Garbiñe Muguruza

(Redirigé depuis Garbine Muguruza)
Garbiñe Muguruza
Image illustrative de l'article Garbiñe Muguruza
Garbiñe Muguruza à l'US Open en 2016.
Carrière professionnelle
depuis 2011
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Naissance (23 ans)
Drapeau : Venezuela Guatire, Venezuela
Taille / poids 1,82 m (6 0) / 73 kg (161 lb)
Prise de raquette Droitière, revers à deux mains
Entraîneurs Alejo Mancisidor
Samuel Sumyk
Gains en tournois 14 730 972 $
Palmarès
En simple
Titres 5
Finales perdues 3
Meilleur classement 1re (11/09/2017)
En double
Titres 5
Finales perdues 5
Meilleur classement 10e (23/02/2015)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/4 V (1) V (1) 1/8
Double 1/16 1/2 1/8 1/8

Garbiñe Muguruza Blanco, née le à Guarenas (Venezuela), est une joueuse de tennis hispano-vénézuélienne jouant pour l'Espagne[1].

Elle a remporté cinq tournois en double et cinq en simple dont Roland-Garros en 2016 et Wimbledon en 2017. Elle devient numéro 1 au classement WTA en septembre 2017 à l'issue de l'US Open.

Biographie

Garbiñe Muguruza est la fille de l'Espagnol d'origine basque José Antonio Muguruza et de la Vénézuélienne Scarlet Blanco.

Elle commence à jouer au tennis à l'âge de trois ans avec ses frères Asier et Igor Muguruza au club Mampote. À l'âge de six ans, elle s'installe en Espagne où elle rejoint l'Académie Bruguera à Barcelone. Entre 2010 et 2015, elle est entraînée par Alejo Mancisidor.

Garbiñe Muguruza est représentée par l'agence IMG.

Son nom est d'origine basque et se prononce [ɡarˈβiɲe muˈɣuɾuˌa].

Carrière

2012 - 2013 : Les débuts sur le circuit

Garbiñe Muguruza fait son entrée dans le circuit WTA en recevant une invitation pour le Masters de Miami où elle bat la numéro 2 mondiale Vera Zvonareva, puis Flavia Pennetta[2], avant de s'incliner face à la future gagnante du tournoi Agnieszka Radwańska. Le 22 juillet 2012, elle perd la finale du tournoi de Bucarest face à sa compatriote María Teresa Torró Flor.

Lors du Masters d'Indian Wells, elle passe deux tours de qualifications et se qualifie pour le quatrième tour du tableau principal où elle perd face à Angelique Kerber. Ensuite, elle reçoit pour la deuxième fois consécutive une invitation pour le tournoi de Miami où elle atteint le quatrième tour avec des victoires sur Kateřina Siniaková, tête de série no 23, Anastasia Pavlyuchenkova, et Caroline Wozniacki[2], tête de série no 9 avant de perdre contre la Chinoise Li Na, tête de série no 5.

En compagnie de María Teresa Torró Flor, Garbiñe Muguruza remporte en 2013 son premier titre en double lors du tournoi d'Hobart (lors de sa première participation en double à un tournoi WTA) avant de gagner le simple l'année suivante.

Sa saison est perturbée par une grave blessure à la cheville qui nécessite une intervention chirurgicale et six mois d'indisponibilité.

2014 : Premier titre en carrière et premier 1/4 de finale en Grand Chelem à Roland-Garros

Garbiñe Muguruza en 2014.

Garbiñe Muguruza fait son retour sur le circuit en janvier au tournoi d'Auckland où elle est battue en quarts de finale par Venus Williams.

Le 11 janvier, elle remporte son premier titre en simple sur le circuit WTA en battant la Tchèque Klára Koukalová en finale du tournoi de Hobart (6-4, 6-0). Ce succès inespéré après autant de mois d'absence lui permet de rentrer dans le top 50 au classement WTA[3]. Elle déclare alors : « C'est incroyable. Un vrai cadeau pour tous les efforts consentis[4]. »

À l'Open d'Australie, elle bat Caroline Wozniacki (4-6, 7-5, 6-3), tête de série no 10, en trois manches et atteint les huitièmes de finale pour la première fois. Elle perd sèchement face à Agnieszka Radwańska (1-6, 3-6), tête de série no 5.

Garbiñe Muguruza atteint sa deuxième finale en simple de l'année au tournoi de Florianopolis (Brésil). Elle perd en trois sets (6-4, 5-7, 0-6) face à Klára Koukalová qui prend ainsi sa revanche.

Elle atteint les demi-finales en simple du Grand Prix du Maroc et remporte le double aux côtés de Romina Oprandi.

Au Masters de Madrid, elle perd au 2e tour face à Samantha Stosur, mais parvient en finale du double avec Carla Suárez où elles perdent face aux Italiennes Sara Errani et Roberta Vinci.

Muguruza au Masters de Madrid en 2014.

Le 28 mai, elle bat Serena Williams, alors no 1 mondiale (6-2, 6-2) lors du deuxième tour de Roland-Garros[5]. Elle parvient ensuite jusqu'en quart de finale du tournoi (battue par la future vainqueure Maria Sharapova (6-1, 5-7, 1-6) en plus de deux heures de jeu), et également en demi-finale en double. Grâce à ses bons résultats à Paris, Garbiñe monte à la 27e place mondiale en simple et à la 36e en double.

Elle commence la saison sur herbe au tournoi de 's-Hertogenbosch où elle atteint les quarts de finale. À Wimbledon, elle est désignée 27e tête de série mais elle perd dès le premier tour.

Garbiñe se rend ensuite aux États-Unis pour la saison sur dur. Au tournoi de Stanford, elle bat la 6e tête de série et tenante du titre Dominika Cibulková (6-2, 4-6, 6-2) et la Slovaque Daniela Hantuchová pour atteindre les quarts de finale où elle perd face à Angelique Kerber, 3e tête de série (2-6, 1-6). En double, elle remporte le titre avec Carla Suárez. À l'US Open, elle est désignée 25e tête de série, mais elle est battue contre toute attente dès le premier tour par la qualifiée Mirjana Lučić-Baroni (3-6, 64-7). En double avec Carla Suárez, elle perd au 3e tour face au sœurs Williams.

Garbiñe Muguruza entame la tournée asiatique au tournoi de Tokyo. Elle y bat Anastasia Pavlyuchenkova, Jelena Janković (4e tête de série) et Casey Dellacqua avant de tomber en demi-finale face à Caroline Wozniacki. Muguruza atteint la finale en double avec Carla Suárez.

Elle termine sa saison au WTA Tournament of Champions de Sofia en Bulgarie. Elle remporte trois victoires lors de la première phase, face à Ekaterina Makarova (6-2, 6-1), Flavia Pennetta (0-6, 6-1, 6-1) et Alizé Cornet (6-3, 7-5) avant de s'incliner (1-6, 4-6) en demi-finale face à Andrea Petkovic future lauréate.

Elle termine l'année à la 21e place en simple et à la 16e en double.

Le 17 octobre 2014, elle décide de jouer la Fed Cup avec l'équipe d'Espagne[6],[7].

