Grégory Bourillon

Grégory Bourillon
Grégory Bourillon crop.jpg
Bourillon à l'entraînement en septembre 2010
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France LB Châteauroux
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (33 ans)
Lieu Laval (France)
Taille 1,87 m (6 2)
Période pro. 2002-
Poste Défenseur central
Parcours junior
Saisons Club
2000 Drapeau : France Montsûrs
2000-2002 Drapeau : France Stade lavallois
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2002-2007 Drapeau : France Stade rennais 136 0(1)
2007-2010 Drapeau : France Paris SG 055 0(0)
2010-2014 Drapeau : France FC Lorient 128 0(5)
2014-2016 Drapeau : France Stade de Reims 025 0(1)
2016-2017 Drapeau : France Angers SCO 0020 0(2)
2017- Drapeau : France LB Châteauroux
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2004-2007 Drapeau : France France espoirs 019 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 25 février 2017

Grégory Bourillon, né le à Laval, est un footballeur français évoluant à La Berrichonne de Châteauroux. Défenseur central de formation, il peut aussi évoluer en tant que milieu défensif.

Biographie

En club

Mayennais d'origine, il commence sa carrière au club de Montsûrs avant de signer au Stade lavallois qu'il quitte en 2002 pour signer au Stade rennais.

En Bretagne, il débute au milieu de terrain avant de s'installer, durant la saison 2006-2007, comme un titulaire indiscutable en défense centrale. Alors qu'il est présélectionné en équipe de France, une blessure grave au genou met un terme prématurément à sa saison.

À l'intersaison 2007, il signe un contrat de 4 ans avec le Paris Saint-Germain. Son transfert de la Bretagne à Paris est estimé à 3,5 M€. Utilisé en tant que défenseur au début de la saison 2007-2008, il réalise des prestations moyennes qui lui vaudront un séjour sur le banc avant de refaire apparition en deuxième partie de saison et de participer au sauvetage du club ainsi qu'au bon parcours en Coupe de France.

En 2008-2009, il est peu utilisé, essentiellement en coupes, et effectue de brèves apparitions en championnat. En partance, il est finalement retenu par Antoine Kombouaré en raison de matchs amicaux convaincants et de la blessure de Zoumana Camara.

Le , il rejoint finalement le FC Lorient dans les dernières heures du mercato pour un contrat de quatre ans et demi et un transfert évalué à 1,7 millions d'euros. Il joue 10 matchs sur la deuxième partie de saison passée dans la ville aux cinq ports. Le , lors de l'inauguration de la pelouse synthétique du Stade du Moustoir face au Legia Varsovie, il perd connaissance pendant quelque temps après une chute à la suite d'un duel[1]. Il est sorti sur civière et emmené à l'Hôpital Bodélio[2].

Le , il est sélectionné dans l'équipe type européenne de la semaine par le site Eurosport selon l'Opta Index[3] grâce à sa prestation de qualité lors du match face à Troyes (victoire 3-2, 1 but, 10 interceptions, 9 duels gagnés). Lors de sa dernière saison à Lorient, il est utilisé par Christian Gourcuff au milieu de terrain où il peut faire apprécier ses qualités balle au pied.

Le il s'engage, libre, avec le Stade de Reims[4]. Il y est choisi par Jean-Luc Vasseur pour palier le départ de Grzegorz Krychowiak. Il connait une première saison difficile en Champagne et, à la suite du limogeage de Vasseur, n'entre pas dans les plans du nouvel entraîneur, Olivier Guégan, qui lui préfère les jeunes Peuget et Mfulu[5]. À la suite de l'arrivée de Kankava à l'été 2015, il est définitivement écarté du groupe professionnel (0 apparition en championnat lors de la première moitié de saison 2015-2016).

Il rebondit alors au SCO d'Angers le 25 janvier 2016 où il signe un contrat d'un an et demi[6].

En sélection nationale

Il compte 19 sélections en Équipe de France espoirs.

Vie personnelle

Fin 2014, il se marie avec Cyrielle qui donnera naissance à leur premier enfant nommé Sacha en mars 2015.

Son frère Yoann Bourillon, de deux ans son ainé, est aussi un joueur de football professionnel. Il a évolué au Stade lavallois, au Besançon Racing Club et à l'US Avranches.

Palmarès

Statistiques

Statistiques de Grégory Bourillon au 4 février 2016[7],[8]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B M B C M B M B
2002-2003 Drapeau de la France Stade rennais FC Ligue 1 21 0 6 0 0 0 - - - 27 0
2003-2004 Drapeau de la France Stade rennais FC Ligue 1 17 0 1 0 1 0 - - - 19 0
2004-2005 Drapeau de la France Stade rennais FC Ligue 1 21 0 0 0 1 0 - - - 22 0
2005-2006 Drapeau de la France Stade rennais FC Ligue 1 32 0 5 1 1 0 C3 4 0 42 1
2006-2007 Drapeau de la France Stade rennais FC Ligue 1 23 0 0 0 3 0 - - - 26 0
Sous-total 114 0 12 1 6 0 - 4 0 136 1
2007-2008 Drapeau de la France Paris SG Ligue 1 22 0 4 0 4 0 - - - 30 0
2008-2009 Drapeau de la France Paris SG Ligue 1 8 0 1 0 3 0 C3 6 0 18 0
2009-2010 Drapeau de la France Paris SG Ligue 1 6 0 0 0 1 0 - - - 7 0
Sous-total 36 0 5 0 8 0 - 6 0 55 0
2009-2010 Drapeau de la France FC Lorient Ligue 1 10 1 0 0 0 0 - - - 10 1
2010-2011 Drapeau de la France FC Lorient Ligue 1 33 0 3 0 2 0 - - - 38 0
2011-2012 Drapeau de la France FC Lorient Ligue 1 20 1 0 0 0 0 - - - 20 1
2012-2013 Drapeau de la France FC Lorient Ligue 1 26 2 4 1 0 0 - - - 30 3
2013-2014 Drapeau de la France FC Lorient Ligue 1 29 0 0 0 1 0 - - - 30 0
Sous-total 118 4 7 1 3 0 - - - 128 5
2014-2015 Drapeau de la France Stade de Reims Ligue 1 21 1 2 0 1 0 - - - 24 1
2015-2016 Drapeau de la France Stade de Reims Ligue 1 0 0 0 0 1 0 - - - 1 0
Sous-total 21 1 2 0 2 0 - - - 25 1
2016-2016 Drapeau de la France SCO Angers Ligue 1 4 1 - - - - - - - 4 1
Sous-total 1 0 0 0 0 0 - 0 0 1 0
Total sur la carrière 290 5 26 2 19 0 - 10 0 345 7

Notes et références

  1. Bourillon à l'hôpital sur L'Equipe.fr, consulté le 1er août 2010
  2. Lorient : Bourillon évacué à l'hôpital sur lorient.maville.com, consulté le 1er août 2010
  3. Quand Bourillon côtoie Cristiano Ronaldo… sur eurosport.fr, le 21 janvier 2013
  4. « Bourillon à Reims (officiel) », sur lequipe.fr, (consulté le 25 juin 2014)
  5. , sur Stats L1 - MPG (consulté le 25 novembre 2015)
  6. Bourillon est Angevin !
  7. Fiche de Grégory Bourillon sur footballdatabase.eu
  8. « Statistiques de Grégory Bourillon », sur lfp.fr

Liens externes