Gardien de but (handball)

Au handball, le gardien de but est chargé de garder son but inviolé, c'est-à-dire de faire en sorte que le ballon ne franchisse pas la ligne de but.

Sur ce schéma dit de « défense 6-0 », le gardien de but occupe le poste D1.

Il est le seul joueur qui a le droit d'évoluer et de toucher la balle dans sa propre zone (en bleue sur la figure ci-contre). Son rôle est d’empêcher les tirs de l'équipe adverse de rentrer dans son but. Les joueurs de son équipe n'ont pas le droit de lui faire la passe s'il est dans la zone, mais en dehors oui. Les joueurs occupant ce poste sont habituellement d'une taille approchant les 2 mètres (hauteur de la cage) et d'une souplesse importante pour pouvoir aller chercher les ballons dans les coins de la cage, que ce soit avec leurs mains ou avec leurs pieds.

Meilleurs gardiens de tous les temps

En 2010, le Français Thierry Omeyer a été élu meilleur gardien de tous les temps par un vote de fans[1] avec 93,54 % des votes devant le Russe Andreï Lavrov (2,98 %), l'Allemand Andreas Thiel et le Suédois Mats Olsson, tous deux à 1,74 %.

Chez les femmes, la Roumaine Luminiţa Dinu-Huţupan est élue meilleure gardienne de but de tous les temps par un vote de fans[2] avec 94 % des votes devant la Norvégienne Cecilie Leganger (4,03 %), la Danoise Lene Rantala (1,36 %) et la Russe Tanja Dshandsghva (0,84 %).

Gardien de but célèbres

Thierry Omeyer, meilleur gardien de tous les temps[1].

Parmi les meilleurs joueurs évoluant ou ayant évolué au poste de gardien de but, on peut citer :

Gardiennes de but célèbres

Parmi les meilleurs joueuses évoluant ou ayant évolué au poste de gardienne de but, on peut citer :

  • Drapeau : Roumanie Luminiţa Dinu-Huţupan, élue meilleure gardienne de but de tous les temps[2]
  • Drapeau : URSS/Drapeau : Autriche Tatjana Dschandschgawa, nommée dans l'élection de la meilleure gardienne de but de tous les temps
  • Drapeau : Norvège Cecilie Leganger, élue meilleure joueuse mondiale de l'année en 2001, nommée dans l'élection de la meilleure gardienne de but de tous les temps, 6 fois élue meilleure gardienne de but d'un tournoi international
  • Drapeau : France Amandine Leynaud, élue meilleure joueuse du championnat de France en 2009 et 2010
  • Drapeau : Norvège Katrine Lunde, 4 fois nommée dans l'élection de la meilleure joueuse mondiale de l'année
  • Drapeau : France Valérie Nicolas, élue meilleure joueuse et meilleure gardienne du Mondial 2003
  • Drapeau : Danemark Lene Rantala, nommée dans l'élection de la meilleure gardienne de but de tous les temps
  • Drapeau : URSS/Drapeau : Autriche Natalia Rusnachenko

Galerie : Exemple d'un arrêt de gardien

Références

  1. a, b et c (en) « Voting of the IHF users: Omeyer world’s best goalkeeper », sur Site officiel de l'IHF, (consulté le 4 octobre 2013)
  2. a et b (en) « Fans vote for Luminita Dinu as best female goalkeeper ever », sur Site officiel de l'IHF, (consulté le 4 octobre 2013)
  3. « EHF Champions League Ultimate Selection announced », sur Site officiel de l'EHF, (consulté le 4 mars 2014)
  4. « Equipe type de la Ligue des champions entre 1993 et 2013 », sur handzone.net, (consulté le 4 mars 2014)

Liens externes

Voir aussi