2015 : Finale en Grand Chelem à Wimbledon, 1er titre en Premier Mandatory à Pékin, numéro 3 mondiale en fin de saison

Garbiñe Muguruza à Roland-Garros en 2015.

Garbiñe Muguruza commence la saison au tournoi de Brisbane, mais elle déclare forfait en raison d'une blessure à la cheville. La semaine suivante, elle ne défend pas son titre au tournoi de Hobart préférant jouer le tournoi de Sydney où elle atteint les quarts de finale en battant Agnieszka Radwańska (3-6, 7-64, 6-2) pour la première fois.

À l'Open d'Australie, elle atteint une nouvelle fois les huitièmes de finale en battant Marina Erakovic, Daniela Hantuchová et Timea Bacsinszky avant de s'incliner face à la future vainqueure Serena Williams (6-2, 3-6, 2-6) qui prend ainsi sa revanche de Roland-Garros en 2014.

Garbiñe Muguruza gagne ses deux matchs de simple lors de son début en Fed Cup avec l'Espagne face à la Roumanie (victoires contre Irina-Camelia Begu et la no 3 mondiale Simona Halep). Cependant, l'Espagne s'incline 3 à 2 après la défaite en double de la paire composée par Garbiñe Muguruza et Anabel Medina Garrigues.

Au tournoi de Dubaï, elle atteint les demi-finales après avoir battu Jarmila Gajdošová, Jelena Janković (6-3, 6-1), Agnieszka Radwańska (6-4, 6-2) et Carla Suarez (64-7, 6-3, 6-3), avant de perdre face à Karolína Plíšková en trois sets (4-6, 7-5, 5-7). Elle atteint la finale du double avec Carla Suárez.

En mars, au tournoi d'Indian Wells, Garbiñe Muguruza atteint le 3e tour. Elle se place au 19e rang mondial à l'issue de ce tournoi. Au tournoi de Miami, elle s'incline au 3e tour également.

Garbiñe entame la saison sur terre battue au tournoi de Stuttgart où elle perd au 2e tour face à la no 2 mondiale Simona Halep (6-3, 1-6, 3-6). Au tournoi de Madrid, elle s'incline dès le 2e tour face à Svetlana Kuznetsova (3-6, 7-5, 5-7), future finaliste. En double avec Carla Suárez, elle atteint de nouveau la finale mais la perdent à nouveau. Pour la troisième levée du Grand Chelem à Roland-Garros, elle arrive jusqu'en quart de finale en battant Angelique Kerber, (4-6, 6-2, 6-2), tête de série no 11 et Flavia Pennetta (6-3, 6-4) avant de perdre contre la future finaliste Lucie Šafářová, (63-7, 3-6), tête de série no 13.

Le 9 juillet, elle atteint sa première finale de Grand Chelem au tournoi de Wimbledon en battant en demi-finale Agnieszka Radwańska, (6-2, 3-6, 6-3), tête de série no 13[8]. Auparavant, elle bat Varvara Lepchenko, Mirjana Lučić, Angelique Kerber, tête de série no 10, (7-612, 1-6, 6-2), Caroline Wozniacki, tête de série no 5, (6-4, 6-4) et Timea Bacsinszky, tête de série no 15, (7-5, 6-3)[9]. En finale, elle affronte la numéro 1 mondiale Serena Williams mais perd (4-6, 4-6) en seulement 1 h 24, manquant d'expérience à ce niveau. Elle atteint le top 10 en simple pour la première fois de sa carrière grâce à cette excellente performance[10].

Fin août, elle se sépare de son entraîneur Alejo Mancisidor, avec qui elle travaillait depuis 2010, après des défaites au premier tour des tournois de Toronto et Cincinnati[11]. Désormais entraînée par Sam Sumyk, elle réagit pour la tournée asiatique à Wuhan en étant tête de série no 5, en battant pour son premier match Sloane Stephens sèchement et Ana Ivanović (4-6, 6-1, 6-0) au tour suivant. Se qualifiant pour les quarts de finale, et devenant la seule joueuse du top 10 encore en lice. À ce stade, elle bat facilement Anna K. Schmiedlová (6-2, 6-2), avant d'affronter en demi-finale Angelique Kerber tête de série no 6, au terme d'un match rocambolesque où elle a demandé un mto à 3-3 dans le tie break avant de remporter les quatre suivants et donc le match (6-4, 7-65) malgré une blessure[12]. Le 5 octobre, elle devient no 5 mondiale après avoir été finaliste au tournoi de Wuhan face à Venus Williams en abandonnant des suites de sa blessure la veille (3-6, 0-3 ab.). Une semaine après, le 11 octobre, elle remporte l'Open de Chine à Pékin face à Timea Bacsinszky (7-5, 6-4). C'est la première fois qu'elle remporte un tournoi Premier Mandatory et devient numéro 4 mondiale à l'issue du tournoi avec 4 690 points, à un seul point de la troisième place occupée par Maria Sharapova[13]. Le 25 octobre, elle devient no 3 mondiale, seulement derrière Serena Williams et Simona Halep.

Garbiñe est tête de série no 2 au Masters qui débute le 25 octobre. Elle est placée dans le groupe Blanc avec Petra Kvitová, Angelique Kerber et Lucie Šafářová. Lors de son premier match, elle s'impose face à Šafářová, 6-3, 7-64. Elle bat ensuite Angelique Kerber (6-4, 6-4), puis Petra Kvitova lors du troisième match de poule. En demi-finale, elle s'incline devant Agnieszka Radwańska (7-65, 3-6, 5-7), ce qui constitue une grande surprise[14]. En double, elle se qualifie pour la finale en compagnie de Carla Suarez mais perdent sèchement (0-6, 3-6) contre Martina Hingis et Sania Mirza. Muguruza termine la saison à la 3e place mondiale.

2016 : 1er titre en Grand Chelem à Roland-Garros, numéro 2 mondiale, fin de saison mitigée

Pour le premier tournoi du Grand Chelem à l'Open d'Australie, après deux premiers tours tranquilles, elle subit une défaite étonnante contre Barbora Strýcová en deux sets. En février, à Doha elle passe facilement ses matchs pour arriver en quart où elle perd (1-6, 7-5, 2-6) contre l'Allemande Andrea Petkovic. En mars à Miami, elle réalise malgré la défaite un superbe match contre Victoria Azarenka, future lauréate du tournoi, d'une belle intensité et de qualité tennistique en deux manches (66-7, 64-7) et deux heures[15]. Réalisant par la même occasion le meilleur match de sa saison.

Garbiñe Muguruza lors de la cérémonie avec son trophée après sa victoire aux Internationaux de France en 2016.

Après deux premiers tournois décevant sur terre battue, elle atteint la demi-finale à Rome, en battant facilement Ekaterina Makarova (6-1, 6-0) et Jeļena Ostapenko (6-1, 6-4), pour affronter la 10e mondiale Timea Bacsinszky ; après un match assez disputé dans le premier set, elle déroule par la suite pour s'imposer (7-5, 6-2). Elle perdra contre l'Américaine Madison Keys en deux manches, perdant une occasion d'affronter la reine Serena Williams.

