Gilles Beyer

Gilles Beyer
Image illustrative de l’article Gilles Beyer
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Date de naissance 1957 (62-63 ans)
Parcours
Club actuel Français volants de Paris
Retraite 1980

Gilles Beyer, né en , est un patineur artistique et entraîneur français, champion de France 1978.

Fin 2019, il est accusé d'abus sexuels sur des élèves mineurs lorsqu'il était entraîneur.

Biographie

Carrière amateur

Gilles Beyer monte à six reprises sur le podium des championnats de France élite, et notamment sur la plus haute marche en 1978 à Belfort.

Il participe à six championnats ISU, trois championnats d'Europe et trois championnats du monde. Son meilleur classement continental est une 10e place en 1978 à Strasbourg et son meilleur classement mondial est une 15e place en 1978 à Ottawa.

Il n'est jamais sélectionné par la fédération française des sports de glace pour participer aux Jeux olympiques d'hiver.

Carrière professionnelle

Après s'être retiré de la compétition, Gilles Beyer devient entraîneur. Il a notamment comme élèves : Laëtitia Hubert (de l'âge de dix ans jusqu'à vingt ans)[1], Laurent Tobel, Sarah Abitbol...

Il est l'ancien directeur général de la division de patinage artistique du club des Français volants de Paris. Le 31 janvier 2020, son club annonce la mise à l’écart immédiate de toute fonction et activité au sein du club, à la suite du livre de Sarah Abitbol l'accusant de viol au début des années 1990[2].

De 2014 à 2018, il est membre du bureau exécutif de la Fédération française des sports de glace (FFSG).

Accusations d'abus sexuels sur mineurs

L'entraîneur de patinage artistique Didier Lucine écrit une lettre en février 2000 à la Fédération française des sports de glace (FFSG), exprimant ses préoccupations concernant le comportement de Gilles Beyer auprès des jeunes étudiants[3]. Au début des années 2000, Gilles Beyer a fait l'objet de deux enquêtes, l'une à Créteil et la seconde au ministère français des sports. Ce dernier a entraîné sa révocation de son poste de conseiller technique le 31 mars 2001[4].

Sarah Abitbol l'accuse de l'avoir violée dans les années 1990-1992 dans son livre Un si long silence[5]. « Il a commencé à faire des choses horribles, jusqu'aux abus sexuels. J'ai été violée à 15 ans. C'était la première fois qu'un homme me touchait ». Elle déclare dans les jours suivants avoir parlé de Gilles Beyer à Jean-François Lamour lorsqu'il était ministre français des Sports (2002-2004) ; dans une interview en 2020, Lamour déclare qu'il ne se souvient pas de cette conversation[6]. À propos de cette affaire, Gilles Beyer déclare : « Je reconnais avoir eu des relations intimes avec elle. Si mes souvenirs sur leurs circonstances exactes diffèrent des siens, j'ai conscience de ce que, compte tenu de mes fonctions et de son âge à l'époque, ces relations étaient en tout état de cause inappropriées »[7].

Hélène Godard déclare également en janvier 2020 avoir été violée par Gilles Beyer, lorsqu'elle avait 13 et 14 ans[8]. En février 2020, c'est Nadjma Mahamoud et sa mère qui l'accusent de chantage sexuel[9].

Palmarès

Compétitions principales 1974 1975 1976 1977 1978 1979 1980
Jeux olympiques d'hiver
Championnats du monde 22e 19e 15e
Championnats d’Europe 16e 10e 13e
Championnats de France 3e 2e 2e 3e 1er 3e

Vie privée

Il a été marié avec Annick Dumont et Katia Krier, toutes deux entraîneurs de patinage artistique.

Avec Katia Krier, il a eu un fils au début des années 1990. Le couple s'est séparé en 2001, suite à la révocation de Gilles Beyer de son poste de conseiller technique auprès de la fédération française des sports de glace[10].

Notes et références

  1. Patricia Jolly, « Dans le monde des adolescentes de la glace, à 25 ans, Laëtitia Hubert semble anachronique », sur Le Monde,
  2. W.P. avec AFP, « Violences sexuelles dans le patinage : Gilles Beyer concède des relations "intimes inappropriées" avec Sarah Abitbol », sur 20 Minutes,
  3. Romain Baheux, « Violences sexuelles dans le patinage : "J'ai lancé l'alerte et ils me le font payer", affirme Didier Lucine », sur Le Parisien,
  4. L'Obs avec AFP, « Violences sexuelles dans le sport : d'anciennes patineuses de haut niveau accusent leurs entraîneurs », sur L'Obs,
  5. Éric Michel avec A.D., « Patinage artistique : le témoignage glaçant de la championne Sarah Abitbol », sur Le Parisien,
  6. « Violences sexuelles dans la patinage : "Jamais je n'aurais conseillé à Sarah Abitbol de fermer les yeux", assure l'ancien ministre Jean-François Lamour », France Télévisions,
  7. L'Obs avec AFP, « Sarah Abitbol: son ex-entraîneur concède des relations "intimes inappropriées" et s'excuse », sur L'Obs,
  8. Morgane Giuliani, « La championne de patinage artistique Sarah Abitbol révèle qu'elle était violée par son entraîneur », sur Marie Claire,
  9. Jean-Christophe Collin avec F. I., « Violences sexuelles : une mère et sa fille accusent Gilles Beyer de chantage », sur L'Équipe,
  10. Maureen Lehoux avec C.C., « Violences sexuelles dans le patinage : "Je n'étais au courant de rien", assure Katia Krier, ex-femme de Gilles Beyer », RMC Sport,