Georges Thinès

Georges Thinès
Biographie
Naissance
à Liège
Décès à Court-Saint-Etienne (à 93 ans)
Pays de nationalité Belgique
Thématique
Profession Psychologue, écrivain et professeur d'université ()
Distinctions Prix Francqui () et prix Victor-Rossel ()
Membre de Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique (à partir du )

Georges Thinès est un psychologue et un homme de lettres belge né à Liège le et décédé le .

Biographie

Georges Thinès a été professeur à la faculté de psychologie de l'Université de Louvain. Spécialiste de psychologie animale et de l'éthologie, il s'inspirait de la philosophie allemande dont surtout la phénoménologie. Il fut l'élève de Nikolaas Tinbergen. La phénoménologie lui permettait de mener un travail de psychologie expérimentale sans jamais évacuer la question du sens des choses observées et analysées. Il fut récompensé par le prix Francqui en 1971.

Parallèlement, il menait un travail d'écriture (romans et poésie) qui lui valut le prix Rossel de littérature, pour Le Tramway des officiers en 1973. Il est membre de l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique.

Il a été en outre connu comme violoniste de l'orchestre de l'université de Louvain.

En 1999, il signe pour s'opposer à la guerre en Serbie la pétition « Les Européens veulent la paix », initiée par le collectif Non à la guerre[2].

Bibliographie

  • Georges Thinès, Le Tramway des officiers, Bruxelles, éd. Labor, coll. « Espace Nord », 1995 (1re éd. Gallimard, « Série blanche », Paris, 1973) (ISBN 9782804010690) — Prix Rossel 1973.
  • Georges Thinès, L'homme troué. Nouvelles, Le cri édition, 1981.

Notes et références

Lien externe