Pour la deuxième levée du Grand Chelem à Roland-Garros en tant que tête de série no 4, elle bat Anna Karolína Schmiedlová, (3-6, 6-3, 6-3) au premier tour, puis la Française Myrtille Georges et Yanina Wickmayer en leur infligeant à chaque fois un 6-0 dans la deuxième manche. Elle s'impose ensuite 6-3, 6-4 face à la Russe Svetlana Kuznetsova, lauréate en 2009[16], puis face à l'Américaine Shelby Rogers, ce qui lui permet d'accéder pour la première fois aux demi-finales à Roland-Garros, où elle affronte l'Australienne Samantha Stosur 24e mondiale, finaliste en 2010[17]. Elle s'impose en deux sets (6-2, 6-4) en 1 h 17 pour se qualifier pour sa deuxième finale en Grand Chelem où elle rencontre la no 1 mondiale Serena Williams[18]. Elle gagne en deux sets (7-5, 6-4) en 1 h 43 minutes de jeu et s'adjuge son premier tournoi du Grand Chelem à 22 ans[19],[20],[21]. Toute la presse et les sportifs espagnols saluent la performance de Garbiñe Muguruza[22].

Pour la partie sur herbe cette année, elle entame un tournoi préparatif chez elle, en perdant d'entrée, avant d'aborder et défendre les points de sa finale à Wimbledon l'an passée. Elle passe difficilement en plus de deux heures et demie, l'Italienne Camila Giorgi (6-2, 5-7, 6-4), avant de perdre à la surprise générale contre la qualifiée Jana Čepelová (3-6, 2-6) sans avoir opposé de résistance[23].

Aux Jeux olympiques de Rio, en simple après deux premiers tours expéditifs, elle perd en huitième de façon surprenante et sèchement (1-6, 1-6) dans un match achevé en à peine une heure contre la Porto-ricaine Mónica Puig, 34e mondiale mais qui deviendra la nouvelle championne olympique[24]. En double associée avec Carla Suárez Navarro, elles perdent en quart contre la paire Ekaterina Makarova/Elena Vesnina (3-6, 4-6), qui deviendront également championnes olympiques.

Alors qu'elle devait disputer le double mixte aux côtés de Rafael Nadal, à cause de l'organisation, Nadal renonce finalement à jouer le mixte[25]. Puis la semaine suivante, pour le tournoi de Cincinnati, elle passe Coco Vandeweghe (7-64, 6-2), puis Anastasia Pavlyuchenkova (7-5, 6-1) et en quart la qualifiée Tímea Babos (6-4, 6-3), avant de perdre encore sèchement contre la Tchèque Karolína Plíšková future lauréate, 17e mondiale (1-6, 3-6) en juste une heure de jeu[26]. Elle perd encore une fois de façon surprenante à l'US Open contre Anastasija Sevastova (5-7, 4-6), future quart de finaliste, après avoir passé difficilement son premier tour, confirmant depuis difficilement son titre à Paris[27].

Elle démarre le Masters en tant que tête de série no 5 (6e au classement mais grâce à l'absence de Serena Williams) avec une défaite après un match accroché contre Karolína Plíšková (2-6, 7-64, 5-7). Elle poursuit sa course avec une deuxième défaite lourde (61-7, 3-6) contre Agnieszka Radwańska lui assurant l'élimination du tournoi. Malgré cela, elle conclut l'année positivement avec une belle victoire sur la tête de série no 8 Svetlana Kuznetsova après 1 h 34 de jeu (3-6, 6-0, 6-1).

2017 : 2e titre en Grand Chelem à Wimbledon, 1er titre en Premier 5 à Cincinnati, no 1 mondiale

Pour le premier tournoi du Grand Chelem à l'Open d'Australie, elle passe les deux premiers tours contre Marina Erakovic et Samantha Crawford sur le même score 7-5, 6-4. Elle domine par la suite Anastasija Sevastova (6-4, 6-2) et la Roumaine Sorana Cîrstea (6-2, 6-3) et se qualifie ainsi pour ses premiers quarts de finale à Melbourne[28]. Cependant, alors favorite, elle se fait dominer par l'Américaine Coco Vandeweghe (4-6, 0-6) en 1 h 23, dépassée par la puissance et la qualité de jeu de son adversaire[29].

Elle participe ensuite à la Fed Cup face à la République tchèque. Elle remporte son premier match dans la douleur face à la 17e mondiale, Barbora Strýcová (6-0, 3-6, 6-1). Elle est rapidement vaincue par Karolína Plíšková (2-6, 2-6), laissant ainsi les Tchèques aller en demi-finale. Pour la tournée émiratie, à Doha, elle remporte sans encombre son premier match face à la modeste Çağla Büyükakçay, mais se fait surprendre par la Chinoise Zhang Shuai dans un gros match (63-7, 6-3, 5-7). Puis elle abandonne d'entrée de tournoi à Dubaï face à Kateryna Bondarenko.

Lors du tournoi d'Indian Wells Muguruza se qualifie pour les quarts de finale. Battant Kirsten Flipkens, puis difficilement la jeune Américaine Kayla Day de 17 ans (3-6, 7-5, 6-2), avant de battre la 10e mondiale, Elina Svitolina (7-65, 1-6, 6-0). Elle perdra contre la Tchèque 3e mondiale Karolína Plíšková, (62-7, 65-7) en 1 h 56 dans un match de qualité[30]. Puis tournoi de Miami dernier sur dur, elle vainc difficilement d'entrée Christina McHale après avoir été infligée d'une bulle (0-6, 7-66, 6-4), puis la Chinoise Zhang Shuai à nouveau en trois sets en perdant la première manche, et abandonnant finalement au 4e tour après la perte du premier set contre Caroline Wozniacki (future finaliste).

Garbiñe Muguruza à Wimbledon en 2017.

La terre battue commence, sa meilleur surface avec une défaite d'entrée à Stuttgart face à la qualifiée Anett Kontaveit. Puis une autre contre performance au tournoi de Madrid chez elle, en perdant (1-6, 3-6) sèchement contre sa victime préférée Timea Bacsinszky. Elle rebondit au tournoi de Rome, en passant au second tour la qualifiée Jeļena Ostapenko (2-6, 6-2, 6-1), Julia Görges (7-5, 6-4) et la tête de série numéro 9, Venus Williams (6-2, 3-6, 6-2) en quart de finale[31]. Après 22 minutes de jeu, elle abandonne à nouveau (diminuée par une douleur au cou) contre Elina Svitolina qui lui permet de se qualifier pour la finale le plus rapidement possible[32].

Garbiñe arrive sans trop de confiance à Roland-Garros avec la défense de son titre. Elle franchit la lauréate de l'édition 2010, l'Italienne Francesca Schiavone (6-4, 6-2) facilement, puis Anett Kontaveit dans un match compliqué mais prenant sa revanche de Stuttgart (64-7, 6-4, 6-2)[33]. Elle repousse les attaques de la Kazakh Yulia Putintseva (7-5, 6-2), quart de finaliste de l'édition 2016 et se qualifiant pour la deuxième semaine. Elle affronte la 14e mondiale Kristina Mladenovic, dans un match perturbé par les cris du public et l'attitude de la francaise, et s'incline ainsi (1-6, 6-3, 3-6)[34]. L'Espagnole est partagée entre frustration, colère et déception sur son niveau de jeu. Tombant en pleurs lors de sa conférence d'après-match : jugeant le public trop dur à son égard et le comportement de Mladenovic assez limite[35].

