Geloux (rivière)

Geloux
Illustration
Caractéristiques
Longueur 30,1 km
Bassin collecteur Adour
Cours
Source Vert
· Localisation Pouy de la Houn
· Altitude 96 m
· Coordonnées 44° 05′ 10″ N, 0° 38′ 32″ O
Confluence la Midouze
· Localisation Campet-et-Lamolère au lieu-dit Couay
· Altitude 30 m
· Coordonnées 43° 54′ 34″ N, 0° 37′ 33″ O
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche le ruisseau la Hougarde
· Rive droite les ruisseaux de Richelieu, de Marc, le Counten, de Larriague, de la Toupierie et le Lonca
Pays traversés Drapeau de la France France
Régions traversées Nouvelle-Aquitaine

Le Geloux est un ruisseau qui traverse le département des Landes et un affluent droit de la Midouze dans le bassin versant de l'Adour.

Hydronymie

Géographie

D'une longueur de 30,1 kilomètres[1], il prend sa source sur la commune de Vert (Landes), à l'altitude 96 mètres[2].

Il coule du nord vers le sud et se jette dans la Midouze à Campet-et-Lamolère (Landes), à l'altitude 30 mètres[2].

Communes et cantons traversés

Dans le département des Landes, le ruisseau de Geloux traverse cinq communes[1] et deux cantons : dans le sens amont vers aval : Vert (source), Garein, Geloux, Saint-Martin-d'Oney et Campet-et-Lamolère (confluence).

Soit en termes de cantons, le ruisseau de Geloux prend source dans le canton de Labrit et conflue dans le canton de Mont-de-Marsan-Nord.

Affluents

Le ruisseau de Geloux a sept affluents référencés[1] :

  • le ruisseau de Marc (rd), 4,5 km sur Garein ;
  • le ruisseau de Richelieu (rd), 3,4 km sur Garein ;
  • le ruisseau le Counten (rd), 2,4 km sur Geloux et Ygos-Saint-Saturnin ;
  • le ruisseau de Larriaque (rd), 6,3 km sur Geloux et Ygos-Saint-Saturnin ;
  • le ruisseau de la Toupierie (rd), 5,7 km sur Geloux et Ygos-Saint-Saturnin ;
  • le ruisseau la Hougarde (rg), 4,7 km sur Geloux ;
  • le ruisseau le Lonca (rd), 2,9 km sur Geloux.

Notes et références

  1. a b et c SANDRE, « Fiche ruisseau de Geloux (Q25-0460) » (consulté le 18 août 2010)
  2. a et b Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 18 août 2010)