Germaine Willard

Germaine Willard
Biographie
Naissance
Décès
(à 82 ans)
Paris
Nationalité
Activités
Historienne, résistante, professeure
Conjoint
Autres informations
Conflit
Distinction

Germaine Willard, née Germaine Chanoinat[1] le dans le 20e arrondissement de Paris et morte le dans la même ville, est une historienne et résistante communiste française.

Biographie

Issue d'une famille ouvrière, elle entreprend des études d'histoire et entre dans la Résistance après la déportation de ses parents. Elle est lauréate de l'agrégation en 1948[2].

En 1997, elle reçoit la Légion d'honneur[3] pour l'ensemble de son travail sur l'histoire de la Résistance et de la déportation.

Germaine Willard était entre autres vice-présidente du musée de la Résistance nationale de Champigny-sur-Marne.

Elle était mariée à l'historien Claude Willard, fils de l'avocat Marcel Willard[4].

Œuvre

  • De Munich à Vichy 1969
  • La drôle de guerre et la trahison de Vichy 1960
  • Formation de la nation française 1955

Notes et références

  1. Notice Germaine Willard, in Le Maitron
  2. Disparitions. Germaine Willard, Le Monde, 10 mai 2003
  3. La Légion d’honneur à Germaine Willard, L'Humanité, 25 septembre 1997, par Claude Lecomte
  4. Germaine Willard a présenté dans le livre La plaidoirie celle que prononça son beau-père en avril 1940 au procès des députés communistes (La plaidoirie, éditions Le Temps des cerises)

Liens externes