Période du gazon, elle atteint d'abord les demi-finales à Birmingham mais perd en trois sets (6-4, 3-6, 4-6) contre la révélation du tournoi, l'Australienne Ashleigh Barty. Et perd au second tour (d'entrée de tournoi) à Eastbourne contre Barbora Strýcová sèchement (1-6, 0-6). Débute Wimbledon, Muguruza coachée par sa compatriote Conchita Martínez en l'absence de son coach Sam Sumyk, passe facilement ses premiers tours sans perdre de set pour arriver jusqu'en huitième. À ce stade, elle vainc la no 1 mondiale Angelique Kerber (4-6, 6-4, 6-4) au terme d'un match d'une excellente qualité tennistique et d'une grande intensité physique, en 2 h 20 et ainsi se qualifie pour les quarts de finale[36],[37]. En 1/4 de finale, elle bat la no 8 mondiale Svetlana Kuznetsova, (6-3, 6-4) en 1 h 15 et se qualifie pour sa deuxième demi-finale à Wimbledon après 2015[38],[39]. Dans ce dernier carré, elle bat facilement la surprise du tournoi, Magdaléna Rybáriková 87e mondiale, (6-1, 6-1) en tout juste une heure de jeu se qualifiant ainsi pour sa deuxième finale à Wimbledon après celle de 2015[40],[41]. À l'issue de laquelle, elle s'adjuge son 2e titre en Grand Chelem en carrière à Wimbledon en battant la quintuple championne Venus Williams alors 11e mondiale, dans un match très maîtrisé (7-5, 6-0) en seulement 1 h 17. Elle écarte deux balles de break à 4-5 en faveur de l'Américaine, avant d'aligner neuf jeux consécutif[42]. C'est son meilleur résultat de l'année et le meilleur de sa carrière avec son titre à Roland-Garros en 2016 et sa première finale depuis Paris[43],[44]. Elle devient la première joueuse à avoir battu les deux sœurs Williams en finale de Grand Chelem. Elle devient aussi la seconde joueuse Espagnole à remporter le tournoi, après sa coach Conchita Martínez en 1994[45].

Elle revient sur le court avec la surface dur en tant que tête de série numéro 1, au tournoi de Stanford avec l'envie de confirmer sa victoire. Passant pour cela facilement Kayla Day et Ana Konjuh, mais butant (3-6, 2-6) en demi-finale contre la tête de série numéro 3, Madison Keys qui gagnera le tournoi. Puis à Toronto, elle chute en quart de finale (6-4, 4-6, 3-6) après une interruption pour cause de pluie à la fin du premier set, mais perd les deux sets suivant le lendemain face à la 5e mondiale, Elina Svitolina alors la future lauréate[46]. Dernier tournoi préparatoire à Cincinnati, Garbiñe passe tranquillement Beatriz Haddad Maia, puis prend sa revanche sur la tête de série numéro 16, Madison Keys (6-4, 3-6, 7-63) non sans avoir écarté trois balles de match dans le même jeu alors qu'elle était menée 6-5 dans le troisième set[47]. Match marathon, intense et physique, elle s'impose (6-2, 5-7, 7-5) après 2 h 48 de jeu contre la 8e mondiale, Svetlana Kuznetsova. Se qualifiant pour le dernier carré comme l'année passée[48]. Elle affronte ensuite la no 1 mondiale Karolína Plíšková[49], qu'elle bat (6-3, 6-2) en 1 h 19 pour la deuxième fois en 8 rencontres[50]. Elle s'impose finalement face à la no 2 mondiale Simona Halep, en seulement 56 minutes (6-1, 6-0)[51] et remporte ainsi le 5e titre de sa carrière et son premier sur le sol américain[52]. Cette victoire lui permet d'occuper la première place au classement Race et de remonter sur le podium au classement WTA[53].

En tant que favorite pour le titre à l'US Open, Garbiñe Muguruza passe facilement en huitièmes de finale en battant Varvara Lepchenko, Duan Ying-Ying et Magdaléna Rybáriková. Elle s'incline ensuite contre la tête de série numéro 13, Petra Kvitová (63-7, 3-6) dans un match agressif et complet de la Tchèque. L'Espagnole devient no 1 mondiale à l'issue du tournoi pour la première fois de sa carrière à la suite de la défaite de Karolína Plíšková en quarts de finale[54]. C'est la première fois que le tennis espagnol occupe la première place simultanément chez les femmes et chez les hommes, avec Rafael Nadal[55].

Style de jeu et personnalité

Muguruza a un style de jeu qualifié de « très agressif[2] », ce qui ne correspond pas au tennis pratiqué durant les décennies précédentes par les meilleures Espagnoles. Dotée d'un service puissant, elle aime dicter l'échange du fond du court[2]. « Complète et polyvalente », elle travaille également les montées au filet, profitant de matchs de double pour améliorer cet aspect de jeu[2]. Son entraîneur Samuel Sumyk la compare en 2016 à Vera Zvonareva en ce qui concerne son caractère affirmé[2]. Son style de jeu très agressif s'adapte à toutes les surfaces.

Elle est proche de ses fans et ce par de nombreux biais comme les réseaux sociaux.

Palmarès

Titres en simple dames

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 05-01-2014 Hobart International, Hobart Intern'l 250 000 Dur (ext.) Drapeau : République tchèque Klára Zakopalová 6-4, 6-0 Parcours
2 03-10-2015 China Open, Pékin PREMIER* 4 749 040 Dur (ext.) Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky 7-5, 6-4 Parcours
3 22-05-2016 Roland-Garros, Paris G. Chelem 16 008 750 € Terre (ext.) Drapeau : États-Unis Serena Williams 7-5, 6-4 Parcours
4 03-07-2017 The Championships, Wimbledon G. Chelem 14 840 000 £ Gazon (ext.) Drapeau : États-Unis Venus Williams 7-5, 6-0 Parcours
5 14-08-2017 Western & Southern Open, Cincinnati Premier 5 2 836 904 Dur (ext.) Drapeau : Roumanie Simona Halep 6-1, 6-0 Parcours

Finales en simple dames

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 24-02-2014 Brasil Tennis Cup, Florianópolis Intern'l 250 000 Dur (ext.) Drapeau : République tchèque Klára Zakopalová 4-6, 7-5, 6-0 Parcours
2 29-06-2015 The Championships, Wimbledon G. Chelem 20 458 117 Gazon (ext.) Drapeau : États-Unis Serena Williams 6-4, 6-4 Parcours
3 27-09-2015 Dongfeng Motor Wuhan Open, Wuhan Premier 5 2 513 000 Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Venus Williams 6-3, 3-0, ab. Parcours

