Gianni Meersman

Gianni Meersman
Gianni Meersman (Cropping).jpg

Gianni Meersman, au matin de sa victoire dans le prologue du Tour de l'Ain 2013.

Informations
Naissance
Nationalité
Spécialité
Équipes amateurs
2004-2006 Beveren 2000
Équipes professionnelles
09.2005-12.2005 Davitamon-Lotto (stagiaire)
2007 Discovery Channel
01.2008-06.2010[n 1] La Française des jeux
07.2010-12.2011[n 2] FDJ
2012 Lotto-Belisol
2013-2014 Omega Pharma-Quick Step
2015-2016 Etixx-Quick Step
Principales victoires
2 étapes de grand tour
Tour d'Espagne (2 étapes)

Gianni Meersman, né le à Tielt, est un coureur cycliste belge. Professionnel de 2007 à 2016, il a notamment remporté deux étapes du Tour d'Espagne 2016 et le Tour de Wallonie 2014.

Carrière cycliste

Carrière amateur

Chez les amateurs, Gianni Meersman se distingue dès l'année 2005, où il remporte notamment le Tour de Namur et une étape de la Ronde de l'Isard d'Ariège. Septième du championnat du monde espoirs, il court une deuxième année chez les espoirs avant de passer professionnel en 2007 dans l'équipe Discovery Channel.

2007 : Première expérience de l'élite chez La Discovery Channel

Il y remporte dès sa première saison une étape du Tour de Géorgie en solitaire, avec l'appui de son coéquipier Janez Brajkovič[1], et une étape du Tour d'Autriche. Il termine également dans les dix premiers de courses par étapes belges comme les Trois Jours de Flandre-Occidentale ou le Tour de Belgique.

Son équipe Discovery Channel disparaissant en fin de saison, il évolue à partir de 2008 dans la formation La Française des jeux[2], où il confirme ses bons résultats de l'année précédente.

2008-2011 : le successeur de Philippe Gilbert chez la Française des Jeux / FDJ

Dès sa première course, en février, il se trouve dans l'échappée victorieuse et termine deuxième de la 1re étape de l'Étoile de Bessèges derrière Jan Kuyckx. À la différence de ses compagnons d'échappée, il conserve cette place jusqu'à la dernière étape, devancé seulement par Yury Trofimov. En mai, il obtient notamment la 6e place sur les Quatre Jours de Dunkerque, ainsi que deux podiums sur des courses d'un jour françaises, le Trophée des grimpeurs et le Grand Prix de Plumelec-Morbihan. Après avoir remporté le 29 juillet en solitaire sa première victoire de la saison lors de la 4e étape du Tour de Wallonie, Meersman participe pour la première fois au Tour d'Espagne, qu'il abandonne lors de la 12e étape.

Alors que son direceur sportif, Marc Madiot, le présente comme un des successeurs de Philippe Gilbert, qui a quitté l'équipe[3], la saison 2009 de Meersman est plus difficile. En janvier, il est affecté par la mort de Frederiek Nolf, son meilleur ami[4]. Puis en mars, Meersman est victime de douleurs au dos et à la jambe gauche qui le contraignent à interrompre sa saison. Il est opéré en juin, et retrouve la compétition en août. Cependant, au début de la saison 2010, il est à nouveau sujet aux mêmes douleurs et annonce un arrêt de deux mois[5].

2012-2016 : retour en Belgique

2012 : chez Lotto-Belisol

Annoncé dans l'équipe RadioShack-Nissan, Meersman rejoint finalement Lotto-Belisol[6]. Le Belge gagne alors une étape du Tour de l'Algarve puis une autre sur Paris-Nice. En mai, aligné sur le Tour d'Italie, il est contraint à l'abandon pendant la 7e étape en raison d'une succession de chutes. Il se fracture un coude et un poignet à cette occasion[7]. Pendant l'été, il prend la deuxième place du Tour de Wallonie puis la troisième de la Classique de Saint-Sébastien. Il dispute ensuite le Tour d'Espagne. Aux championnats du monde, dans le Limbourg néerlandais, il dispute la course en ligne avec un rôle d'équipier pour Tom Boonen et Philippe Gilbert[8],[9]. Ce dernier remporte le titre en attaquant seul dans la dernière ascension du Cauberg. Meersman termine à la 90e place. Au mois de novembre, alors que Lotto-Belisol n'a pas encore la garantie d'être membre de l'UCI World Tour 2013, Meersman annonce quitter cette équipe[10].

2013-2016 : chez Quick-Step

Quelques jours plus tard, il s'engage avec l'autre équipe belge du World Tour, Omega Pharma-Quick Step. Le directeur de celle-ci, Patrick Lefevere, dit « [s'attendre] à ce qu'il fasse étalage de son talent sur des courses comme la Flèche brabançonne ou l'Amstel Gold Race, ainsi que sur certaines étapes de courses importantes d'une semaine ou des épreuves d'une journée[11]. » Meersman dit pour sa part avoir « reçu un rôle de franc-tireur » qui lui plaît[12]. Après un début de saison discret, avec une septième place au Trofeo Platja de Muro, une sixième place d'étape à la Classic Sud Ardèche[13], il obtient ses premières victoires en mars au Tour de Catalogne. Il gagne les deux premières étapes et occupe pendant deux jours la première place du classement général. Le mois suivant, il remporte la première et la troisième étape du Tour de Romandie. Gianni Meersman prend ensuite part au Critérium du Dauphiné. Il termine deuxième des deux premières étapes et troisième de la troisième étape. Il parvient encore à gagner des sprints intermédiaires pour remporter le maillot vert du classement par points devant le vainqueur de l'épreuve Christopher Froome.

