Grimlaïc

Grimlaïc (en latin : Grimlaicus)[1] est un prêtre franc du IXe siècle, auteur d'une règle à l'usage des reclus intitulée Regulae Solitariorum.

Biographie

Grimlaïc vécut en Lotharingie autour de l'an 900. À la fin du IXe siècle, on trouve un prêtre nommé Grimlaicus en faveur duquel le pape Formose écrivit à Foulques, archevêque de Reims, afin de lui procurer un évêché dans sa province. Il pourrait s'agir de la même personne.

Il est le premier auteur d'une règle à l'usage des reclus. Il constitue un lien entre les Pères orientaux[2], initiateurs de ce mode d'existence, et la tradition occidentale héritée de saint Benoît et de saint Grégoire.

Sources biographiques

  • Histoire littéraire de la France, Tome V, Paris, Victor Palmé, 1866, p. 685, « Grimlaïc, prêtre solitaire » (lire en ligne).
  • Denys le Chartreux, Livre de vie des recluses, Éditions Beauchesne, 2003. (ISBN 2701014468)
  • (en) Liz Herbert McAvoy, Anchoritic Traditions of Medieval Europe, Boydell & Brewer Ltd, 2010. (ISBN 1843835207)

Bibliographie

  • (en) Grimlaicus : Rule for Solitaries, traduction et introduction de Andrew Thornton, Liturgical Press, 2011. (ISBN 0879078308)

Notes et références

  1. « Grimlaïc (Grimlaicus presbyter) », sur sources-chretiennes.mom.fr
  2. Parmi lesquels Antoine le Grand, considéré comme le fondateur de l'érémitisme chrétien, Paul de Thèbes et Sérapion de Thmuis.

Liens externes