Titres en double dames

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 07-01-2013 Moorilla International
Hobart
Intern'l 235 000 Dur (ext.) Drapeau : Espagne M.T. Torró Flor Drapeau : Hongrie Tímea Babos
Drapeau : Luxembourg Mandy Minella
6-3, 7-65 Parcours
2 21-04-2014 GP Princesse Lalla Meryem
Marrakech
Intern'l 250 000 Terre (ext.) Drapeau : Suisse Romina Oprandi Drapeau : Pologne Katarzyna Piter
Drapeau : Ukraine Maryna Zanevska
4-6, 6-2, [11-9] Parcours
3 28-07-2014 Bank of the West Classic
Stanford
Premier 710 000 Dur (ext.) Drapeau : Espagne Carla Suárez Navarro Drapeau : Pologne Paula Kania
Drapeau : République tchèque Kateřina Siniaková
6-2, 4-6, [10-5] Parcours
4 15-06-2015 Aegon Classic
Birmingham
Premier 731 000 Gazon (ext.) Drapeau : Espagne Carla Suárez Navarro Drapeau : République tchèque Andrea Hlaváčková
Drapeau : République tchèque Lucie Hradecká
6-4, 6-4 Parcours
5 21-09-2015 Toray Pan Pacific Open
Tokyo
Premier 1 000 000 Dur (ext.) Drapeau : Espagne Carla Suárez Navarro Drapeau : Taipei chinois Chan Hao-Ching
Drapeau : Taipei chinois Chan Yung-Jan
7-5, 6-1 Parcours

Finales en double dames

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 05-05-2014 Mutua Madrid Open
Madrid
PREMIER* 4 236 425 Terre (ext.) Drapeau : Italie Sara Errani
Drapeau : Italie Roberta Vinci
Drapeau : Espagne Carla Suárez Navarro 6-4, 6-3 Parcours
2 15-09-2014 Toray Pan Pacific Open
Tokyo
Premier 1 000 000 Dur (ext.) Drapeau : Zimbabwe Cara Black
Drapeau : Inde Sania Mirza
Drapeau : Espagne Carla Suárez Navarro 6-2, 7-5 Parcours
3 15-02-2015 Duty Free Tennis Championships
Dubaï
Premier 5 2 513 000 Dur (ext.) Drapeau : Hongrie Tímea Babos
Drapeau : France Kristina Mladenovic
Drapeau : Espagne Carla Suárez Navarro 6-3, 6-2 Parcours
4 02-05-2015 Mutua Madrid Open
Madrid
PREMIER* 4 785 714 Terre (ext.) Drapeau : Australie Casey Dellacqua
Drapeau : Kazakhstan Yaroslava Shvedova
Drapeau : Espagne Carla Suárez Navarro 6-3, 6-74, [10-5] Parcours
5 25-10-2015 BNP Paribas WTA Finals by SC Global
Singapour
Masters 7 000 000 Dur (int.) Drapeau : Suisse Martina Hingis
Drapeau : Inde Sania Mirza
Drapeau : Espagne Carla Suárez Navarro 6-0, 6-3 Parcours

Parcours en Grand Chelem

En simple dames

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2012 - - - 1er tour (1/64) Drapeau : Italie Sara Errani
2013 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis Serena Williams 2e tour (1/32) Drapeau : Serbie Jelena Janković 2e tour (1/32) Drapeau : Russie E. Makarova -
2014 4e tour (1/8) Drapeau : Pologne A. Radwańska 1/4 de finale Drapeau : Russie Maria Sharapova 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis Coco Vandeweghe 1er tour (1/64) Drapeau : Croatie Mirjana Lučić
2015 4e tour (1/8) Drapeau : États-Unis Serena Williams 1/4 de finale Drapeau : République tchèque Lucie Šafářová Finale Drapeau : États-Unis Serena Williams 2e tour (1/32) Drapeau : Royaume-Uni Johanna Konta
2016 3e tour (1/16) Drapeau : République tchèque Barbora Strýcová Victoire Drapeau : États-Unis Serena Williams 2e tour (1/32) Drapeau : Slovaquie Jana Čepelová 2e tour (1/32) Drapeau : Lettonie A. Sevastova
2017 1/4 de finale Drapeau : États-Unis Coco Vandeweghe 4e tour (1/8) Drapeau : France K. Mladenovic Victoire Drapeau : États-Unis Venus Williams 4e tour (1/8) Drapeau : République tchèque Petra Kvitová

À droite du résultat, l’ultime adversaire.

En double dames

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2013 - 1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne L. Domínguez
Drapeau : Italie Sara Errani
Drapeau : Italie Roberta Vinci
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne L. Domínguez
Drapeau : Russie Nadia Petrova
Drapeau : Slovénie K. Srebotnik
-
2014 2e tour (1/16)
Drapeau : Espagne Arantxa Parra
Drapeau : États-Unis Raquel Kops
Drapeau : États-Unis A. Spears
1/2 finale
Drapeau : Espagne Carla Suárez
Drapeau : Taipei chinois Hsieh Su-wei
Drapeau : République populaire de Chine Peng Shuai
3e tour (1/8)
Drapeau : Espagne Carla Suárez
Drapeau : Allemagne A. Petkovic
Drapeau : Slovaquie M. Rybáriková
3e tour (1/8)
Drapeau : Espagne Carla Suárez
Drapeau : États-Unis S. Williams
Drapeau : États-Unis V. Williams
2015 2e tour (1/16)
Drapeau : Espagne Carla Suárez
Drapeau : Pologne Klaudia Jans
Drapeau : Slovénie A. Klepač
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne Carla Suárez
Drapeau : Espagne Sílvia Soler
Drapeau : Espagne M.T. Torró
2e tour (1/16)
Drapeau : Espagne Carla Suárez
Drapeau : Zimbabwe Cara Black
Drapeau : États-Unis Lisa Raymond
2e tour (1/16)
Drapeau : Espagne Carla Suárez
Drapeau : Roumanie I-C. Begu
Drapeau : Roumanie Raluca Olaru

Sous le résultat, la partenaire ; à droite, l’ultime équipe adverse.

En double mixte

N'a jamais participé à un tableau final.

Parcours en « Premier Mandatory » et « Premier 5 »

Découlant d'une réforme du circuit WTA inaugurée en 2009, les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

En simple dames

Année Premier Mandatory Premier 5
Indian Wells Miami Madrid Pékin   Dubaï Rome Canada Cincinnati   Tokyo
Doha Wuhan
2012   4e tour (1/8)
Drapeau : Pologne A. Radwańska
1er tour (1/32)
Drapeau : République populaire de Chine Li Na
           
2013 4e tour (1/8)
Drapeau : Allemagne A. Kerber
4e tour (1/8)
Drapeau : République populaire de Chine Li Na
      2e tour (1/16)
Drapeau : Russie M. Sharapova
     
