Ghislaine Alajouanine

Ghislaine Alajouanine
Ghislaine Alajouanine.JPG
Ghislaine Alajouanine.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinctions

Ghislaine Alajouanine, née le à Chambon-sur-Voueize (Creuse), est une femme politique française.

Biographie

Elle a assuré à la fois une action humanitaire et un parcours professionnel de chef d'entreprise essentiellement dans le secteur de l'ingénierie, de la construction, de la finance, dirigeant plusieurs entreprises, aussi bien des PME que des multinationales, en France et à l'étranger[1].

Benjamine du Huitième Plan de la France, elle est l'initiateur et l'auteur de l'Action prioritaire du Commissariat au Plan, « Améliorer les conditions de vie de l'habitant dans l'habitat ancien », ce permet de mettre en place les fonds d'aménagement urbain (FAU) et les opérations programmées d'amélioration de l'habitat (OPAH), d'où sont parties les grandes campagnes de rénovation et de réhabilitation en France.


Parallèlement à sa carrière d'entrepreneur-développeur, Ghislaine Alajouanine a mené une action humanitaire, notamment dans des pays de la Zone de solidarité prioritaire mais aussi aux États-Unis où elle a organisé la plus grosse levée de fonds en faveur des enfants atteints du sida, avec le soutien de son amie Sophia Loren. La chaîne des nurseries fut inaugurée par Barbara Bush. À cette époque, elle fut nommée conseiller d'État auprès du Secrétaire de Commerce de la Floride pour saluer son action en faveur de l'installation d'entreprises françaises aux États-Unis.

En Afrique, elle imagine de développer des dispensaires mobiles dotés de liaisons satellitaires pour permettre de désenclaver les régions les plus isolées, en particulier dans le domaine de la santé. C'est la naissance de la FISSA (Force d'Intervention Sanitaire Satellitaire Autoportée), qui impulsera des expériences de télémédecine satellitaire dans la brousse africaine.

Ouvrages

  • En Espoir de cause, 1998
  • Plaidoyer pour la convivance. Failles et faillites des sociétés hyperconnectées, 107 p. Paris : Hermann , 2017

Nominations

Ses travaux de recherche scientifique amènent Ghislaine Alajouanine à être déléguée générale à l'Institut des Nations unies pour la formation et la recherche, et d'être élue à l'Académie des sciences morales et politiques en tant que correspondant, au siège du professeur Jacques Berthaud. En 2005 et 2006, elle est pour deux mandats présidente du directoire de la fondation pour la recherche médicale.

En 2000, Ghislaine Alajouanine devient maire adjoint de Saint-Cloud et conseiller communautaire « Cœur de Seine » 92. En 2010, elle est faite Commandeur de l'Ordre national du Mérite. En juin 2011 elle est élue administrateur SDL du journal Le Monde.

Décorations

Prix et récompenses

  • Prix de la Femme d'action décerné par le Comité des œuvres sociales (1982)
  • Nommée Maître-compagnon (bâtiment) par l'association Imhotep
  • Médaille de vermeil de la Ville de Paris (1984)
  • Prix de la Fondation Louis D (Institut de France, 2001)
  • Prix Eurafrique (2002)

Notes et références

Liens externes