, comédie, chant et danse. Leur mère reprend vite les affaires en main pour former elle-même ses fils. Ils sillonnent le pays pour jouer sur les planches et ne pas gagner grand-chose. Avec ses frères, il finit par triompher à Broadway et la suite fut faite de succès. Il adopte comme nom de scène son surnom de Groucho (de l'anglais to grouch qui veut dire ronchonner).

Hollywood

Le succès est tel qu'un masque comique à l'effigie de Groucho est créé dans les années 1940 comme accessoire de déguisement.

Groucho Marx tourne dans 23 films dont 16 avec ses frères, principalement Chico et Harpo. En 1922, les Marx Brothers tournent leur premier film, Humor Risk, mais une fois terminé, ils le trouvent mauvais et décident de ne pas le sortir. Ils en brûleront toutes les copies plus tard. Leur premier film qui trouve le succès est Noix de coco (Coconuts).

Groucho s'est inventé un personnage à la démarche de poulet faite de grands pas, à la moustache et aux sourcils imposants dessinés au bouchon brûlé, aux petites lunettes, mâchant un cigare perpétuel[1], usant de nombreux calembours avec l'accent new-yorkais.

Dans les films burlesques des Marx Brothers, les personnages de Groucho ont plus d'affinité avec les personnages de Chico qu'avec ceux de Harpo, leur humour n'étant pas basé sur les mêmes principes. Dans 7 films, Margaret Dumont sera la partenaire de choix de Groucho, faire-valoir ou dame de cœur courtisée avec une indélicatesse et une goujaterie hilarantes.

Ce personnage arrogant usant de réparties à l'humour corrosif fait de Groucho l'un des acteurs les plus populaires des États-Unis.

You Bet Your Life (Vous pariez votre vie)

Après la Seconde Guerre mondiale, la carrière cinématographique des Marx s'essouffle et se termine en 1957. Groucho joue jusqu'en 1968, tout en se lançant dans une carrière d'animateur avec l'émission You Bet Your Life  qui connait un grand succès aux États-Unis. D'abord radiophonique à partir de 1947, l'émission devient télévisée à partir de 1950. En 1960, l'émission prend le nom de Groucho Show. Groucho continue sa carrière télévisée, il anime notamment une autre émission télévisée Tell It to Groucho, qui ne dure que cinq mois, et ne connait pas le même succès que You Bet Your Life. En octobre 1963 il est l'invité surprise de What's My Line? émission-jeu populaire de CBS. Groucho a écrit aussi quelques ouvrages, notamment Mémoires d'un amant lamentable.

Vie privée

Groucho Marx a été marié trois fois, une première fois de 1920 à 1942, avec Ruth Johnson (1898-1972), une choriste avec qui il a eu 2 enfants, Arthur et Miriam, une deuxième fois, de 1945 à 1951, avec Kay Marvis (1923-2000), ancienne épouse de Leo Gorcey, qui lui donne une fille Melinda, et une troisième avec Eden Hartford (1930-1983), de 1954 à 1969.

Groucho meurt d'une pneumonie à l'âge de 86 ans. Il est incinéré et ses cendres reposent au Eden Memorial Park Cemetery, cimetière juif de Los Angeles.

Filmographie

Films avec les quatre Marx Brothers

A Day at the Races poster 3.jpg

Films avec les trois Marx Brothers mais sans Zeppo

Films où il apparaît sans ses frères

En tant que scénariste

Ouvrages

Hommage à Groucho Marx à Lille.
  • 1930 : Beds
    • Plumards, de cheval, adapté en français par Claude Duneton, coll. Points, éd. Seuil, 1983
  • 1959 : Groucho and me ; traduit sous deux titres :
    • Les Mémoires de Groucho Marx, traduit de l'américain par Jacques Le Gal et Pierre Michaut, L'Atlande, 1981
    • Mémoires capitales, mêmes traducteurs, coll. Points, Seuil, 1985
  • 1963 : Memoirs of a Mangy Lover
  • 1967 : The Groucho Letters: Letters From and To Groucho Marx
    • Correspondance, traduit de l'américain par Claude Portail, Champ libre, 1971 ; rééd. Gallimard, 1990
  • 19?? : Love, Groucho : letters from Groucho Marx to his daughter Miriam
    • Lettres de Groucho à sa fille Miriam, trad. de l'américain par Denis Baldwin-Beneich, coll. Points, éd. Seuil, 1995
  • 1973 : The Marx Bros. scrapbook, avec Richard J. Anobile, New York, Darien house book
  • 1976 : The Groucho Phile : an illustrated life..., introduction de Hector Arce, New York, Bobbs-Merrill
  • 19?? : Groucho Marx and other short stories and tall tales
    • Crise et grouchotements, trad. et adapt. de l'anglais par Michel Lebrun, coll. Points, Seuil, 1996

Distinctions

Bibliographie

Liens externes

Notes et références

  1. le lapin de dessin animé Bugs Bunny utilisera alors dans diverses occasions un déguisement de Groucho