2014 2e tour (1/32)
Drapeau : Russie A. Kleybanova
2e tour (1/32)
Drapeau : Croatie A. Tomljanović
2e tour (1/16)
Drapeau : Australie S. Stosur
1er tour (1/32)
Drapeau : Russie E. Makarova
  2e tour (1/16)
Drapeau : Italie F. Schiavone
2e tour (1/16)
Drapeau : Russie M. Sharapova
1er tour (1/32)
Drapeau : Allemagne A. Beck
3e tour (1/8)
Drapeau : Ukraine E. Svitolina
2015 3e tour (1/16)
Drapeau : République tchèque Ka. Plíšková
3e tour (1/16)
Drapeau : Italie S. Errani
2e tour (1/16)
Drapeau : Russie Kuznetsova
Victoire
Drapeau : Suisse T. Bacsinszky
1/2 finale
Drapeau : République tchèque Ka. Plíšková
  2e tour (1/16)
Drapeau : Ukraine L. Tsurenko
1er tour (1/32)
Drapeau : Kazakhstan Y. Shvedova
Finale
Drapeau : États-Unis V. Williams
2016 2e tour (1/32)
Drapeau : États-Unis C. McHale
4e tour (1/8)
Drapeau : Biélorussie V. Azarenka
2e tour (1/16)
Drapeau : Roumanie I-C. Begu
3e tour (1/8)
Drapeau : République tchèque P. Kvitová
1/4 de finale
Drapeau : Allemagne A. Petkovic
1/2 finale
Drapeau : États-Unis M. Keys
  1/2 finale
Drapeau : République tchèque Ka. Plíšková
2e tour (1/16)
Drapeau : Serbie J. Janković
2017 1/4 de finale
Drapeau : République tchèque Ka. Plíšková
4e tour (1/8)
Drapeau : Danemark C. Wozniacki
1er tour (1/32)
Drapeau : Suisse T. Bacsinszky
  2e tour (1/16)
Drapeau : Ukraine K. Bondarenko
1/2 finale
Drapeau : Ukraine E. Svitolina
1/4 de finale
Drapeau : Ukraine E. Svitolina
Victoire
Drapeau : Roumanie S. Halep
 

Sous le résultat, l’ultime adversaire.

Parcours aux Masters

En simple dames

# Date Nom de l'édition ($) Surface Résultat Ultime(s) adversaire(s) Score
1 25/10/2015 BNP Paribas WTA Finals by SC Global, Singapour 7 000 000 Dur (int.) 1/2 finale Drapeau : Pologne Agnieszka Radwańska 6-75, 6-3, 7-5 Parcours
2 23/10/2016 BNP Paribas WTA Finals by SC Global, Singapour 7 000 000 Dur (int.) Round Robin (défaite) Drapeau : République tchèque Karolína Plíšková 6-2, 64-7, 7-5 Parcours
Round Robin (défaite) Drapeau : Pologne Agnieszka Radwańska 7-61, 6-3
Round Robin (victoire) Drapeau : Russie Svetlana Kuznetsova 3-6, 6-0, 6-1

En double dames

# Date Nom de l'édition ($) Surface Résultat Partenaire Ultimes adversaires Score
1 20/10/2014 BNP Paribas WTA Finals
Singapour
6 500 000 Dur (int.) 1/4 de finale Drapeau : Espagne Carla Suárez Navarro Drapeau : Taipei chinois Hsieh Su-wei
Drapeau : République populaire de Chine Peng Shuai
6-4, 6-1 Parcours
2 25/10/2015 BNP Paribas WTA Finals by SC Global
Singapour
7 000 000 Dur (int.) Finale Drapeau : Espagne Carla Suárez Navarro Drapeau : Suisse Martina Hingis
Drapeau : Inde Sania Mirza
6-0, 6-3 Parcours

Parcours aux Jeux olympiques

En simple dames

# Date Nom de l'olympiade Surface Résultat Ultime adversaire Score
3 06/08/2016 Olympic Games, Brésil Dur (ext.) 3e tour (1/8) Drapeau : Porto Rico Mónica Puig 6-1, 6-1 Parcours

Parcours en Fed Cup

# Date Lieu Surface Gagnante(s) Perdante(s) Score
2015 - 1er tour (groupe mondial II) - Roumanie - Espagne - 3 : 2
1 07/02/2015 Drapeau : Roumanie Galați Dur (int.) Drapeau : Espagne Garbiñe Muguruza Drapeau : Roumanie Irina-Camelia Begu 6-3, 6-2 Parcours
Drapeau : Espagne Garbiñe Muguruza Drapeau : Roumanie Simona Halep 6-4, 6-3
Drapeau : Roumanie Irina-Camelia Begu
Drapeau : Roumanie Monica Niculescu
Drapeau : Espagne Anabel Medina
Drapeau : Espagne Garbiñe Muguruza
5-7, 6-3, 6-2
2016 - 1er tour (groupe mondial II) - Serbie - Espagne - 0 : 4
2 06/02/2016 Drapeau : Serbie Kraljevo Dur (int.) Drapeau : Espagne Garbiñe Muguruza Drapeau : Serbie Ivana Jorović 6-3, 6-1 Parcours
Drapeau : Espagne Garbiñe Muguruza Drapeau : Serbie Jelena Janković 6-3, 6-4
2016 - Barrage (groupe mondial I) - Espagne - Italie - 4 : 0
3 16/04/2016 Drapeau : Espagne Lérida Terre (ext.) Drapeau : Espagne Garbiñe Muguruza Drapeau : Italie Francesca Schiavone 7-64, 6-0 Parcours
Drapeau : Espagne Garbiñe Muguruza Drapeau : Italie Roberta Vinci 6-2, 6-2
2017 - 1er tour (groupe mondial) - République tchèque - Espagne : 3 : 2
4 11/02/2017 Drapeau : République tchèque Ostrava Dur (int.) Drapeau : Espagne Garbiñe Muguruza Drapeau : République tchèque Barbora Strýcová 6-0, 3-6, 6-1 Parcours
Drapeau : République tchèque Karolína Plíšková Drapeau : Espagne Garbiñe Muguruza 6-2, 6-2

Classements WTA en fin de saison

En simple

Année 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Rang 687 en augmentation 432 en augmentation 249 en augmentation 104 en augmentation 64 en augmentation 21 en augmentation3 en diminution 7

Source : (en) Classements de Garbiñe Muguruza sur le site officiel du WTA Tour

En double

Année 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Rang 783 en diminution 1019 en augmentation 153 en augmentation16 en stagnation16 en diminution 387

Source : (en) Classements de Garbiñe Muguruza sur le site officiel du WTA Tour

Records et statistiques

Confrontations avec ses principales adversaires

Confrontations lors des différents tournois WTA avec ses principales adversaires (5 confrontations minimum et avoir été membre du top 10)[56]. Classement par pourcentage de victoires. Situation au 11 septembre 2017 :

