Gisele Bündchen

(Redirigé depuis Gisele Bundchen)
Gisele Bündchen
Gisele Bündchen en 2007.
Gisele Bündchen en 2007.

Naissance (37 ans)
Horizontina, Rio Grande do Sul
Nationalité Drapeau du Brésil brésilienne
Physique
Cheveux Châtains clairs
Yeux Bleus
Taille 1,80 m
Mensurations (EU) 86-61-86 cm
(US) 34-24-34[1]
Taille vêtement (US) 4 / (EU) 34
Pointure (US) 8.5 / (EU) 39 / (UK) 6
Carrière
Période active Depuis 1996
Agence(s) IMG Models

Site officiel www.giselebundchen.com.br

Gisele Caroline Nonnenmacher Bündchen[2],[3],[4] née le à Horizontina[5], est un mannequin brésilien.

Biographie

Enfance et débuts

Gisele Bündchen est la fille de Valdir Bündchen, professeur d'université, et de Vânia Nonnenmacher, employée de banque, tous deux descendants d'immigrés allemands (5e génération au Brésil). Gisele Bündchen a cinq sœurs : Raquel, Graziela, Gabriela, Rafaela et une sœur jumelle Patrícia. Elle parle anglais, allemand, portugais, et espagnol.

« Je suis née à Horizontina[5], une ville dans la campagne du Brésil, dans l'État du Rio Grande do Sul. La ville avait été colonisée par les Allemands. Dans l'école où j'étudiais, l'apprentissage de la langue allemande était obligatoire. Mais à force de ne plus du tout la pratiquer, j'ai fini par l'oublier ! »[2]

À l'origine, elle rêvait de devenir joueuse de volley-ball professionnelle et d'intégrer l'équipe nationale, la Sogipa. À l'école, elle est si mince que ses camarades la surnomment Olívia Palito (en portugais, compagne de Popeye), Somaliana (Somalienne) ou encore Saracura (l'oiseau grue).

En 1993, grâce à l'insistance de sa mère, Gisele, qui n'a que treize ans, suit des cours de mannequinat avec ses sœurs Patrícia et Gabriela. L'année suivante, alors qu'elle est à São Paulo pour une excursion scolaire, elle est repérée par une agence de mannequins. Elle est immédiatement sélectionnée pour le concours national « Elite Model Look 1993 », et remporte la deuxième place. Elle participe ensuite au concours international «Elite Model Look World final » en 1994, et se place dans les quinze finalistes[6].

En 1996, elle s'installe à New York, afin de poursuivre une carrière de mannequin.

Carrière

Mannequinat

Alors qu'elle vit à São Paulo, l'agent de Gisele Bündchen tente de lui trouver des contrats. Sa beauté ne fait pas toujours l’unanimité. Mâchoire trop carrée, nez trop grand, les défauts de la belle trouveront pourtant preneur en la personne d'Alexander McQueen. Il tombe sous le charme et l'engage pour un de ses défilés durant la saison Printemps/Été 1997[7]. Remarquée, sa carrière décolle. Les photographes de renom comme Mario Testino ou bien Steven Meisel apprécient sa photogénie. Elle parcourt le monde entier et pose pour de nombreux magazines de mode comme Vogue, Numéro, Marie Claire, Cosmopolitan, i-D, W ou Harper's Bazaar.

En 1999, elle remporte le VH1/Vogue Model. Elle apparait en couverture pour le Millenium Special, dernier numéro du siècle de Vogue, au milieu de trois générations de mannequins[8].

Gisele Bündchen en 2006.

En janvier 2000, elle pose pour trois couvertures consécutives de Vogue[N 1]. La même année, elle devient le quatrième mannequin à apparaître en couverture du magazine américain Rolling Stone, qui la cite en tant que « plus belle fille du monde »[10]. Claudia Schiffer déclare : « Les Top Model, comme nous l'étions avant, n'existent plus », mais reconnaît toutefois que Gisele Bündchen est l'une des rares à pouvoir porter le titre de supermodel.

