Georges Pernot

Georges Pernot
Illustration.
Georges Pernot ministre des Travaux publics en 1930
Fonctions
Député 1924-1936
Sénateur 1935-1940
Sénateur 1946-1959
Gouvernement IIIe République-IVe République
Groupe politique URD (1924-1928)
RS (1932-1935)
UR (1935-1940)
PRL (1946-1959)
Biographie
Date de naissance
Date de décès (à 82 ans)
Résidence Doubs

Georges Pernot, né le à Besançon (Doubs) où il est mort le , est un avocat et homme politique français.

Biographie et action politique

Il est le président du groupe Républicain et social, l'un des groupes parlementaires de la Fédération républicaine, fondé par lui en 1932 en réaction à la dérive droitière de la Fédération. Élu sénateur en 1935, il choisit de rejoindre le groupe parlementaire de l'Alliance démocratique plutôt que celui de la Fédération, l'Action nationale républicaine et sociale. Il désigne Fernand Claudet pour le remplacer à la Chambre des députés.

Il est nommé ministre de la justice dans le gouvernement Flandin 1, où il fait publier en janvier 1935 le décret interdisant aux magistrats toute intervention en leur faveur.

Il milite dans diverses organisations catholiques ainsi qu'à la Ligue pour le relèvement de la moralité publique, et défend le projet de suffrage familial. Il fait adopter le Code de la famille en juillet 1939.

Pressenti pour être président de la République en 1953, il s'efface devant René Coty.

Carrière politique

Fonctions gouvernementales

Décoration

Voir aussi

Bibliographie

  • « Georges Pernot », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Articles connexes

Liens externes