Joueuse Meilleur
classement
Confrontations Victoires Défaites Pourcentage
de victoires
Dernière confrontation
Drapeau : République tchèque Karolína Plíšková 1 8 2 6 25 victoire (6-3, 6-2) à Cincinnati 2017
Drapeau : États-Unis Serena Williams 1 5 2 3 40 victoire (7-5, 6-4) à Roland Garros 2016
Drapeau : États-Unis Venus Williams 1 5 2 3 40 victoire (7-5, 6-0) à Wimbledon 2017
Drapeau : Ukraine Elina Svitolina 3 7 3 4 42,9 défaite (6-4, 4-6, 3-6) à Toronto 2017
Drapeau : Pologne Agnieszka Radwańska 2 8 4 4 50 défaite (61-7, 3-6) aux Masters féminin 2016
Drapeau : Serbie Jelena Janković 1 5 3 2 60 défaite (4-6, 62-7) à Wuhan 2016
Drapeau : Danemark Caroline Wozniacki 1 5 3 2 60 défaite (61-7, ab.) à Miami 2017
Drapeau : Russie Ekaterina Makarova 8 5 3 2 60 victoire (6-1, 6-0) à Rome 2016
Drapeau : Allemagne Angelique Kerber 1 8 5 3 62,5 victoire (4-6, 6-4, 6-4) à Wimbledon 2017
Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky 9 5 4 1 80 défaite (1-6, 3-6) à Madrid 2017
Drapeau : Russie Svetlana Kuznetsova 2 6 5 1 83,3 victoire (6-2, 5-7, 7-5) à Cincinnati 2017

Victoires sur le top 10

Toutes ses victoires sur des joueuses classées dans le top 10 de la WTA lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Jeux olympiques
Masters
Premier
Elite Trophy
Intern'l
Fed Cup
# Drapeau : Espagne Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score Tableau
1 no 208 Drapeau : États-Unis Miami 2012 Dur Drapeau : Russie Vera Zvonareva no 9 1/32 6-4, 6-3 Tableau
2 no 73 Drapeau : États-Unis Miami 2013 Dur Drapeau : Danemark Caroline Wozniacki no 9 1/16 6-2, 6-4 Tableau
3 no 38 Drapeau : Australie Open d'Australie 2014 Dur Drapeau : Danemark Caroline Wozniacki no 10 1/16 4-6, 7-5, 6-3 Tableau
4 no 35 Drapeau : France Roland-Garros 2014 Terre battue Drapeau : États-Unis Serena Williams no 1 1/32 6-2, 6-2 Tableau
5 no 22 Drapeau : République populaire de Chine Wuhan 2014 Dur Drapeau : Roumanie Simona Halep no 2 1/16 2-6, 6-2, 6-3 Tableau
6 no 24 Drapeau : Australie Sydney 2015 Dur Drapeau : Pologne Agnieszka Radwańska no 6 1/8 3-6, 7-64, 6-2 Tableau
7 no 24 Drapeau : Roumanie Fed Cup 2015 Dur (int.) Drapeau : Roumanie Simona Halep no 3 Poules 6-4, 6-3 Tableau
8 no 24 Drapeau : Émirats arabes unis Dubaï 2015 Dur Drapeau : Pologne Agnieszka Radwańska no 8 1/8 6-4, 6-2 Tableau
9 no 20 Drapeau : Royaume-Uni Wimbledon 2015 Gazon Drapeau : Allemagne Angelique Kerber no 10 1/16 7-612, 1-6, 6-2 Tableau
10 Drapeau : Danemark Caroline Wozniacki no 5 1/8 6-4, 6-4
11 no 8 Drapeau : République populaire de Chine Wuhan 2015 Dur Drapeau : Serbie Ana Ivanović no 9 1/8 4-6, 6-1, 6-0 Tableau
12 no 5 Drapeau : République populaire de Chine Pékin 2015 Dur Drapeau : Pologne Agnieszka Radwańska no 8 1/2 4-6, 6-3, 6-4 Tableau
13 no 3 Drapeau : Singapour Masters féminin 2015 Dur (int.) Drapeau : République tchèque Lucie Šafářová no 9 Poules 6-3, 7-64 Tableau
14 Drapeau : Allemagne Angelique Kerber no 7 Poules 6-4, 6-4
15 Drapeau : République tchèque Petra Kvitová no 5 Poules 6-4, 4-6, 7-5
16 no 4 Drapeau : Espagne Fed Cup 2016 Terre battue Drapeau : Italie Roberta Vinci no 8 Poules 6-2, 6-2 Tableau
17 no 4 Drapeau : Italie Rome 2016 Terre battue Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky no 10 1/4 7-5, 6-2 Tableau
18 no 4 Drapeau : France Roland-Garros 2016 Terre battue Drapeau : États-Unis Serena Williams no 1 Finale 7-5, 6-4 Tableau
19 no 6 Drapeau : Singapour Masters féminin 2016 Dur (int.) Drapeau : Russie Svetlana Kuznetsova no 9 Poules 3-6, 6-0, 6-1 Tableau
20 no 7 Drapeau : Australie Brisbane 2017 Dur Drapeau : Russie Svetlana Kuznetsova no 9 1/4 7-5, 6-4 Tableau
21 no 7 Drapeau : États-Unis Indian Wells 2017 Dur Drapeau : Ukraine Elina Svitolina no 10 1/8 7-65, 1-6, 6-0 Tableau
22 no 14 Drapeau : Royaume-Uni Wimbledon 2017 Gazon Drapeau : Allemagne Angelique Kerber no 1 1/8 4-6, 6-4, 6-4 Tableau
23 Drapeau : Russie Svetlana Kuznetsova no 8 1/4 6-3, 6-4
24 no 6 Drapeau : États-Unis Cincinnati 2017 Dur Drapeau : Russie Svetlana Kuznetsova no 8 1/4 6-2, 5-7, 7-5 Tableau
25 Drapeau : République tchèque Karolína Plíšková no 1 1/2 6-3, 6-2
26 Drapeau : Roumanie Simona Halep no 2 Finale 6-1, 6-0

Périodes au rang de numéro un mondiale

# Précédée par Dates Suivie par Nombre de
semaines
Cumul
1 Drapeau : République tchèque Karolína Plíšková 11/09/2017 - en cours Drapeau : Inconnu 2 2

