Grosseto-Prugna

Grosseto-Prugna
Station balnéaire de Porticcio, vue de la mer.
Station balnéaire de Porticcio, vue de la mer.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Collectivité territoriale unique Corse
Circonscription départementale Corse-du-Sud
Arrondissement Ajaccio
Canton Taravo-Ornano
(bureau centralisateur)
Intercommunalité Pieve de l'Ornano
Maire
Mandat
Valérie Bozzi
2014-2020
Code postal 20166
Code commune 2A130
Démographie
Gentilé Grossétais
Population
municipale
2 917 hab. (2015 en augmentation de 12,15 % par rapport à 2010)
Densité 92 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 52′ 20″ nord, 8° 57′ 51″ est
Altitude Min. 0 m
Max. 1 161 m
Superficie 31,56 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Corse

Voir sur la carte administrative de Corse
City locator 14.svg
Grosseto-Prugna

Géolocalisation sur la carte : Corse

Voir sur la carte topographique de Corse
City locator 14.svg
Grosseto-Prugna

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Grosseto-Prugna

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Grosseto-Prugna

Grosseto-Prugna est une commune française située dans le circonscription départementale de la Corse-du-Sud et le territoire de la collectivité de Corse.

Géographie

Grosseto-Prugna
Grosseto-Prugna, en Corse-du-Sud. À l'ouest la station balnéaire de Porticcio, à l'est le village.

La commune comprend deux agglomérations distinctes :

  • Le territoire de la commune s'étend d'Ouest en Est sur près de 15 Km jusqu'aux limites de la commune de Santa-Maria-Siché. Au Nord les limites sont avec la commune de Cauro et au Sud avec Albitreccia.
  • La station balnéaire et le hameau de Porticcio situé en bord de mer à l'Ouest face à Ajaccio.

Histoire

Depuis 2015, la commune est le bureau centralisateur du canton de Taravo-Ornano.

Toponymie

En corse la commune se nomme U Grussetu.

Politique et administration

Tendances politiques et résultats

Administration municipale

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
? 1990 Charles-Antoine Grossetti UDF Conseiller général du canton de Santa-Maria-Siché (1982-1990)
1990 1995 José Rossi UDF-DL Député
2001 2002 Marie-Jeanne Bozzi    
2002 2005 Louis Giordani    
2005 2008 Marie-Jeanne Bozzi[1] UMP Conseillère générale du canton de Santa-Maria-Siché en 2008
2008 en cours Valérie Bozzi UMP-LR Conseillère départementale (2015-2017)
Présidente de la Communauté de Communes
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3].

En 2015, la commune comptait 2 917 habitants[Note 1], en augmentation de 12,15 % par rapport à 2010 (France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
382 360 379 384 436 441 514 492 522
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
582 533 598 690 638 687 634 733 926
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
941 951 722 649 621 621 485 570 422
1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014 2015
444 843 1 542 1 943 2 152 2 543 2 624 2 867 2 917
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments

Tour génoise de Porticcio
tableau de Pierre Ucciani
(collection Ucciani)
  • Tour de Capitello (époque génoise)
  • Maison forte de Frasso XVIe siècle
  • Hameau de Vignale daté du XVIe siècle avec sa maison forte.
  • Monument aux morts sur la place de l'Église.
  • Église Saint-Césaire. Le saint patron de la ville est Saint Césaire diacre et martyr de Terracina.
  • Clocher de l'église en Mosaique smalte de Venise Or
  • Chemin de croix du XVIIe siècle, tableaux de l'Ecole italienne
  • Vierge bois polychrome, statue du XVIIe siècle
  • Autel latéral gauche de l'Annonciation en chêne, tabernacle Saint Pierre XVIIe siècle
  • Vierge en marbre datée du XVe siècle, certainement statue de la Rome antique
  • Statue du XVIIIe siècle de la Vierge à l'enfant, Notre Dame du Mont Carmel, feuille d'Or
  • Toile représentant "La Pietà" de Pierre Farel XXIe siècle
  • Christ en bois polychrome, statue du XVIIe siècle
  • Tableau représentant la flagellation du Christ du XVIIe siècle
  • Chemin de croix du XVIIe siècle, tableaux
  • Dans le Hameau de Prugna :
Saint Césaire diacre et martyr de Terracina, Patron de Grosseto - Prugna.

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références

  1. « Ex-élue UMP assassinée en Corse: nouveau degré dans l'escalade criminelle », sur Le Nouvel Observateur, (consulté le 22 avril 2011)
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.

Liens externes

  • Grosseto-Prugna sur le site de l'Institut géographique national