Gouvernement nationaliste

République de Chine
中華民國
Zhōnghuá Mínguó

1927-1950

Drapeau Blason

Devise : Paix, anticommunisme, construction nationale

Description de l'image Republic of China (orthographic projection historical).svg.
Informations générales
Statut République, gouvernement à un seul parti politique (Kuomintang)
Capitale Nankin
Monnaie Yuan, ancien dollar taïwanais (uniquement à Taïwan)
Histoire et événements
1927 Fondation
1927-1950 Guerre civile chinoise
1937-1945 Guerre sino-japonaise
1950 Exil vers Taïwan - Promulgation de la constitution
Chef du gouvernement
1930, 1945-1947 Song Ziwen
1928-1929, 1930-1931, 1935-1938, 1939-1948 Tchang Kaï-chek
1932-1935 Wang Jingwei
1949 He Yingqin

Entités précédentes :

Le gouvernement nationaliste, officiellement le Gouvernement national de la République de Chine (en chinois 中華民國國民政府, en pinyin Zhōnghuá Mínguó Guómín Zhèngfǔ), est le gouvernement qui dirigea la République de Chine entre 1927 et 1948/1950, lorsqu'il était mené par le Kuomintang (KMT). Le nom du gouvernement dérive de la traduction littérale du nom du parti le dirigeant, « 中國國民黨 » (« Zhōngguó Guómíndǎng ») signifiant « Parti nationaliste chinois ». Ce gouvernement resta en place jusqu'à ce qu'il soit remplacé par le gouvernement de la République de Chine sous la nouvelle constitution de la République de Chine.

Après la Révolution Xinhai du 10 octobre 1911, le chef révolutionnaire du Kuomintang, dans ce temps appelé Tongmenghui, Sun Yat-sen, a été élu président provisoire de la République de Chine. Cependant, Sun Yat-sen dût laisser le pouvoir à Yuan Shikai, qui était l'homme fort et le chef de l'armée du gouvernement de Beiyang. Après une tentative ratée de s'installer comme Empereur de Chine, Yuan meurt en 1916, laissant un vide du pouvoir qui entraina la Chine à la division en plusieurs fiefs de seigneurs de guerre et de gouvernements rivaux. Ils ont été nominalement réunifiés en 1928 le généralissime Chiang Kai-shek, qui après l'Expédition du Nord, a gouverné le pays avec l'appui d'un parti unique, le Kuomintang. Le gouvernement a été reconnu internationalement comme le représentant légitime de Chine.

Gouvernement nationaliste

Sommaire

Histoire

La plus vieille république en Asie, la République de Chine avait été formellement établie le 1er janvier 1912 en Chine continentale après la Révolution Xinhai, qui a commencé avec le soulèvement du Wuchang le 10 octobre 1911, remplaçant la dynastie Qing et finissant près de 2000 ans de reigne impérial. Cependant, le pouvoir central s'affaiblissait avec les seigneurs de guerre (1915-28), l'invasion Japonaise (1937-45), et la guerre civile chinoise (1927-49), mais le pouvoir était le plus fort durant la décennie de Nanjing (1927–37), lorsque la Chine était unie sous le contrôle du Kuomintang (KMT) dans un état autoritaire à un seul parti politique. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'Empire du Japon abdique Taïwan au gouvernement nationaliste et les groupes d'îles aux Alliés, et Taïwan est devenu une province chinoise. La légitimité de ce transfert est toujours mis en doute, car elle est un argument au statut politique actuel de Taïwan.

Après la Seconde Guerre mondiale, la guerre civile chinoise a repris, entre le Parti communiste chinois et le Kuomintang, même si les États-Unis essayèrent de faire la médiation. Le gouvernement nationaliste a commencé à écrire la constitution de la République de Chine avec une Assemblée nationale, mais les communistes la boycottèrent, et le gouvernement nationaliste exila à Taïwan et est devenu le gouvernement de la République de Chine, en 1949-50.

Gouvernement

Militaire

L'Armée nationaliste révolutionnaire (chinois traditionnel: 國民革命軍; chinois simplifié: 国民革命军; pinyin: Guómín Gémìng Jūn) est l'armée du gouvernement nationaliste. Elle était la branche militaire du Kuomintang de 1927 à 1949. D'abord organisée par les Soviétiques dans le but de renverser les seigneurs de guerre chinois, puis dans la seconde guerre sino-japonaise. Cependant, une partie de l'armée était encore possédée par les seigneurs de guerre, ce qui causa que le Kuomintang dût rembourser les seigneurs de guerre et cela causa la chute économique du pays. Durant la Seconde guerre sino-japonaise, les forces armées communistes se rejoignèrent au à l'armée mais se séparèrent ensuite. En 1947, l'armée a été renommée 中華民國國軍, l'armée de la République de Chine.

Notes et références