Elle devient ensuite un des Anges de la marque de lingerie américaine Victoria's Secret[11].

En 2001, elle est le visage du parfum Oxygène de Lanvin, campagne publicitaire réalisée par Steven Meisel et filmée par Bruno Aveillan[12].

Durant la Fashion week de Rio en 2006, elle signe un contrat de plusieurs millions de dollars avec le géant américain Apple pour la publicité Get a Mac[13]. La même année, elle devient l'égérie publicitaire du luxueux horloger suisse Ebel, aux côtés du joueur de football Thierry Henry.

Depuis 2002, elle collabore avec la marque Ipanema[14], concurrente de la marque Havaianas. Elle crée ainsi une ligne de sandales fabriquées en PVC recyclé, appelée « Ipanema Gisele Bündchen ». Ces tongs brésiliennes sont vendues dans le monde entier. Elle est aussi propriétaire de l'hôtel the Palladium Executive, dans le sud du Brésil[15].

Gisele Bündchen en 2006.

En 2007, Gisele Bündchen met fin à son contrat de sept ans avec la marque Victoria's Secret[16]. La même année, le magazine Forbes la classe 53e dans sa liste des célébrités les plus puissantes[17].

En , le magazine New York Daily News, la classe en tant que quatrième personne ayant le plus de pouvoir dans le monde de la mode[18]. En , le magazine The Independent la cite comme étant la plus grande star dans l'histoire de la mode[19].

Gisele Bündchen en 2009.

En 2009, elle apparaît simultanément en couverture de vingt éditions internationales du magazine Elle. Ils soutiennent l'association The Global Fund dans le but de financer les programmes contre le sida en Afrique, avec l'attention particulière de la santé des femmes et des enfants. En , elle est désignée comme ambassadrice de bonne volonté auprès des Nations unies pour l'environnement de la planète[20],[21].

Depuis ses débuts, Gisele a été le visage de nombreuses campagnes de publicité : Dior, Balenciaga, Isabel Marant, Dolce & Gabbana, Missoni, Versace, Givenchy, Bvlgari, Lanvin, Guerlain, Valentino, Ralph Lauren, H&M, Zara, Chloé, Michael Kors, Lancôme, Louis Vuitton et Victoria's Secret. Elle est également apparue dans des publicités pour les produits Nivea, les parfums The One de D&G et Liberté de Cacharel.

Le magazine Forbes estime son salaire annuel à 33 millions de dollars en 2007[22], à 35 millions de dollars en 2008[23], à 25 millions de dollars entre 2009 et 2010[24], à 45 millions de dollars entre 2010 et 2011[25], à 35,6 millions d'euros (45 million $) entre mai 2011 et mai 2012[26] et à 42 millions de dollars en 2013[27], ce qui lui permet de maintenir son titre de mannequin le mieux payé au monde[28].

En 2014, elle reprend la chanson Heart of Glass, du groupe Blondie, parue en 1978, accompagnée du DJ Bob Sinclar, pour les besoins d'un spot publicitaire de la marque H&M[29].

Elle est choisie par la FIFA et la maison Louis Vuitton pour escorter la malle officielle transportant le trophée de la Coupe du monde de football de 2014 le 13 juillet, au Brésil[30].

Lors de la Cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de 2016, dans le stade de Maracanã, elle incarne La Fille d'Ipanema en défilant sur l'air de la célèbre chanson de Bossa Nova au-dessus de croquis d'Oscar Niemeyer.

Vie privée

De décembre 1997 à février 1998, Gisele Bündchen est en couple avec le socialite brésilien Joao-Paulo Diniz[31]. De fin 1998 à 1999, elle fréquente brièvement le mannequin américain Scott Barnhill[32]. De 1999 à novembre 2005, elle est en couple avec l'acteur américain Leonardo DiCaprio[32]. En 2002, elle est aperçue à plusieurs reprises aux bras du socialite brésilien Rico Mansur[33]. De 2005 à 2006, elle est en couple avec le champion du monde de surf américain Kelly Slater[34].

