Gare de Tournus

Tournus
Image illustrative de l’article Gare de Tournus
Vue d'ensemble du bâtiment voyageurs.
Localisation
Pays France
Ville Tournus
Adresse Place de la Gare
71700 Tournus
Coordonnées géographiques 46° 34′ 00″ nord, 4° 54′ 23″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TER Bourgogne-Franche-Comté
Caractéristiques
Ligne(s) Paris-Lyon à Marseille-Saint-Charles
Voies 2 (+ voies de service)
Quais 2
Transit annuel 237 932 voyageurs (2016)
Altitude 194 m
Historique
Mise en service 10 juillet 1854
Architecte Alexis Cendrier

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Tournus

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté

(Voir situation sur carte : Bourgogne-Franche-Comté)
Tournus

La gare de Tournus est une gare ferroviaire française de la ligne de Paris-Lyon à Marseille-Saint-Charles, située sur le territoire de la commune de Tournus, dans le département de Saône-et-Loire en région Bourgogne-Franche-Comté.

Elle est mise en service en 1854 par la Compagnie du chemin de fer de Paris à Lyon (PL) ; le bâtiment voyageurs d'origine, est dû à l'architecte Alexis Cendrier. C'est une gare voyageurs de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) du réseau TER Bourgogne-Franche-Comté desservie par des trains express régionaux.

Situation ferroviaire

Établie à 194 m d'altitude, la gare de Tournus est située au point kilométrique (PK) 407,753 de la ligne de Paris-Lyon à Marseille-Saint-Charles, entre les gares ouvertes de Sennecey-le-Grand et Fleurville - Pont-de-Vaux.

Histoire

La « station de Tournus » est mise en service le 10 juillet 1854 par la Compagnie du chemin de fer de Paris à Lyon (PL), lorsqu'elle ouvre à l'exploitation la section de Chalon (Saint-Côme) à Lyon (Vaise), de sa ligne de Paris à Lyon[1].

La gare dans la première moitié du XXe siècle.

Gare intermédiaire, elle comporte un bâtiment voyageurs dû à l'architecte de la Compagnie PL Alexis Cendrier. Il est composé de trois travées, avec deux étages et combles[2].

En 1881, on installe l'éclairage au gaz dans la gare[3].

En 1894, on procède à l'agrandissement des installations de débord[4].

En 1904, les bâtiments de la gare nécessitent des travaux de réparations[5].

La gare de Tournus figure dans la nomenclature 1911 des gares, stations et haltes, de la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM)[6]. Elle porte le no 6 de la ligne de Paris à Marseille et à Vintimille (4e section)[7]. C'est une gare ouverte partiellement, au service complet de la Grande Vitesse (GV) et la Petite Vitesse (PV)[8].

La gare est fermée au service Fret SNCF, le 1er juillet 2006[9].

Le 16 juillet 2008, le Conseil régional de Bourgogne inaugure la rénovation de la gare de Tournus, qui enregistre une croissance des passages avec plus de 205 000 voyageurs par an, et une desserte de près de 50 trains TER quotidiens en semaine, du lundi au vendredi[10].

En 2016, elle a accueilli 237 932 voyageurs, après un nombre de 268 750 voyageurs en 2015 et 280 900 voyageurs en 2014[11].

Service des voyageurs

Accueil

Gare de la SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs (ouvert du lundi au samedi de h à 22 h 30, et le dimanche et les jours fériés de h à 22 h 30) avec guichet (ouvert du lundi au jeudi de h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h, le vendredi de 11 h 45 à 18 h, et fermé le week-end)[12]. Elle est notamment équipée d'automates pour l'achat de titres de transport, ainsi que d'une salle d'attente. Comme gare « Accès TER », elle dispose d'aménagements, d'équipements et services pour les personnes à mobilité réduite[12].

Desserte

Tournus est une gare voyageurs du réseau TER Bourgogne-Franche-Comté, desservie par des trains express régionaux des relations Dijon-Ville (ou Paris-Bercy) à Lyon-Perrache (ou Lyon-Part-Dieu), et Chalon-sur-Saône à Mâcon-Ville[12].

Intermodalité

Autocars régionaux

La gare est desservie par deux lignes régulières de car Mobigo[13] :

  • Ligne 713 : Tournus ↔ Louhans ;
  • Ligne 714 : Mâcon ↔ Chalon-sur-Saône.

Stationnement

Un parc à vélos et un parking sont aménagés à ses abords[12].

Notes et références

  1. François et Maguy Palau, « 1.22 Chalon (Saint Côme)-Lyon (Vaise) : 10 juillet 1854 », dans Le Rail en France : Le Second Empire, Tome 1, 1852-1857, Palau, Paris, 1998 (ISBN 2-950-94211-3), p. 79
  2. François Poupardin, « Les bâtiments voyageurs édifiés le long de la ligne impériale », Revue d’histoire des chemins de fer [En ligne], 38 | 2008, mis en ligne le 10 mai 2011, consulté le 20 septembre 2013. URL : http://rhcf.revues.org/404
  3. Site Gallica, « Travaux neufs et service de la voie : Ligne de Paris à Lyon », dans Rapports et délibérations - Conseil général, Saône-et-Loire, 1881/08, p. 174 intégral (consulté le 22 septembre 2013).
  4. Site Gallica, « Travaux terminés : Gare de Tournus », dans Rapports et délibérations - Conseil général, Saône-et-Loire, 1894/08, p. 135 intégral (consulté le 22 septembre 2013).
  5. Site Gallica, « Entretien et surveillance : Tournus », dans Rapports et délibérations - Conseil général, Saône-et-Loire, 1904/08, p. 147 intégral (consulté le 22 septembre 2013).
  6. Site gallica.bnf.fr, Nomenclature des gares, stations et haltes du Chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée, 1911 : Nomenclature des gares, stations et haltes, par ordre alphabétique p. 45 intégral (consulté le 22 septembre 2013)
  7. Nomenclature gares PLM, 1911, Nomenclature par ordre Topographique p. 80 intégral (consulté le 22 septembre 2013)
  8. Nomenclature gares PLM (explication des renvois), 1911, p. 5 lire (consulté le 22 septembre 2013)
  9. Site fret.sncf.com, Nomenclature des gares : Tournus code gare 725622 (consulté le 22 septembre 2013).
  10. Site region-bourgogne.fr : inauguration de la gare de Tournus (consulté le 22 septembre 2013).
  11. « Fréquentation en gares », sur ressources.data.sncf.com (consulté le 4 décembre 2018).
  12. a b c et d « Horaires et informations pratiques au départ de la gare Tournus », sur www.ter.sncf.com (consulté le 4 décembre 2018).
  13. « Mobigo Bourgogne-Franche-Comté, emmène-moi là où je veux | Saône-et-Loire », sur viamobigo.fr (consulté le 31 octobre 2018).

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Dijon-Ville
ou Paris-Bercy
Chalon-sur-Saône TER Bourgogne-Franche-Comté Mâcon-Ville Lyon-Perrache
ou Lyon-Part-Dieu
Dijon-Ville
ou Chalon-sur-Saône
Sennecey-le-Grand TER Bourgogne-Franche-Comté Fleurville - Pont-de-Vaux Mâcon-Ville