Gare de Rochefort

Rochefort
image illustrative de l’article Gare de Rochefort
Entrée du bâtiment voyageurs.
Localisation
Pays France
Commune Rochefort
Adresse place Françoise-Dorléac
17300 Rochefort
Coordonnées géographiques 45° 56′ 51″ nord, 0° 57′ 49″ ouest
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services Intercités
TER Nouvelle-Aquitaine
Fret SNCF
Caractéristiques
Ligne(s) Nantes-Orléans à Saintes
Aigrefeuille - Le Thou à Rochefort
Voies 3 + voies de service
Quais 3
Altitude 5 m
Historique
Mise en service
Architecte Pierre Esquié
Protection  Inscrit MH (1984)
Correspondances
Bus et cars voir Intermodalité

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Rochefort

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine

(Voir situation sur carte : Nouvelle-Aquitaine)
Rochefort

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

(Voir situation sur carte : Charente-Maritime)
Rochefort

La gare de Rochefort est une gare ferroviaire française de la ligne de Nantes-Orléans à Saintes, située sur le territoire de la commune de Rochefort dans le département de la Charente-Maritime et la région Nouvelle-Aquitaine.

Rochefort est une importante gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), bénéficiant du service d'information en ligne Gares en mouvement[1], elle est desservie par des trains de grandes lignes, et des TER Nouvelle-Aquitaine.

Situation ferroviaire

Ancienne gare de bifurcation, elle est située au point kilométrique 208,240[2] de la ligne de Nantes-Orléans à Saintes, entre les gares de Saint-Laurent - Fouras et de Tonnay-Charente, et au PK 17,2 de l'ancienne ligne d'Aigrefeuille - Le Thou à Rochefort déclassée depuis le 12 novembre 1954. Son altitude est de 5 m.

Historique

Le chemin de fer arrive à Rochefort, avec la mise en service le 7 septembre 1857 de la section de ligne d'Aigrefeuille - Le Thou à Rochefort par la Compagnie du Chemin de fer de Paris à Orléans (PO). La première gare de Rochefort, appelée gare d'Orléans, est construite près du bassin no 2 du nouveau port de commerce.

Une deuxième gare de Rochefort, située à l'emplacement de la gare actuelle, est ouverte, par la Compagnie des Charentes, lors de la mise en service de la section de Rochefort à Saintes le 15 avril 1867, La compagnie ouvre également la section de La Rochelle à Rochefort le 29 décembre 1873. La gare est ensuite reprise par l'Administration des chemins de fer de l'État, lors de sa création en 1878.

Le bâtiment voyageur actuel est construit en 1913 par l'architecte Pierre Esquié (auteur par ailleurs de la Gare de La Rochelle-Ville). L’origine du bâtiment est clairement identifiée par la signalétique des Chemins de Fer de l’État sur la façade de la construction (voir photo dans l'infobox). La gare fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [5].

Service des voyageurs

Accueil

Le bâtiment voyageur est situé place Françoise Dorléac, proche du centre-ville, des parkings pour les véhicules et les vélos sont à disposition dans son environnement proche. Le hall de la gare abrite un commerce de presse[6], des toilettes et divers équipements en libre service : boîte aux lettres, photos d'identité et photocopie[7].

La gare dispose de personnels, l'accueil pour tous, dont celui des personnes handicapés, est accessible tous les jours de la semaine[8]. Plusieurs guichets de vente sont disposés dans le hall, les voyageurs ont également à leur disposition des bornes de billetterie automatique[9].

Desserte

Trains de grandes lignes

La gare de Rochefort est desservie par des trains SNCF Intercités des relations : de Nantes à Bordeaux[10] ; de Quimper à Bordeaux ou Toulouse[10] ; et de La Rochelle à Bordeaux[10]. Ci-dessous, tableau des dessertes de la gare de Rochefort par les relations grandes lignes :

Trains express régionaux

La gare de Rochefort, est desservie par des trains TER Nouvelle-Aquitaine des lignes de La Rochelle à Saintes ou Bordeaux[10], et La Rochelle à Rochefort[10].

Intermodalité

Les bus du réseau de transports urbains de l'agglomération rochefortaise R’bus et du réseau de transports départementaux Les Mouettes disposent d'un arrêt « gare de Rochefort » à proximité du bâtiment voyageur de la gare SNCF[11].

Service des marchandises

Cette gare est ouverte au service du fret[12] (train massif, desserte d'installations terminales embranchées et desserte du port de Rochefort).

Notes et références

  1. Site SNCF Gares en mouvement, Rochefort La gare de Rochefort, sur le site officiel Gares & Connexions de la SNCF (consulté le 7 novembre 2010).
  2. Livre : Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau ferré français, édité par La Vie du Rail en août 2011, (ISBN 978-2-918758-34-1), volume 1, page 186.
  3. Notice no PA00104866, base Mérimée, ministère français de la Culture
  4. Site gare en mouvement, Rochefort presse horaires d'ouverture (consulté le 23 avril 2010).
  5. Site gare en mouvement, Rochefort toilettes et appareils en libre service (consulté le 23 avril 2010).
  6. Site gare en mouvement, Rochefort accueil et équipements handicapés (consulté le 23 avril 2010).
  7. Site gare en mouvement, Rochefort espace de vente et billetterie automatique (consulté le 23 avril 2010).
  8. a, b, c, d et e Site SNCF Ter Poitou-Charentes, gare de Rochefort fiches horaires à télécharger (consulté le 23 avril 2010).
  9. Site Les Mouettes (groupe Keolis) fiche plan du réseau (consulté le 23 avril 2010).
  10. Site Fret SNCF : la gare de Rochefort.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Nantes La Rochelle-Ville Intercités Saintes Bordeaux-Saint-Jean
La Rochelle-Ville Châtelaillon TER Nouvelle-Aquitaine Tonnay-Charente
ou Saint-Savinien-sur-Charente
Saintes
ou Bordeaux-Saint-Jean
La Rochelle-Ville Châtelaillon TER Nouvelle-Aquitaine Tonnay-Charente Angoulême
La Rochelle-Porte-Dauphine
ou La Rochelle-Ville
Saint-Laurent - Fouras TER Nouvelle-Aquitaine Terminus
ou Tonnay-Charente
ou Saintes
Terminus
ou Saintes