Gouvernement Pierre Mauroy (1)

Gouvernement Pierre Mauroy I
Ve République

Président François Mitterrand
Premier ministre Pierre Mauroy
Formation
Fin
Durée 32 jours
Composition initiale
Parti(s) PS-PCF-MRG
Ministres 24
Secrétaires d'État 18
Femmes 6
Hommes 38
Représentation
VIe législature
199 / 491
(ne siégeant plus)

Cet article présente la composition du gouvernement français sous le Premier ministre Pierre Mauroy du au , pendant la présidence de François Mitterrand (1981-1995).

Le premier gouvernement Pierre Mauroy est le 15e gouvernement de la Ve République française.

Composition initiale

La nomination du Premier ministre est publiée au JO du , et celles des membres du Gouvernement au JO du .

Photo du Gouvernement

Mauroy 1981 gouv.jpg
Fonction Ministre de rattachement Nom Parti
Premier ministre Pierre Mauroy PS
Ministre d'État, ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation Gaston Defferre PS
Ministre d'État, ministre de la Solidarité nationale Nicole Questiaux PS
Ministre d'État, ministre du Commerce extérieur Michel Jobert MD
Ministre d'État, ministre du Plan et de l'Aménagement du territoire Michel Rocard PS
Ministre d'État, ministre de la Recherche et de la Technologie Jean-Pierre Chevènement PS
Ministre délégué, ministre des Droits de la femme Premier ministre Yvette Roudy PS
Ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement Premier ministre André Labarrère PS
Garde des Sceaux, ministre de la Justice Maurice Faure MRG
Ministre des Relations extérieures Claude Cheysson PS
Ministre délégué chargé des Affaires européennes Ministre des Relations extérieures André Chandernagor PS
Ministre délégué chargé de la Coopération et du Développement[1] Ministre des Relations extérieures Jean-Pierre Cot PS
Ministre de la Défense Charles Hernu PS
Ministre de l'Économie et des Finances Jacques Delors PS
Ministre délégué chargé du Budget Ministre de l'Économie et des Finances Laurent Fabius PS
Ministre de l'Éducation nationale Alain Savary PS
Ministre de l'Agriculture Édith Cresson PS
Ministre de l'Industrie Pierre Joxe PS
Ministre du Commerce et de l'Artisanat André Delelis PS
Ministre du Travail Jean Auroux PS
Ministre de l'Équipement et des Transports Louis Mermaz PS
Ministre de la Santé Edmond Hervé PS
Ministre du Temps libre André Henry PS
Ministre délégué chargé de la Jeunesse et des Sports Ministre du Temps libre Edwige Avice PS
Ministre de la Culture Jack Lang PS
Ministre de la Communication Georges Fillioud PS
Ministre du Logement Roger Quilliot PS
Ministre de l'Environnement Michel Crépeau MRG
Ministre de la Mer Louis Le Pensec PS
Ministre des P.T.T. Louis Mexandeau PS
Ministre des Anciens combattants Jean Laurain PS
Secrétaire d'État Premier ministre Jean Le Garrec PS
Secrétaire d'État chargé de la Fonction publique et des Réformes administratives Premier ministre Catherine Lalumière MRG
Secrétaire d'État chargé des Rapatriés Premier ministre Raymond Courrière PS
Secrétaire d'État chargé des Départements et territoires d'outre-mer Ministre d'État, ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation Henri Emmanuelli PS
Secrétaire d'État chargé de la Sécurité sociale Ministre d'État, ministre de la Solidarité nationale François Autain PS
Secrétaire d'État chargé des Personnes âgées Ministre d'État, ministre de la Solidarité nationale Joseph Franceschi PS
Secrétaire d'État chargé de la Famille Ministre d'État, ministre de la Solidarité nationale Georgina Dufoix PS
Secrétaire d'État chargé de la Formation professionnelle Ministre de l'Éducation nationale Marcel Debarge PS
Secrétaire d'État Ministre de l'Agriculture André Cellard PS
Secrétaire d'État chargé de l'Énergie Ministre de l'Industrie Georges Lemoine PS
Secrétaire d'État Ministre de l'Environnement Alain Bombard PS
Secrétaire d'État chargé du Tourisme Ministre du Temps libre François Abadie MRG

Démission

La démission de ce gouvernement est publiée au JO du , à la suite des élections législatives de 1981. Pierre Mauroy est reconduit dans ses fonctions de Premier ministre et forme le gouvernement Pierre Mauroy 2.

Féminisation du gouvernement

Le gouvernement compte six femmes ministres : Nicole Questiaux, Édith Cresson, Yvette Roudy, Edwige Avice, Catherine Lalumière et Georgina Dufoix.

Notes et références

Bibliographie

  • Serge Berstein (dir.), Pierre Milza (dir.) et Jean-Louis Bianco (dir.), Les années Mitterrand, les années du changement, 1981-1984, Paris, Perrin, , 973 p. (ISBN 2-262-01732-8, présentation en ligne)
    Titre de couverture : François Mitterrand, les années du changement. 1981-1984. Actes du colloque « Changer la vie, les années Mitterrand 1981-1984 » organisé les 14, 15 et 16 janvier 1999 par le Centre d'histoire de l'Europe du XXe siècle et l'Institut François-Mitterrand. Ce colloque a bénéficié de l'ouverture des archives de l'Élysée et du témoignage de la plupart des protagonistes.
  • Vincent Duchaussoy, « Les socialistes, la Banque de France et le « mur d'argent » (1981-1984) », Vingtième Siècle : Revue d'histoire, no 110,‎ , p. 111-122 (lire en ligne).
  • Vincent Duchaussoy (préf. Olivier Feiertag), La Banque de France et l'État : de Giscard à Mitterrand, enjeux de pouvoir ou résurgence du mur d'argent ?, 1978-1984, Paris, L'Harmattan, , 225 p. (ISBN 978-2-296-56467-1, présentation en ligne).
  • Pierre Favier et Michel Martin-Roland, La décennie Mitterrand, t. 1 : Les ruptures, 1981-1984, Paris, Éditions du Seuil, coll. « L'épreuve des faits », , 581 p. (ISBN 2-02-010329-X, présentation en ligne)
    Réédition : Pierre Favier et Michel Martin-Roland, La décennie Mitterrand, t. 1 : Les ruptures, 1981-1984, Paris, Éditions Points, coll. « Points » (no P50), , 708 p., poche (ISBN 978-2-7578-5808-0).
  • Stanley Hoffmann (dir.), Georges Ross (dir.) et Sylvia Malzacher (dir.) (trad. Isabelle Richet), L'Expérience Mitterrand : continuité et changement dans la France contemporaine [« The Mitterrand Experiment : Continuity and Change in Modern France »], Paris, Presses Universitaires de France, coll. « Recherches politiques », , 445 p. (ISBN 2-13-041738-8, présentation en ligne)
    Traduction française des actes du colloque international de science politique tenu à Harvard en 1986.