Grégoire Giraud

Grégoire Giraud
Naissance
Décès
(à 52 ans)
Paris
Activité

Pierre-François-Grégoire Giraud, dit Grégoire Giraud ou Giraud du Luc, né le au Luc (Var), et mort le à Paris, est un sculpteur français.

Biographie

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2016)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
Tombe de l'artiste à Paris au cimetière du Père-Lachaise.

Grégoire Giraud s'installe à Paris en 1793 où il s'adonne à la littérature et à la sculpture sous la direction de Jean-Baptiste Giraud, un ami de la famille avec lequel il n'a aucun lien d'apparenté malgré l'homonymie.

Élève du sculpteur Claude Ramey, Grégoire Giraud remporte le prix de Rome de sculpture en 1806 avec un statue de Philoctète blessé à la jambe dans l'île de Lemnos. Il part alors pour la villa Médicis à Rome et reste sept ans en Italie. De retour en France, il expose au Salon entre 1814 et 1827 : il obtient une médaille d'or pour Æthra pleurant sur la tête de Phalante.

Fortement influencé par l'art de l'Antiquité, l'œuvre de Grégoire Giraud est représentative du style néoclassique, mais reste toutefois marqué par la tradition statuaire française grâce à l'étude naturaliste de ses modèles.

En 1830, il hérite de la fortune de son maître et ami Jean-Baptiste Giraud. À sa mort, il est inhumé à Paris au cimetière du Père-Lachaise (10e division).

Œuvres dans les collections publiques

Galerie

Notes et références

Annexes

Bibliographie

  • André Alauzen et Laurent Noet, Dictionnaire des peintres et sculpteurs de Provence-Alpes-Côte d'Azur, Marseille, Jeanne Laffitte, (1re éd. 1986), 473 p. (ISBN 9782862764412, OCLC 470800542), p. 224
  • (de) Skulptur aus dem Louvre. Sculptures françaises néo-classiques. 1760 - 1830, Paris, musée du Louvre, [catalogue de l'exposition du 23 mai au 3 septembre 1990], p. 317.
  • Emmanuel Schwartz, Les Sculptures de l'École des Beaux-Arts de Paris. Histoire, doctrines, catalogue, Paris, École nationale supérieure des Beaux-Arts, 2003.

Liens externes

  • Notices d'autorité : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Union List of Artist Names • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation • Id RKDartists
  • Notices dans des bases relatives aux beaux-arts : AGORHA • Bénézit • Invaluable • Musée d'Orsay • Répertoire de sculpture française
  • « Giraud Pierre François Grégoire » sur Wikiphidias