Gears

Google Gears
Description de l'image Gears logo.png.

Informations
Créateur Google
Première version
État du projet Fermé depuis le 11 mars 2011
Écrit en C++
Système d'exploitation Microsoft Windows, macOS et Linux
Langues Anglais
Type Firefox extension ()
Politique de distribution Gratuit
Licence Licence BSD
Site web gearsblog.blogspot.com/2011/03/stopping-gears.html

Gears est un prototype de logiciel proposé par Google pour permettre l'accès hors-ligne à des services qui fonctionnent normalement en ligne. Il installe un moteur de base de données basé sur SQLite sur le système client pour mettre en cache les données localement. Les pages pour lesquelles Google-Gears est activé utilisent les données en provenance de ce cache local plutôt que celles provenant du service en ligne. Si la connexion réseau n'est pas disponible, la synchronisation est ajournée jusqu'à ce que la connexion revienne. Gears permet donc à des applications Web de fonctionner sans accès permanent au réseau. Début décembre 2009, on apprend que Google arrête le développement de Gears, au profit d'HTML5[1].

Vue d'ensemble

Gears s'installe sous la forme d'un plug-in pour navigateur web. Ce plug-in fournit une API JavaScript qui permet aux scripts d'accéder aux données enregistrées localement. Le plug-in fonctionne avec Firefox et Internet Explorer, sous Windows, Mac OS X et Linux[2]. Une version pour Safari est également disponible pour les développeurs.

Google Reader supporte ce système. La « préparation » pour la déconnexion est manuelle, c'est-à-dire que l'utilisateur doit réaliser une action pour pouvoir fonctionner en mode non connecté. De même, Google Documents supporte Gears ; contrairement à Google Reader, le basculement en mode hors-ligne est automatique.

D'autres applications web, telles que l'administration Wordpress, supportent Gears, cependant dans ce cas, l'utilisateur n'a pas besoin de réaliser une action avant de passer en mode non connecté, l'application anticipe la déconnexion en synchronisant les ressources et paramètres en arrière-plan, de façon transparente pour l'utilisateur.


Composants

L'API Gears compte 5 composants majeurs :

  • Un serveur local de ressource qui met en cache les ressources et les rend accessible en mode hors ligne (HTML, JavaScript, images, etc.)[3].
  • Une base de données (SQLite) qui stocke les données hors connexion[4].
  • Un « WorkerPool » qui permet de synchroniser les données (connecter et mettre à jour) en mode asynchrone et multithreading, et de remplacer les traitements effectué habituellement (mode connecté) par le serveur[5].
  • Un objet « XMLHttpRequest » qui permet de réaliser des requêtes HTTP dans le contexte du « WorkerPool » et de la page HTML (disponible depuis la version 0.2)[6].
  • Un objet « Timer » qui permet de disposer d'un timer dans le contexte du « WorkerPool » et de la page HTML (disponible depuis la version 0.2)[7].

Le « Timer » et « XMLHttpRequest » ont été ajoutés pour donner accès à des fonctions habituellement disponible dans l'objet Window en JavaScript

Applications qui utilisent Gears

Outils compatibles avec Gears

Autres liens

Références

  1. « Google délaisse Gears au profit d’HTML 5 »
  2. « What browsers and operating systems are supported by Google Gears? » (consulté le 31 mai 2007)
  3. « Serveur de ressource local » (consulté le 31 mai 2007)
  4. « Base de données » (consulté le 17 octobre 2007)
  5. « API du WorkerPool » (consulté le 17 octobre 2007)
  6. « XmlHttpRequest » (consulté le 17 octobre 2007)
  7. « Timer » (consulté le 17 octobre 2007)
  8. (en) « dojox.storage.GearsStorageProvider »(Archive • Wikiwix • Archive.is • Google • Que faire ?)
  9. (en) http://www.extjs.com/deploy/dev/examples/tasks/tasks.html

Liens externes