Yióryos Tzavéllas

(Redirigé depuis Giorgos Tzavellas)
Giorgos Tzavellas
Image illustrative de l'article Yióryos Tzavéllas
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Turquie Alanyaspor
Numéro 31
Biographie
Nationalité Drapeau : Grèce Grec
Naissance (29 ans)
Lieu Vyronas (Grèce)
Taille 1,83 m (6 0)
Poste Latéral gauche
Parcours junior
Saisons Club
2004-2005 Drapeau : Grèce Terpsithea
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2006-2008 Drapeau : Grèce AO Kerkyra 023 (2)
2008-2010 Drapeau : Grèce Paniónios 045 (2)
2010-2011 Drapeau : Allemagne Eintracht Francfort 030 (2)
2011-2013 Drapeau : France AS Monaco 041 (3)
2013-2017 Drapeau : Grèce PAOK Salonique 115 (6)
2017- Drapeau : Turquie Alanyaspor 000 (0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2010- Drapeau : Grèce Grèce 23 (2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 21 janvier 2017

Yióryos Tzavéllas (en grec : Γιώργος Τζαβέλλας) (né le à Vyronas, en Athènes), aussi appelé Giorgos Tzavellas, est un footballeur international grec évoluant au poste de latéral gauche à l'Alanyaspor.

Carrière

En club

Il fait ses débuts professionnels avec Kerkyra lors d'un match nul 0-0 contre Larissa.

Il signe à Paniónios en janvier 2008 mais doit attendre plusieurs mois avant de faire ses débuts en raison de plusieurs blessures. Il joue son premier match de championnat le lors d'une victoire 1-0 sur le terrain de Panserraikos. Il marque son premier but le lors d'un match nul 1-1 contre Larissa. Pour sa première saison, il joue 17 matchs et inscrit 2 buts. Pour sa deuxième saison en 2009-2010, il s'impose comme titulaire, jouant 24 matchs tous comme titulaire, mais sans marquer de but.

Le , il signe à l'Eintracht Francfort[1]. Il s'impose immédiatement dans le onze de départ du club allemand. Le , il marque son premier but en Bundesliga contre Schalke 04 grâce à une frappe de 73 mètres qui bat Manuel Neuer, signant ainsi le record du but le plus lointain inscrit en Bundesliga [2].

Lors d'un match contre le Werder de Brême le , il se blesse au genou gauche et souffre d'une rupture partielle du ligament croisé, ratant la fin de la saison 2010-2011, à l'issue de laquelle l'Eintracht est relégué en 2.Bundesliga.

Le , Francfort le prête avec option d'achat à l'AS Monaco[3]. Le 1er mai 2012, il marque son premier but avec l'AS Monaco sur un coup franc direct lors d'une victoire contre le FC Istres (3-2).

Malgré de bonnes prestations lors de son prêt, le club de la Principauté ne lève l'option d'achat incluse dans le contrat et le joueur rentre donc à Francfort[4].

Il fait finalement son retour en Principauté le 7 août puisqu'il s'engage pour deux saisons avec l'ASM[5]. Lors de la saison 2012-2013 il participe grandement à la montée de l'AS Monaco en Ligue 1, remportant au passage le titre de champion de France de Ligue 2.

Ne rentrant plus dans les plans du club pour la Ligue 1, il quitte la Principauté le 2 septembre pour retourner en Grèce où il s'engage avec le PAOK Salonique pour quatre saisons[6],[7].

Libéré par le PAOK début 2017, il signe pour l'Alanyaspor jusqu'en 2019[8].

En sélection

Grâce à ses bonnes performances avec Panionios, il est convoqué pour la première fois en sélection nationale grecque le pour les barrages des qualifications à la Coupe du monde 2010 contre l'Ukraine mais reste en tribunes. Il fait également partie de la liste de 30 présélectionnés pour la Coupe du monde 2010 mais n'est pas dans la liste définitive. Il fait finalement ses débuts le lors d'un match des éliminatoires de l'Euro 2012 en Croatie (0-0).

Retenu dans un premier temps dans la liste élargie de 25 joueurs de la sélection nationale grecque en vue de l'Euro 2012, il est également convoqué dans la liste définitive des 23 et dispute donc son premier tournoi international[9].

Statistiques détaillées

En club

Statistiques de Yióryos Tzavéllas au 16 juin 2013[10],[11]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B M B C M B M B
2006-2007 Drapeau de la Grèce AO Kerkyra Superleague Elláda 13 1 0 0 - - - - - 13 1
2007-2008 Drapeau de la Grèce AO Kerkyra Beta Ethniki 10 1 0 0 - - - - - 10 1
Sous-total 23 2 0 0 - - - 0 0 23 2
2007-2008 Drapeau de la Grèce Panionios Superleague Elláda 0 0 0 0 - - - - - 0 0
2008-2009 Drapeau de la Grèce Panionios Superleague Elláda 17 2 2 0 - - - - - 19 2
2009-2010 Drapeau de la Grèce Panionios Superleague Elláda 24 0 2 0 - - - - - 26 0
Sous-total 41 2 4 0 - - - 0 0 45 2
2010-2011 Drapeau de l'Allemagne Eintracht Francfort Bundesliga 25 1 3 1 - - - - - 28 2
2011-2012 Drapeau de l'Allemagne Eintracht Francfort 2. Bundesliga 2 0 0 0 - - - - - 2 0
Sous-total 27 1 3 1 - - - 0 0 30 2
2011-2012 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 2 14 1 0 0 0 0 - - - 14 1
2012-2013 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 2 24 2 0 0 3 0 - - - 27 2
Sous-total 38 3 0 0 3 0 - 0 0 41 3
2013-2014 Drapeau de la Grèce PAOK Salonique Superleague Elláda 0 0 0 0 0 0 C3 - - 0 0
Sous-total 0 0 0 0 0 0 - 0 0 0 0
Total sur la carrière 129 8 7 1 3 0 - 0 0 139 9

En sélection nationale

Sélection Année Statistiques
Matchs Buts
Drapeau : Grèce Grèce A 2010 3 0
2011 2 0
2012 3 0
2013 3 0
2014 1 0
Total 12 0

Mis à jour le

Palmarès

Notes et références

  1. (de)Tzavellas ersetzt Spycher Kicker
  2. (de)Tzavellas stellt Bundesliga-Rekord auf Spiegel Online
  3. (de)Tzavellas verlässt Eintracht Frankfurt Site officiel de l'Eintracht Francfort
  4. Tzavellas non conservé Nice-Matin
  5. Giorgios Tzavellas de retour à l'ASM FC ! Site officiel de l'AS Monaco
  6. (el)Giorgios Tzavellas est un joueur du PAOK Site officiel du PAOK Salonique
  7. Tzavellas rejoint le PAOK, www.lequipe.fr,
  8. (tr) « Giorgios Tzavellas Alanyaspor'da », sur haberturk.com, (consulté le 21 janvier 2017)
  9. (el)Les 23 choisis par F.Santos pour l'EURO 2012 Site officiel de la Fédération Grecque de Football
  10. (en) Fiche de Yióryos Tzavéllas sur national-football-teams.com
  11. « Statistiques de Yióryos Tzavéllas », sur footballdatabase.eu

Liens externes