Goshénite

Goshénite

Béryl
Catégorie IX : silicates[1]
Image illustrative de l’article Goshénite
Goshénite, Myanmar, 2,1×2,0×1,5 cm.
Général
Classe de Strunz 9.CJ.05
Formule chimique Al2Be3O18Si6Be3Al2Si6O18
Identification
Masse formulaire[2] 537,5018 ± 0,0072 uma
Al 10,04 %, Be 5,03 %, O 53,58 %, Si 31,35 %,
Couleur Incolore
Classe cristalline et groupe d'espace dihexagonale dipyramidale ; P6/mmc
Système cristallin hexagonal
Réseau de Bravais Primitif P
Clivage imparfait à {0001}
Cassure conchoïdale
Habitus cristaux prismatiques
souvent allongés
Échelle de Mohs 7 - 8
Trait Blanc
Éclat vitreux, mat
Propriétés optiques
Indice de réfraction Ne=1,562 à 1,600 No=1,566 à 1,602
Pléochroïsme Variable
Biréfringence Uniaxial(-) ; 0,004-0,007
Dispersion 2 vz ~ 0,014
Fluorescence ultraviolet aucune
Transparence transparent à opaque
Propriétés chimiques
Densité 2,60 à 2,90
Fusibilité chauffée brutalement elle devient blanche laiteuse.
Solubilité Soluble dans HF
Propriétés physiques
Magnétisme aucun
Radioactivité aucune

Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La goshénite est une variété de béryl, possédant les mêmes propriétés et provenant de beaucoup de gisements de béryl.

Inventeur et étymologie

Elle fut décrite en 1844 par Shepard et tient son nom de sa localité-type, Goshen, dans le Massachusetts, aux États-Unis.

Utilité

D'un éclat assez vif ; malgré son absence de couleur, elle peut être taillée à facettes comme pierre fine.

Notes et références

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.