Gouvernement Kučinskis

Gouvernement Kučinskis
(lv) Kučinska Ministru kabinets
République de Lettonie
Le Premier ministre Māris Kučinskis présentant son programme et son gouvernement à la Diète le 11 février 2016.
Le Premier ministre Māris Kučinskis présentant son programme et son gouvernement à la Diète le .

Président de la République Raimonds Vējonis
Premier ministre Māris Kučinskis
Élection 4 octobre 2014
Législature 12e
Formation
Durée 1 an, 240 jours
Composition initiale
Parti(s) Unité-ZZS-NA
Ministres 13
Femmes 2
Hommes 11
Moyenne d'âge 49 ans et 3 mois
Représentation
Diète
61 / 100

Le gouvernement Kučinskis (en letton : Kučinska Ministru kabinets) est le gouvernement de la République de Lettonie depuis le , durant la douzième législature de la Diète.

Historique du mandat

Dirigé par le nouveau Première ministre Māris Kučinskis, ce gouvernement est constitué et soutenu par une coalition de centre droit entre Unité, l'Union des verts et des paysans (ZZS) et l'Alliance nationale (NA). Ensemble, ils disposent de 61 députés sur 100 à la Diète.

Il est formé à la suite de la démission de la Première ministre Laimdota Straujuma, au pouvoir depuis . Il succède donc à son second gouvernement, constitué et soutenu par une coalition identique.

Le , estimant ne plus avoir les moyens de diriger correctement sa majorité parlementaire, Straujuma, première femme à exercer la direction du gouvernement letton, annonce son intention de démissionner. Le président de la République Raimonds Vējonis, en fonction depuis le mois de , entreprend alors des consultations en vue de désigner son remplaçant.

Après que le parti Unité a renoncé à proposer sa présidente Solvita Āboltiņa, le chef de l'État choisit un représentant de l'alliance écologiste ZZS, l'ancien ministre de l'Environnement Māris Kučinskis le . Celui-ci passe un accord avec Unité et la NA, confirmant ainsi la majorité mise en place au lendemain des élections législatives du 4 octobre 2014.

Il présente son équipe aux députés le et sollicite leur investiture. Trois ministres changent d'attribution, le ministère des Finances étant confié à Dana Reizniece-Ozola, benjamine du gouvernement, précédemment ministre des Affaires économiques, et première écologiste à occuper cette responsabilité, et deux font leur entrée dans l'exécutif, Kārlis Šadurskis ayant déjà été ministre de l'Éducation entre 2002 et 2004. La Diète lui accorde l'investiture par 60 voix pour et 32 voix contre.

Composition

Initiale (11 février 2016)

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Fonction Titulaire Parti
Premier ministre Māris Kučinskis ZZS
Vice-Premier ministre
Ministre des Affaires économiques
Arvils Ašeradens Unité
Ministre de la Défense Raimonds Bergmanis ZZS
Ministre des Affaires étrangères Edgars Rinkēvičs Unité
Ministre des Finances Dana Reizniece-Ozola ZZS
Ministre de l'Intérieur Rihards Kozlovskis Unité
Ministre de l'Éducation et de la Science Kārlis Šadurskis Unité
Ministre de la Culture Dace Melbārde NA
Ministre du Bien-être social Jānis Reirs Unité
Ministre des Transports Uldis Augulis ZZS
Ministre de la Justice Dzintars Rasnačs NA
Ministre de la Santé Guntis Belēvičs (jusqu'au 10/06/2016)
Uldis Augulis a.i. (jusqu'au 11/07/2016)
ZZS
Anda Čakša Sans
Ministre de la Protection de l'environnement et du Développement régional Kaspars Gerhards NA
Ministre de l'Agriculture Jānis Dūklavs ZZS

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Lien externe