Gorom-Gorom

Gorom-Gorom
Gorom-Gorom
Marché de Gorom-Gorom
Administration
Pays Drapeau du Burkina Faso Burkina Faso
Région Sahel
Province Oudalan
Département Gorom-Gorom
Démographie
Population 12 000 hab.
Géographie
Coordonnées 14° 26′ 48″ nord, 0° 13′ 50″ ouest
Divers
Indicatif téléphonique (+226) 50
Langues du Burkina Faso Français, Peul, Songhaï, Tamasheq[1]
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Burkina Faso

Voir la carte administrative du Burkina Faso
City locator 14.svg
Gorom-Gorom

Géolocalisation sur la carte : Burkina Faso

Voir la carte topographique du Burkina Faso
City locator 14.svg
Gorom-Gorom

Gorom-Gorom (signifiant en français : « Vous vous asseyez (et) nous nous asseyons ») est une ville du Burkina Faso de 12 000 habitants. Elle est le chef-lieu du département homonyme et de la province d'Oudalan que bordent le Niger et le Mali, au Nord Est du Burkina Faso, dans la région du Sahel.

Géographie

La commune est traversée par la route nationale 3.

Histoire

Démographie et population

La population est composée de Bellas, Peuls, Touaregs, Songhaïs et Mossis.

Administration

Elle est jumelée depuis 1988 avec Querqueville, commune déléguée de Cherbourg-en-Cotentin depuis le .

Économie

Des femmes vendant des poteries songhaïes sur le marché.

Gorom-Gorom est surtout connu pour ses mosquées et son marché, se déroulant le jeudi, où de nombreux Touaregs, Bellas, Peuls et d'autres troqueurs s'y arrêtent chaque semaine pour discuter.

Il y a des mines d'or dans les villages proches d'Essakane-Site et Essakane-Village.

Culture

Santé et éducation

En 1985, Pierre Rabhi y crée un centre de formation à l'agroécologie[2] avec l'appui de l'association Le Point-Mulhouse[3].

Notes et références

Annexes

Bibliographie

  • Jean-Claude Klotchkoff, « Gorom-Gorom », in Le Burkina Faso aujourd'hui, Éditions du Jaguar, Paris, 2011, p. 142-143 (ISBN 9782869504523)
  • Actions Solidaires de Développement : Gorom-Gorom, territoire Sahel, Éditions de l'Institut André-Gide.

Liens externes