George Elmer Browne

George Elmer Browne
GeorgeElmerbrowneArtist.jpg
Biographie
Naissance
Décès
(à 75 ans)
Provincetown
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

George Elmer Browne, né en à Gloucester et mort en à Provincetown, est un artiste peintre américain, connu en France et dans le Massachusetts.

Biographie

Browne est né à Gloucester, dans le Massachusetts. Il a étudié à Boston, au Museum of Fine Arts, ainsi qu'à la Cowles Art School  avant de poursuivre à Paris son éducation artistique en s'inscrivant là l'Académie Julian, dans les cours de Jules Lefebvre et Tony Robert-Fleury durant une année.

Il propose une première grande huile sur toile au Salon de la Société des artistes français de 1900. Quatre ans plus tard, au Salon, sa toile Bait Sellers of Cape Cod (Vente d'appâts à Cape Cod, 1902) est achetée par l'État français ; elle se trouve actuellement au musée Fabre à Montpellier [1].

Entre-temps, il part explorer les Pays-Bas, plusieurs séjours qui marquent profondément l'évolution de son style.

Vue de Leyde, entre 1901 et 1910

Durant l'été 1916, il commence à organiser à Cape Cod et Provincetown, des sessions de peinture et forme de nombreux peintres, marqués par les impressionnistes français, dans la lignée de Charles Webster Hawthorne, l'un des fondateurs de ce qui fut l'une des plus importantes colonies d'artistes américains.

Il est élu en 1919 membre associé et en 1928 membre titulaire de la National Academy of Design. Deux huiles de toiles de Browne y sont conservées : Rocks and Spray, 1928, et le Portrait de John Whorf, 1944 [2].

Il a eu pour élève la peintre et lithographe américaine Daisy Marguerite Hughes  [3] et la peintre et scénographe canadienne Pauline Boutal [4].

Notes et références

  1. Véronique Wiesinger, « La Politique d'acquisition de l'État français sous la Troisième République en matière d'art étranger contemporain : l'exemple américain (1870-1940) », in Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art français, 1993, p. 287.
  2. David Bernard Dearinger 2004
  3. (en) Jules Heller et Nancy G. Heller, North American Women Artists of the Twentieth Century : A Biographical Dictionary, Routledge, (ISBN 978-1-135-63882-5).
  4. David Karel, Dictionnaire des artistes de langue française en Amérique du Nord, Presses de l'Université Laval, (ISBN 2-7637-7235-8), p. 121-122.

Voir aussi

Bibliographie

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « George Elmer Browne » (voir la liste des auteurs).
  • T. Martin Wood, « An American Painter in Paris: George Elmer Browne », in The Studio, no 190, 15 janvier 1909, p. 286-292, Paris, traduction et diffusion Paul Ollendorff.
  • (en) David Bernard Dearinger, Paintings and Sculpture in the Collection of the National Academy of Design : volume 1, 1826-1925, Hudson Hills press, (ISBN 1-55595-029-9, lire en ligne), p. 72-73

Liens externes

  • Notices d'autorité : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Union List of Artist Names • Bibliothèque du Congrès • Id RKDartists • WorldCat
  • Ressources relatives aux beaux-arts : Artnet • Artsy • Athenaeum • Bénézit • Bridgeman Art Library • Christie's • Invaluable • Minneapolis Institute of Art • Musée d'Orsay • National Gallery of Art • Smithsonian American Art Museum
  • « BROWNE, George Elmer », in La Fayette: Database of American Art/Musée du Louvre