Grand Princess

Grand Princess
Image illustrative de l’article Grand Princess
Type Navire de croisière
Histoire
Chantier naval Fincantieri Monfalcone Italie
Quille posée 1998
Lancement 1998
Mise en service 1998
Statut En quarantaine
Équipage
Équipage 1 100
Caractéristiques techniques
Longueur 289 m
Maître-bau 35 m
Tirant d'eau 7 m
Tonnage 108 806 tjb
Vitesse 22,5 nœuds
Caractéristiques commerciales
Pont 12
Passagers 2 600
Carrière
Armateur Princess Cruises
Pavillon Drapeau des Bermudes Bermudes (Hamilton)
IMO 9104005
Coût 450 millions de dollars

Le Grand Princess est un navire de croisière appartenant à la société Princess Cruises. Mis en service le , il s'agit du premier navire de la classe Grande classe de Princess Cruises, ses sister-ships sont le Star Princess et le Golden Princess. Par son tonnage, il est durant un an le plus grand navire au monde parmi ceux transportant des passagers.

Histoire

Le cinéma en plein air du Grand Princess.

Le paquebot a été construit dans les chantiers Fincantieri Cantieri Navali Italiani de Monfalcone sous le numéro de coque 5956. Ayant coûté 450 millions de dollars, il est le navire le plus cher et le plus grand jamais construit lors de sa mise en service.

La décoration intérieure du Grand Princess est différente de celle de ses sister-ships. Les boiseries y sont plus sombres, et la décoration s'inspire plutôt de la classe des Sun. La disposition des cabines diffère également au niveau des salles de bains et garde-robes. Le cinéma en plein air Movies under the Star a été rajouté durant une refonte ultérieure.

Le navire est équipé de deux théâtres et d'une grande salle de spectacle. Durant sa saison inaugurale, il accueillit les performances d'artistes tels que Lorna Luft, Al Marino, Red Buttons et Rita Moreno.

En mars 2020, il est immobilisé avec trois mille passagers et équipage au large de San Francisco au retour d'une croisière au Mexique, suite à la découverte de cas de Covid-19 à bord[1], devenant après le Diamond Princess le second navire de la compagnie Princess Cruises à vivre un événement lié à la pandémie de Covid-19 en quelques semaines.

Les 5 et , des hommes de la garde nationale de Californie montent à bord pour effectuer des tests à la Covid-19 à cause de cas suspects signalés[2],[3]. Le , quarante-six personnes sont testées et vingt-et-une sont déclarées positives, dont dix-neuf membres de l'équipage et deux passagers[4]. Le Grand Princess reçoit la permission le d'accoster au port industriel d'Oakland, et de faire débarquer en premier les personnes nécessitant un traitement médical[5], tandis que les membres de l'équipage doivent rester à bord en quarantaine. Tous les passagers doivent être soumis au test et placés à l'isolement dans des locaux fédéraux adéquats[5]. Le Canada, en coordination avec les autorités fédérales américaines et les autorités californiennes, procède au retour de ses citoyens, afin de ne pas grever les hôpitaux californiens[6]. Ils arrivent à la base militaire aérienne de Trenton le .

Notes et références

  1. « Épidémie.Coronavirus: 3 000 passagers d’un paquebot bloqués au large de la Californie », Courrier International, (consulté le 6 mars 2020)
  2. (en) « Video: See Air National Guard members board a cruise ship with coronavirus test kits », sur MilitaryTimes, (consulté le 10 mars 2020)
  3. Olga R. Rodriguez, « 21 positive for coronavirus on cruise ship off California », Anchorage Daily News,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mars 2020)
  4. (en) Thomas Fuller, Sarah Mervosh, Tim Arango et Jenny Gross, « 21 Coronavirus Cases on Cruise Ship Near California »,
  5. a et b (en) Tristi Rodriguez et Dan Thorn, « Grand Princess cruise ship will dock at Port of Oakland », sur KRON 4,
  6. (en) Coronavirus CBC

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe