Gouvernement Lars Løkke Rasmussen III

Gouvernement Lars Løkke Rasmussen III
Regeringen Lars Løkke Rasmussen III
Royaume de Danemark
Lars Løkke Rasmussen.
Lars Løkke Rasmussen.

Reine Margrethe II
Premier ministre Lars Løkke Rasmussen
Élection
Législature 68e
Formation
Durée 215 jours
Composition initiale
Parti(s) V-LA-KF
Ministres 21
Femmes 9
Hommes 12
Représentation
Folketing
53 / 179

Le gouvernement Lars Løkke Rasmussen III (en danois : Regeringen Lars Løkke Rasmussen III) est le gouvernement du Royaume de Danemark depuis le , durant la soixante-huitième législature du Folketing.

Coalition et historique

Dirigé par le Premier ministre libéral sortant Lars Løkke Rasmussen, ce gouvernement est constitué et soutenu par une coalition minoritaire entre le Parti libéral (V), l'Alliance libérale (LA) et le Parti populaire conservateur (KF). Ensemble, ils disposent de 53 députés sur 179, soit 29,6 % des sièges du Folketing. Il bénéficie du soutien sans participation du Parti populaire danois (DF), qui dispose de 37 députés sur 179, soit 20,7 % des sièges du Folketing.

Il est formé à la suite de la signature de l'accord de coalition entre les trois partis qui le composent.

Il succède ainsi au gouvernement Lars Løkke Rasmussen II, constitué et soutenu par le seul Parti libéral avec l'appui parlementaire du DF, de la LA et du KF.

Au cours du débat sur le projet de loi de finances, l'Alliance libérale menace de retirer son soutien au Premier ministre si ce dernier n'allège pas la fiscalité des personnes les plus aisées. Des négociations sont alors ouvertes afin de trouver un compromis et éviter la chute du gouvernement[1]. Finalement, un accord est passé et Lars Løkke Rasmussen en profite pour élargir la composition de son cabinet, ce qui amène à la création de quatre départements ministériels et à la restauration du ministère de l'Égalité (comme ministère de plein exercice).

Composition

Initiale ()

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attribution en italique.
Fonction Titulaire Parti
Premier ministre Lars Løkke Rasmussen V
Ministre des Affaires étrangères Anders Samuelsen LA
Ministre des Finances Kristian Jensen V
Ministre de la Justice Søren Pape Poulsen KF
Ministre de la Défense Claus Hjort Frederiksen V
Ministre du Commerce et de la Croissance Brian Mikkelsen KF
Ministre de l'Économie et de l'Intérieur Simon Emil Ammitzbøll LA
Ministre de la Coopération pour le développement Ulla Tørnæs V
Ministre de l'Emploi Troels Lund Poulsen V
Ministre de l'Immigration et de l'Intégration Inger Støjberg V
Ministre de l'Égalité
Ministre de la Coopération nordique
Karen Ellemann V
Ministre de la Science, des Technologies de l'information et de l'Enseignement supérieur Søren Pind V
Ministre de l'Énergie, de l'Approvisionnement énergétique et du Climat Lars Christian Lilleholt V
Ministre de la Santé Ellen Trane Nørby V
Ministre de l'Innovation publique Sophie Løhde V
Ministre de la Fiscalité Karsten Lauritzen V
Ministre de l'Environnement et de l'Alimentation Esben Lunde Larsen V
Ministre de l'Enfance et des Affaires sociales Mai Mercado KF
Ministre de l'Éducation Merete Riisager LA
Ministre de la Culture
Ministre des Affaires ecclésiastiques
Mette Bock LA
Ministre des Transports, des Travaux publics et du Logement Ole Birk Olesen LA
Ministre des Personnes âgées Thyra Frank LA

Féminisation du gouvernement

Lors de sa formation, le cabinet compte neuf femmes ministres, sur un total de vingt-et-un portefeuilles ministériels.

Notes et références

  1. « Le gouvernement danois évite la chute en intégrant deux partis », sur romandie.com, (consulté le 29 novembre 2016).

Voir aussi

Articles connexes