Glacier Beardmore

Glacier Beardmore

Glacier Beardmore
Vue aérienne du glacier Beardmore.
Vue aérienne du glacier Beardmore.

Pays Drapeau de l'Antarctique Antarctique
Revendication territoriale Dépendance de Ross
Massif Chaîne Transantarctique
Type Glacier de vallée
Longueur maximale 200 km
Coordonnées 83° 45′ S, 171° 00′ E

Géolocalisation sur la carte : Antarctique

(Voir situation sur carte : Antarctique)
Glacier Beardmore

Le glacier Beardmore en Antarctique est l'un des plus grands glaciers du monde[1],[2] avec une longueur dépassant les 200 km et 40 km de largeur[1].

Géographie

Le glacier est l'un des principaux passages au départ de la barrière de glace de Ross à travers la chaîne de la Reine-Alexandra et le chaînon Commonwealth (chaîne de la Reine-Maud) de la chaîne Transantarctique[2] pour accéder au plateau Antarctique et ainsi conquérir le pôle Sud par le chemin le plus rapide. La différence de niveau entre le plateau Antarctique et la barrière de Ross est d'environ 2 200 mètres[1].

Histoire

Il est découvert en 1908[1] par Ernest Shackleton durant son expédition Nimrod qui le nomme d'après William Beardmore, un industriel écossais qui avait notamment financé l'expédition[2]. Même si Shackleton rebrousse chemin avant d'avoir atteint le pôle, il découvre la première voie d'accès à ce dernier et est le premier homme à mettre un pied sur le grand plateau polaire.

En 1911[1], Robert Falcon Scott et son équipe de l'expédition Terra Nova (1910-1913) passent par le glacier pour atteindre le pôle Sud. Cependant, ils l'atteignent un mois après Roald Amundsen et sa propre expédition (1910-1912) qui sont passés par le glacier Axel Heiberg proche.

En 2007, un dinosaure herbivore d'un nouveau genre (Glacialisaurus hammeri, espèce type du genre Glacialisaurus) datant du Jurassique inférieur est découvert dans le glacier[3]. Plus largement, les scientifiques y trouvent des traces et preuves que l'Antarctique a eu dans son histoire un climat tempéré[1].

Notes et références

  1. a, b, c, d, e et f (en) « Beardmore Glacier », sur Encyclopedia Britannica (consulté le 13 janvier 2016)
  2. a, b et c (en) « Beardmore Glacier », sur USGS (consulté le 13 janvier 2016)
  3. Jean Etienne, « Un dinosaure découvert dans un glacier en Antarctique », sur Futura-Sciences (consulté le 13 janvier 2016)