Gouverneur militaire de Lyon

Le gouverneur militaire de Lyon assure la fonction de commandant d'armes de la garnison de Lyon et représente les armées, à Lyon, auprès des hautes instances de l'État. Il commande la zone terre Sud-Est et est officier général de la zone de défense et de sécurité Sud-Est.

Le gouverneur militaire occupe depuis 1914 l'hôtel Vitta : cet hôtel particulier, construit de 1858 à 1861 par le célèbre architecte lyonnais de l'époque, Jean-Marie-Anselme Lablatinière[1], est située au 38, avenue Foch, dans le 6e arrondissement.

Histoire

La Révolution française supprime la fonction de gouverneur pour le remplacer par un système qui sépare strictement le pouvoir militaire du pouvoir civil et judiciaire[2]. En 1791, le royaume est divisé en 23 Divisions militaires, sans qu'une dénomination précise ne soit prévues pour les chefs de ces structures avant 1799[3].

Liste

  • Alexandre-François-Marie Le Filleul de la Chapelle, commandant militaire de Lyon : août 1790 - 4 janvier 1791
  • Jean-Charles Hallot, commandant à Lyon : 10 février 1791 - 16 mai 1792

...

Bibliographie

  • Bernard Demotz, Henri Jeanblanc, Claude Sommervogel et Jean-Pierre Chevrier, Les Gouverneurs à Lyon 1310 - 2010 : le gouvernement militaire territorial, Lyon, Éditions lyonnaises d'art et d'histoire, , 255 p. (ISBN 9782841472260, notice BnF no FRBNF42514690)
  • Jean Duquesne, Dictionnaire des gouverneurs de Province, Christian, 2002, (ISBN 2-86496-099-0)

Notes et références

  1. Léon Charvet, Lyon artistique. Architectes : notices biographiques et bibliographiques avec une table des édifices et la liste chronologique des noms, Lyon, Bernoux et Cumin, , 436 p. (lire en ligne), p. 208.
  2. Demotz et al. 2011, p. 135.
  3. Demotz et al. 2011, p. 137.
  4. Patrice Béghain, Bruno Benoit, Gérard Corneloup et Bruno Thevenon, Dictionnaire historique de Lyon, Lyon, Stéphane Bachès, , 1504 p. (ISBN 978-2-915266-65-8), p. 244.
  5. « La CAMPAGNE des ALPES 1944-45 », sur http://www.museemilitairelyon.com (consulté le 3 décembre 2015).
  6. Adieu aux armes du général de corps d’armée Pierre Chavancy
  7. conseil des ministres du 12/06/2018

articles connexes

Lien externe