Lors du Tour de Wallonie 2014 disputé à la fin du mois de juillet, il arrive en seconde place aux quatre premières étapes[14],[15],[16],[17], mais remporte la cinquième étape, le classement général final et le classement par points[18]. Deux semaines plus tard, Meersman gagne devant trois coéquipiers le prologue du Tour de l'Ain dont il prend la tête. Il gagne ensuite la deuxième étape, confortant ainsi son avantage[19]. Il est remplaçant pour la course en ligne des championnats du monde[20].

Fin de carrière

Au deuxième semestre 2016, Gianni Meersman s'engage pour la saison suivante avec l'équipe continentale professionnelle française Fortuneo-Vital Concept[21]. Il doit cependant mettre fin à sa carrière avant même de porter le maillot de cette équipe, un bilan cardiaque ayant révélé « une arythmie cardiaque et du tissu cicatriciel »[22].

Palmarès et classements mondiaux

Palmarès sur route

Gianni Meersman, vainqueur de la 5e étape du Tour de Wallonie 2014 et du classement final général.
Podium de l'édition 2015 du Samyn : Gianni Meersman (2e), Kris Boeckmans (1er) et Christophe Laporte (3e).
Podium de l'édition 2015 de la Handzame Classic : Antoine Demoitié (2e), Gianni Meersman (1er) et Tiesj Benoot (3e).

Résultat sur les grands tours

Tour de France

1 participation

Tour d'Italie

2 participations

Tour d'Espagne

5 participations

Classements mondiaux

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
UCI World Tour 71e[24] 86e[25] 105e[26] 214e[27]
UCI Europe Tour 292e[28] 614e[29] 17e[30]

Palmarès sur piste

Championnats de Belgique

  • 2001
    • MaillotBélgica.svg Champion de Belgique de l'omnium cadets
    • MaillotBélgica.svg Champion de Belgique de la course aux points cadets
  • 2002
    • MaillotBélgica.svg Champion de Belgique de poursuite juniors

Notes et références

Notes

  1. Du 1er janvier 2008 au 30 juin 2010
  2. Du 1er juillet 2010 au 31 décembre 2011

Références

  1. (en) « Gianni Meersman comes out winning », sur cyclingnews.com, (consulté le 6 février 2010)
  2. (en) « Meersman to FdJ », sur cyclingnews.com, (consulté le 6 février 2010)
  3. (en) Gregor Brown, « Madiot: Gilbert departure won't hurt FdJ », sur cyclingnews.com, (consulté le 6 février 2010)
  4. (en) Gregor Brown, « Meersman misses his close friend », sur cyclingnews.com, (consulté le 6 février 2010)
  5. (en) « Meersman out for two months », sur cyclingnews.com, (consulté le 6 février 2010)
  6. Jerome Christiaens, « Meersman : « Maintenant, je regarde devant moi » », sur velochrono.fr, (consulté le 17 mai 2012)
  7. Thomas Lecloux, « Double fracture pour Gianni Meersman », sur cyclismactu.net, (consulté le 17 mai 2012)
  8. « Boonen se dit en forme mondiale ! », sur dhnet.be, (consulté le 24 février 2012)
  9. « Boonen : “Tactiquement, je serai dans un fauteuil” », sur dhnet.be, (consulté le 24 février 2012)
  10. Renaud Breban, « Gianni Meersman a trouvé "nettement mieux" », sur cyclismactu.net,
  11. Alexandre Mignot, « Meersman chez Omega Pharma, c'est officiel », sur cyclismactu.net,
  12. « Omega Pharma-Quick.Step sera la meilleure équipe du monde », sur dhnet.be, (consulté le 25 avril 2013)
  13. « Gianni Meersman affûte son explosivité », sur dhnet.be, (consulté le 25 avril 2013)
  14. Renaud Collette, « Tour de Wallonie 2014, étape 1, classements », sur http://www.directvelo.com/,
  15. Francis Spruyt, « Tour de Wallonie 2014, étape 2, classements », sur http://www.directvelo.com/,
  16. Renaud Collette, « Tour de Wallonie 2014, étape 3, classements », sur http://www.directvelo.com/,
  17. Francis Spruyt, « Tour de Wallonie 2014, étape 4, classements », sur http://www.directvelo.com/,
  18. a, b et c Renaud Collette, « Tour de Wallonie 2014, étape 5, classements », sur http://www.directvelo.com/,
  19. J.-L. G., « Le bel été de Meersman », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  20. Nicolas Danton, « Mondiaux 2014 - La sélection belge sans surprise », sur cyclismactu.net,
  21. « le journal des transferts », (consulté le 3 septembre 2016)
  22. « Gianni Meersman arrête sa carrière à cause d'un souci cardiaque », sur dhnet.be, (consulté le 31 décembre 2016)
  23. « Fiche de Gianni Meersman », sur http://www.siteducyclisme.net/
  24. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  25. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  26. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  27. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  28. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  29. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  30. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externes

  • (nl) Site officiel
  • Notices dans des bases relatives au sport : CycleBase • Cycling Quotient • Mémoire du cyclisme • ProCyclingStats • Site du Cyclisme