En décembre 2006, elle commence à fréquenter l'américain Tom Brady, joueur de football américain. Le 26 février 2009, ils se marient dans une église de Santa Monica. Le 8 décembre 2009, elle donne naissance à un petit garçon prénommé Benjamin, puis le 5 décembre 2012 à une petite fille prénommée Vivian Lake[35].

Le chanteur et compositeur brésilien Gabriel Guerra lui écrit une chanson en hommage : Tributo a Gisele (« Hommage à Gisele » en français).

Engagement

Gisele Bündchen apporte son soutien en défendant plusieurs causes humanitaires, notamment I am African (Je suis africain), dans laquelle elle proteste contre le manque d'attention envers les victimes du SIDA en Afrique. En 2006, elle pose bénévolement pour American Express Red Card, une initiative partagée avec Bono (du groupe U2) et Bobby Schriver, afin d'envoyer un pourcentage des gains obtenus via les transactions financières de cette carte de crédit aux victimes du sida en Afrique.

Cinéma

Gisele Bündchen, citée dans le roman Le Diable s'habille en Prada, fait une apparition dans le film du même nom où elle interprète Serena. Elle joue également dans le film New York Taxi dans le rôle de Vanessa.

Filmographie

Discographie

Singles

Titre Année Position Album
Autriche
[36]
Wallonie
[37]
Flandres
[37]
France
[38]
Allemagne
[39]
Hongrie
[40]
Pologne
[41]
Espagne
[42]
Ukraine
[43]
All Day and All of the Night[44] 2013 NC
Heart of Glass[45]
(avec Bob Sinclar)
2014 63 66 35 31 73 31 31 27 4
"—" denotes releases that did not chart or were not released in that territory.

Clips vidéos

Titre Année Directeur
All Day and All of the Night 2013 Amir Chamdin[46]
Heart of Glass 2014 NC

Notes et références

Notes

  1. Durant sa carrière, elle fera onze fois la couverture de l'édition américaine de Vogue[9], et plusieurs fois la couverture de l'édition française, régulièrement photographiée par Inez & Vinoodh.

