Gianfranco Rosi (réalisateur)

Gianfranco Rosi
Description de cette image, également commentée ci-après
Gianfranco Rosi à la Mostra de Venise 2009
Naissance
Asmara (Érythrée)
Nationalité italienne
américaine
Profession réalisateur
documentariste
Films notables Sacro GRA
Fuocoammare

Gianfranco Rosi est un réalisateur et documentariste italien né en 1964 à Asmara[1] (alors en Éthiopie).

Biographie

Né à Asmara et de nationalité italienne et américaine[2], Gianfranco Rosi s'établit en 1985 à New York où il sort diplômé de la New York University Film School.

À la suite d'un voyage en Inde, il produit et dirige son premier moyen métrage, Boatman, présenté avec succès dans plusieurs festivals internationaux dont Sundance, Locarno, Toronto et Amsterdam. Par ailleurs, le film est diffusé sur de nombreuses chaînes de télévision internationales (BBC, PBS, WDR, RAI)[3]. Gianfranco Rosi réalise ensuite Afterwords, présenté à la Mostra de Venise 2000.

En 2008, son premier long métrage, Below Sea Level, tourné à Slab City en Californie, remporte les Prix Horizons et Doc/It à la Mostra de Venise 2008[4]. Le film obtient aussi le Prix du meilleur documentaire au Festival de Ballaria , le Grand prix et le Prix des jeunes au Festival Cinéma du réel 2009, le Prix du meilleur film au Festival One World de Prague ainsi que le Prix Vittorio De Seta pour le meilleur documentaire au Bari International Film Festival 2009. Il est également nominé comme Meilleur documentaire aux Prix du cinéma européen.

En 2010, il tourne le long métrage El Sicario, Room 164, film-interview sur un tueur à gages mexicain. Ce film est l'objet de critiques contrastées[5],[6]. Il remporte le Prix Fripesci à la Mostra de Venise 2010 et le Prix Doc/it du meilleur documentaire italien de l'année[7]. De plus, il gagne le Prix du meilleur film aux Festivals Doclisboa  2010 et DocAviv 2011.

Sa réalisation suivante, Sacro GRA, portrait d'individus hauts en couleur vivant sur le périphérique autoroutier de Rome, remporte le Lion d'or à la Mostra de Venise 2013. Le film devient ainsi le premier long métrage documentaire à en être le détenteur[8].

Rosi a réalisé plusieurs campagnes pour la fondation Pubblicità Progresso  et quelques courts métrages. En tant qu'indépendant, il collabore à la supervision du doublage de certaines productions des studios Universal, Fox, Paramount et Dreamworks[3]. Il a également été professeur invité à la New York University Film School, au Centro de Capacitación Cinematográfica  de la ville de Mexico et à l'École universitaire professionnelle de la Suisse italienne  de Lugano[9].

En 2014, il préside le jury des longs métrages lors du 67e Festival de Locarno.

En 2016, il remporte l'Ours d'or à la Berlinale 2016 pour son documentaire Fuocoammare[10]. Il y compare la vie des habitants de Lampedusa et celle des migrants et s'attache à n'y retranscrire que ce qu'il voit car selon lui « La réalité véhicule toujours des émotions plus fortes que les choses réfléchies. »[11]. C'est le premier documentaire à remporter l'Ours d'or.

En mai 2016 il préside le jury de L'Œil d'or lors du 69e Festival de Cannes, avec notamment la réalisatrice et productrice française Anne Aghion et la comédienne belge Natacha Régnier.

Filmographie

Distinctions

Récompenses

Notes et références

  • (it) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Gianfranco Rosi » (voir la liste des auteurs).
  1. (it) Gianfranco Rosi sur le site de la Biennale de Venise
  2. (it) Nino Luca, Premiati gli "homeless" di Gianfranco Rosi, Corriere della Sera, 6 septembre 2008
  3. a et b (it) Gianfranco Rosi sur cinemagay.it
  4. (it) Prix Orizzonti 2009 sur le site de la Mostra de Venise
  5. (en) Jeannette Catsoulis, ‘El Sicario, Room 164,’ by Gianfranco Rosi — Review New York Times, 27 décembre 2011
  6. (it) “El Sicario. Room 164” vince il premio documentari Doc It, Il Fatto Quotidiano, 12 janvier 2012
  7. (it) DOC/IT AWARD 2011 Vince "El Sicario" di Gianfranco Rosi sur Cinemaitaliano.info, 18 décembre 2011
  8. Fanny Abouaf, Mostra de Venise: le sacre de Sacro GRA, Gala, 8 septembre 2013
  9. (en) Gianfranco Rosi, Festival Scope: Festivals on Demand for Film Professionals World Wide
  10. Berlinale : l’Ours d’or au documentaire « Fuocoammare », tourné à Lampedusa sur le site du Monde, 20 février 2016
  11. « Interview de Gianfranco Rosi, grand vainqueur de l’Ours d’or à la Berlinale le week-end dernier », sur Profession Spectacle (consulté le 7 mars 2016)

Liens externes

  • Notices d'autorité : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation • Bibliothèque du Congrès • Bibliothèque royale des Pays-Bas • WorldCat
  • Cinéma du Réel, interview de Ariane Doublet et de Gianfranco Rosi sur France culture, 30 mars 2011
  • Valeria Stucki, Dans la tête d’un Narco – un documentaire graphique, Octopus webzine
  • Didier Péron, Gianfranco Rosi, marges à l’ombre, Libération, 12 juin 2012