Gare d'Alès

Alès
Image illustrative de l'article Gare d'Alès
Le bâtiment voyageurs et l'entrée de la gare.
Localisation
Pays France
Commune Alès
Adresse Place Pierre-Semard
30100 Alès
Coordonnées géographiques 44° 07′ 41″ nord, 4° 05′ 06″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TER Occitanie
Caractéristiques
Ligne(s) Saint-Germain-des-Fossés - Nîmes-Courbessac
Le Teil - Alès
Voies 4 (+ voies de service)
Quais 4
Transit annuel 398 792 voyageurs (2014)
Altitude 138 m
Historique
Mise en service 1840
Correspondances
Bus 1 · 2 · 3 · N · 10 · 20 · 30 · 50 · 60 · 11 · 21 · 31 · 51 · 61 · 72 · 81 · 91 · 110 · 210 · 220 · 610 · 620 · 630 · 710 · 910

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Alès

Géolocalisation sur la carte : Occitanie

(Voir situation sur carte : Occitanie)
Alès

Géolocalisation sur la carte : Gard

(Voir situation sur carte : Gard)
Alès

La gare d'Alès est une gare ferroviaire française de la ligne de Saint-Germain-des-Fossés à Nîmes-Courbessac (également appelée Ligne des Cévennes), située à proximité du centre ville d'Alès, sous-préfecture du département du Gard, en Occitanie.

Elle est mise en service en 1840 par la Compagnie des Mines de la Grand’Combe et des chemins de fer du Gard.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie des trains TER Occitanie.

Situation ferroviaire

Établie à 138 mètres d'altitude, la gare d'Alès est située au point kilométrique (PK) 674,129 de la ligne de Saint-Germain-des-Fossés à Nîmes-Courbessac entre les gares ouvertes de Grand'Combe-La Pise et de Boucoiran. La gare comporte quatre quais: le quai 1 mesure 344 m, les quais 2 et C (quais centraux) mesurent 269 m, et le quai D 242 m[1].

C'est une gare de bifurcation avec la ligne du Teil à Alès et la ligne d'Alès à Port-L'Ardoise.

Histoire

La gare d'Alais figure dans la nomenclature 1911 des gares, stations et haltes de la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée[2]. Elle porte le no 17 de la ligne de Moret-Veneux-les-Sablons à Nîmes (9e section)[3], le no 18 de la ligne du Teil à Alais[4], le no 8 de la ligne d'Alais à Port-L'Ardoise[5], le no 1 de la ligne d'Alais à Montpellier par Sommières[6]. Elle dispose du service complet de la grande vitesse (GV) et de la petite vitesse (PV).

Le service entre les gares d'Alès et de Bessèges est suspendu en 2012.

En 2014, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare était de 398 792 voyageurs[7].

Service des voyageurs

Accueil

Gare[8] SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport.

Desserte

Alès est desservie par des trains TER Occitanie, qui effectuent des missions entre les gares de Clermont-Ferrand ou La Bastide - Saint-Laurent-les-Bains et de Nîmes ou de Montpellier-Saint-Roch ; de Langogne et d'Alès ; de Génolhac et de Nîmes ; de Mende et Alès ou Nîmes[8].

Intermodalité

Un abri pour les vélos et un parking sont aménagés à ses abords[8].

Au cinéma

Le quai jouxtant le bâtiment voyageurs (en présence d'une rame X 73500) a été utilisé pour le tournage du film Suzanne, réalisé par Katell Quillévéré[9].

Service des marchandises

Cette gare est ouverte au service FRET (code gare: 775288)[10] Elle comporte une installation terminale embranchée, et des voies de service la rendant ouverte au service infrastructure de la SNCF[11].

Notes et références

  1. Site rff.fr, Document de référence du réseau : consulter l'horaire de service de l'année en cours ou la suivante, Chapitre 3, Annexe 7.1 - Liste des quais
  2. Site gallica.bnf.fr, Nomenclature des gares, stations et haltes du Chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée, 1911 : Nomenclature des gares, stations et haltes, par ordre alphabétique p. 5 intégral (consulté le 15 septembre 2011)
  3. Nomenclature gares PLM, 1911, Nomenclature par ordre Topographique p. 91 intégral (consulté le 15 septembre 2011)
  4. Nomenclature gares PLM, 1911, Nomenclature par ordre Topographique p. 124 intégral (consulté le 15 septembre 2011)
  5. Nomenclature gares PLM, 1911, Nomenclature par ordre Topographique p. 126 intégral (consulté le 15 septembre 2011)
  6. Nomenclature gares PLM, 1911, Nomenclature par ordre Topographique p. 126 intégral (consulté le 15 septembre 2011)
  7. « Fréquentation en gares en 2014 – Alès », sur SNCF Open Data, traitement du 26 avril 2016 (onglet informations) (consulté le 3 novembre 2016).
  8. a, b et c Site SNCF Ter Languedoc Roussillon, Informations pratiques sur les gares et arrêts : Gare d'Alès lire (consulté le 15 septembre 2011).
  9. Adrien Boudet, « D’Alès à Laval-Pradel, la belle épopée de “Suzanne” », sur midilibre.fr, (consulté le 7 mars 2018) : « Le quai de la gare accueille les allers retours de Maria puis de Suzanne entre Alès et Marseille. »
  10. Site Fret SNCF : la gare d'Alès.
  11. Data-Gouv.fr – liste de toutes les gares exploitées ou non [1]

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Clermont-Ferrand Grand'Combe-La Pise TER Occitanie Saint-Géniès-de-Malgoirès
ou Nozières - Brignon
Nîmes
ou Montpellier-Saint-Roch
Terminus
ou Génolhac
ou La Bastide - Saint-Laurent-les-Bains
ou Langogne
Terminus
ou Grand'Combe-La Pise
TER Occitanie Saint-Géniès-de-Malgoirès
ou Nozières - Brignon
ou Boucoiran
Nîmes
ou Narbonne
Mende Grand'Combe-La Pise TER Occitanie Saint-Géniès-de-Malgoirès Nîmes