Références

  1. (en) Gisele Bündchen sur The Fashion Model Directory.
  2. a et b Gisele Bündchen, sur gala.fr
  3. Edição colaborativa da Wikipédia é marcada por disputas e negociações
  4. Veja os nomes de verdade das tops models
  5. a et b Biographie de Gisele Bündchen par sa sœur jumelle Patricia, sur le site officiel de Gisele Bündchen
  6. http://www.elitemodellook.com/successstories/giselebndchen.html
  7. Gisele Bündchen sur The Vogue List.
  8. (en) June Marsh, History of Fashion : New Look to Now, Vivays Publishing Ltd, , 304 p. (ISBN 978-1908126214), p. 224 à 225
  9. (en) « 10 cover girls: fashion's familiar faces », Vogue,‎ , p. 760 (ISSN 0042-8000)
  10. https://www.rollingstone.com/music/pictures/rolling-stones-hottest-covers-20090317/hot-issue-covers-849-gisele-bundchen-68700143
  11. Gisele Bündchen (Mannequin), 25 juin 2007
  12. http://models.com/work/lanvin-oxygne-fragrance
  13. http://www.pophistorydig.com/?tag=gisele-bundchen-apple-computers
  14. http://femmes.orange.fr/mode/news/gisele_bundchen_pour_ipanema_les_tongs_eco_friendly_20354.html
  15. http://www.celebritynetworth.com/richest-celebrities/models/gisele-bundchen-net-worth/
  16. http://www.fashionmodeldirectory.com/news/Model+News/gisele-bundchen-leaves-victorias-secret.htm
  17. https://www.forbes.com/lists/2007/53/07celebrities_The-Celebrity-100_Rank_3.html
  18. http://www.nydailynews.com/life-style/fashion-50-powerful-toplist-1.2467
  19. https://www.independent.co.uk/life-style/fashion/features/gisele-bndchen-the-charmed-life-of-the-megamodel-1683088.html
  20. http://www.unep.org/french/gwa/ambassadors/gisele/
  21. http://www.cosmopolitan.fr/,gisele-bundchen-ambassadrice-de-bonne-volonte-au-pnue,2137,1062730.asp
  22. https://www.forbes.com/2007/07/09/models-media-bundchen-biz-media-cz_kb_0716topmodels1_slide_2.html?thisSpeed=20000
  23. https://www.forbes.com/2008/04/30/models-bundchen-klum-biz-media-cz_kb_0430topmodels_slide_2.html?thisSpeed=20000
  24. https://www.forbes.com/2009/05/27/moss-bundchen-klum-business-media-models_slide_2.html
  25. https://www.forbes.com/2011/05/05/top-earning-models.html
  26. http://fr.pourelles.yahoo.com/photos/qui-est-le-top-mod%C3%A8le-le-mieux-pay%C3%A9-au-monde-slideshow/top-photo-1339771638.html
  27. https://www.forbes.com/pictures/eimi45mdj/no-1-gisele-bndchen/
  28. « Au top - Gisele Bündchen gagne 94 600 euros par jour », sur ParisMatch.com, (consulté le 9 novembre 2014)
  29. Gisèle Bundchen & Bob Sinclar repprennent Heart Of Glass du groupe Blondie pour la marque H&M
  30. http://madame.lefigaro.fr/style/gisele-buendchen-emmene-bresil-finale-090714-895592
  31. « Gisele Bundchen and Joao-Paulo Diniz », sur Who's Dated Who? (consulté le 15 février 2017)
  32. a et b « Gisele Bundchen and Scott Barnhill », sur Who's Dated Who? (consulté le 15 février 2017)
  33. « Gisele Bundchen and Rico Mansur », sur Who's Dated Who? (consulté le 15 février 2017)
  34. « Gisele Bundchen and Kelly Slater », sur Who's Dated Who? (consulté le 15 février 2017)
  35. « Gisele Bundchen and Tom Brady », sur Who's Dated Who? (consulté le 15 février 2017)
  36. « Gisele - Austrian charts », Ö3 Austria Top 40 (consulté le 18 avril 2014)
  37. a et b « Gisele Ultratop Discografie », Ultratop.be/nl/ (consulté le 25 février 2012)
  38. « Gisele & Bob Sinclar discography », swedishcharts.com, Hung Medien (consulté le 18 avril 2014)
  39. (de) « Gisele – Chartverfolgung – Single », Media Control Charts. PhonoNet GmbH (consulté le 24 avril 2011)
  40. (de) « Single (track) Top 20 lista - 2014. 27. hét2014. 06. 30. - 2014. 07. 06. », Association of Hungarian Record Companies (consulté le 24 avril 2011)
  41. « Top w dyskotekach - 07 lipca - 13 lipca 2014 r. », OLiS, (consulté le 4 juin 2011)
  42. « Gisele & Bob Sinclar discography », swedishcharts.com, Hung Medien (consulté le 18 avril 2014)
  43. « Ukrainian Chart - 11 Травня - 18 Травня 2014 », FDR,‎ (consulté le 13 juillet 2010)
  44. « All Day and All of the Night - Single by Gisele Bündchen », iTunes, London,‎ (lire en ligne)
  45. « Heart of Glass (Radio Edit) - Single by Gisele & Bob Sinclar », iTunes, London,‎ (lire en ligne)
  46. « H&M FALL FASHION - Gisele Bündchen - "All Day and All of the Night" », Chamdinstohr, (consulté le 13 mai 2010)

Annexes

Source

Liens externes

  • Notices d'autorité : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation • Bibliothèque du Congrès • Gemeinsame Normdatei • WorldCat
  • Bases de données relatives à la mode : The Business of Fashion • Elle • Fashion Model Directory • Model Manual • Models.com • The Vogue List
  • (en) Site officiel.
  • (en) Gisele Bündchen sur Voguepedia.