Grafton Galleries

Grafton Galleries

Grafton Galleries
L'entrée des Grafton Galleries en 1893 (Illustrated London News).
L'entrée des Grafton Galleries en 1893 (Illustrated London News).
Informations générales
Type Galerie d'art
Création 1893
Dissolution 1930
Dirigeant Francis Gérard Prange
Informations géographiques
Pays Royaume-Uni
Mayfair
Ville Londres
Adresse 8, Grafton Street, puis Bond Street
Coordonnées 51° 30′ 36″ nord, 0° 08′ 37″ ouest

Les Grafton Galleries, ou Grafton Gallery, est une galerie d'art fondée en 1893 à Londres. La galerie a cessé ses activités commerciales vers 1930.

Historique

Une salle des Grafton Galleries (The Graphic, 25 février 1893).
Autre salle (The Graphic, 25 février 1893).
Affiche d'Eugène Grasset pour une exposition d'art décoratif français à la galerie (1893).

Remplaçant la galerie Grosvenor, les Grafton Galleries s’établissent d’abord au 8, Grafton Street (1893), rue à laquelle elles doivent leur nom, puis dans Bond Street (1896), dans le quartier de Mayfair à Londres. Elles se composent alors de quatre salles en enfilade[1].

Ses locaux, tout nouvellement emménagés avec un grand luxe et dans d’excellentes conditions d’éclairage, se trouvent au centre de la vie artistique de Londres, près de New Bond Street.

La première exposition s’ouvre le [2].

À sa fermeture, vers 1930, la galerie est transformée en club de jazz et en cabaret.

Sélection d'expositions

  • 1893 : exposition des artistes-décorateurs[3].
  • 1895 : exposition Les beaux enfants[5].
  • 1899 : exposition L’art nouveau[6].
  • 1905 : première exposition de tableaux impressionnistes à Londres organisée par le marchand d’art parisien Paul Durand-Ruel[8]
  • 1914 : exposition des Anciens maîtres espagnols[10].

Notes et références

  1. Gil Blas, 25 novembre 1909, sur gallica.bnf.fr.
  2. La chronique des arts et de la curiosité, 26 novembre 1892, sur gallica.bnf.fr.
  3. Exposition des artistes-décorateurs, Grafton Gallery, 1893, sur gallica.bnf.fr.
  4. Le Matin : derniers télégrammes de la nuit, 9 juillet 1894, sur gallica.bnf.fr.
  5. Le Rappel, 5 mars 1895, gallica.bnf.fr.
  6. Art et Décoration, décembre 1899, sur gallica.bnf.fr.
  7. Le Matin : derniers télégrammes de la nuit, 3 mai 1903, sur gallica.bnf.fr.
  8. (en)« Grafton Galleries », sur Artist Biographies.
  9. « Le seul dogme de ta critique », Le Monde, 5 janvier 1973.
  10. Revue des beaux-arts, 11 janvier 1914, sur gallica.bnf.fr.