Au 18 septembre 2017

Notes et références

  1. « WTA / Fed Cup - Garbiñe Muguruza a choisi l'Espagne », (consulté le 8 juin 2016)
  2. a, b, c, d, e et f Sophie Dorgan, « Garbiñe Muguruza, la joueuse de demain ? », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  3. Garbiñe Muguruza consigue su primer título, marca.com, 11 janvier 2014.
  4. Garbiñe abre la vitrina, elpais.com, janvier 2014.
  5. Garbiñe deja boquiabierta a Serena, elpais.com, 28 mai 2014.
  6. Muguruza elige a España, elpais.com, 17 octobre 2014.
  7. "Se decidió por España y hay que respetarlo", marca.com, 17 octobre 2014.
  8. « Garbiñe Muguruza tient sa grande première », sur Eurosport, (consulté le 9 juillet 2015).
  9. « Première finale de Grand Chelem pour Garbine Muguruza à Wimbledon! », sur L'Équipe, (consulté le 9 juillet 2015).
  10. « Wimbledon : Serena Williams remporte la finale dames contre Garbiñe Muguruza », sur RTL, (consulté le 11 juillet 2015).
  11. Le message d'Alejo Mancisidor à Garbiñe Muguruza, sport.es, 30 août 2015.
  12. « WTA - Wuhan - Muguruza bat Kerber malgré une blessure », sur tennisactu.net, (consulté le 2 octobre 2015).
  13. « Garbine Muguruza remporte le titre à Pékin », sur L'Équipe, (consulté le 11 octobre 2015).
  14. « Masters Singapour : Agnieszka Radwanska et Petra Kvitova se retrouvent pour une finale inattendue », sur Eurosport, (consulté le 31 octobre 2015).
  15. « Miami : Victoria Azarenka qualifiée en quarts », sur L'Équipe, (consulté le 28 mars 2016).
  16. « Roland-Garros : Garbine Muguruza revient encore en quarts de finale », sur L'Équipe, (consulté le 29 mai 2016).
  17. « Garbine Muguruza : «Je ne suis pas favorite» », sur L'Équipe, (consulté le 1er juin 2016).
  18. « Garbine Muguruza en finale après sa victoire contre Samantha Stosur (6-2, 6-4) », sur Eurosport, (consulté le 3 juin 2016).
  19. « Roland-Garros : Garbine Muguruza déboulonne Serena Williams et s'offre son premier Grand Chelem », sur Eurosport, (consulté le 4 juin 2016).
  20. « Garbine Muguruza, la victoire de l’audace... à la Serena », sur Eurosport, (consulté le 4 juin 2016).
  21. « Muguruza : "Je me suis dit : 'ce n'est pas possible, je vais servir pour remporter Roland-Garros'" », sur Eurosport, (consulté le 4 juin 2016).
  22. « Roland-Garros : les sportifs espagnols saluent la performance de Garbine Muguruza », sur L'Équipe, (consulté le 4 juin 2016).
  23. « Wimbledon : Garbine Muguruza éliminée par Jana Cepelova au deuxième tour », sur L'Équipe, (consulté le 30 juin 2016).
  24. « JO-2016/Tennis: l’Espagnole Garbine Muguruza éliminée au 3e tour », sur Libération, (consulté le 9 août 2016).
  25. « Jeux Olympiques : Rafael Nadal forfait pour le double mixte », sur L'Équipe, (consulté le 12 août 2016).
  26. « Tennis: Pliskova surprend Muguruza et file en finale à Cincinnati », sur lanouvellerepublique.fr, (consulté le 20 août 2016).
  27. « Garbiñe Muguruza coince dès le deuxième tour de l'US Open », sur L'Équipe, (consulté le 1er septembre 2016).
  28. « Garbine Muguruza s'est qualifiée pour son premier quart de finale à l'Open d'Australie », sur L'Équipe, .
  29. « Open d'Australie : Coco Vandeweghe encore sur son nuage contre Garbine Muguruza », sur L'Équipe,
  30. « Karolina Pliskova rejoint Svetlana Kuznetsova en demies à Indian Wells », l’Équipe,
  31. « Rome : Garbine Muguruza trop forte pour Venus Williams », l’Équipe,
  32. « Rome : Garbine Muguruza abandonne, Elina Svitolina en finale », l’Équipe,
  33. « Roland-Garros: Muguruza repousse la coriace Kontaveit », lanouvellerepublique.fr,
  34. « Kristina Mladenovic élimine la tenante du titre Garbine Muguruza en 8e de finale », Eurosport,
  35. « Muguruza, après sa défaite face à Mladenovic : "Le public a été très dur avec moi" », Eurosport,
  36. « Angelique Kerber va perdre sa place de n°1 après sa défaite face à Garbiñe Muguruza (4-6, 6-4, 6-4) », sur Eurosport, .
  37. (en)« Wimbledon 2017: Angelique Kerber was SHOCKED she had to play on Court Two », sur express.co.uk, .
  38. (en)« Garbiñe Muguruza defeats Svetlana Kuznetsova in straight sets to move into semi-final », sur telegraph.co.uk, .
  39. « Wimbledon - Muguruza : "Une demi-finale signifie beaucoup" », sur tennisactu.tv, .
  40. « Muguruza expédie Rybarikova et jouera une 2e finale à Londres », sur Eurosport, .
  41. « Finale dames Wimbledon : Williams - Muguruza, le combat des chefs », sur Eurosport, .
  42. « Garbine Muguruza fait craquer Venus Williams et remporte son deuxième tournoi du Grand Chelem », sur Eurosport, .
  43. « Wimbledon : finale dames - Garbiñe Muguruza : "Au début, je n'aimais pas le gazon..." », sur Eurosport, .
  44. « MUGURUZA, L’INSOUMISE », sur wearetennis.bnpparibas/fr, .
  45. « Wimbledon - Conchita Martinez : "Muguruza, une crème" », sur tennisactu.tv, .
  46. « Elina Svitolina passe l'obstacle Garbine Muguruza à Toronto », L'Équipe,
  47. « Cincinnati : Garbine Muguruza passe l'obstacle Madison Keys », L'Équipe,
  48. « Cincinnati : Garbine Muguruza s'en sort bien », L'Équipe,
  49. (en) « Saturday: As It Happened », sur www.wsopen.com (consulté le 20 août 2017)
  50. « Garbine Muguruza et Simona Halep s'affronteront en finale à Cincinnati », rds.ca,
  51. (en) « Sunday: As It Happened », sur www.wsopen.com (consulté le 20 août 2017)
  52. « Battue en finale par Garbiñe Muguruza (6-1, 6-0), Simona Halep ne sera pas N.1 mondiale », sur Eurosport, .
  53. « Halep loupe la place de N.1 d'un souffle, Muguruza remonte sur le podium », sur Eurosport, .
  54. « Petra Kvitova poursuit sa renaissance et stoppe Garbine Muguruza », sur Eurosport, .
  55. Le tennis espagnol numéro 1 simultanément chez les hommes et les femmes pour la première fois, elmundo.es, 7 septembre 2017
  56. (en) « WTA tour : Head-to-Head, outil de comparaison des confrontations entre joueurs. », sur WTA Tour,

Voir aussi

Liens externes

Navigation

Classements WTA (au 18 septembre 2017)
Simple
Rang Évolution Nom Points
1 en stagnation Drapeau : Espagne Garbiñe Muguruza 6 030
2 en stagnation Drapeau : Roumanie Simona Halep 5 965
3 en stagnation Drapeau : Ukraine Elina Svitolina 5 640
4 en stagnation Drapeau : République tchèque Karolína Plíšková 5 520
5 en stagnation Drapeau : États-Unis Venus Williams 4 756
6 en stagnation Drapeau : Danemark Caroline Wozniacki 4 640
7 en stagnation Drapeau : Royaume-Uni Johanna Konta 4 520
8 en stagnation Drapeau : Russie Svetlana Kuznetsova 4 410
9 en stagnation Drapeau : Slovaquie Dominika Cibulková 3 770
10 en stagnation Drapeau : Lettonie Jeļena Ostapenko 3 502
Double
Rang Évolution Nom Points
1 en stagnation Drapeau : République tchèque Lucie Šafářová 9 450
2 en stagnation Drapeau : Suisse Martina Hingis 8 900
3 en stagnation Drapeau : Taipei chinois Chan Yung-jan 8 635
4 en stagnation Drapeau : États-Unis Bethanie Mattek-Sands 8 570
5 en stagnation Drapeau : Russie Ekaterina Makarova 7 895
6 en stagnation Drapeau : Russie Elena Vesnina 7 895
7 en stagnation Drapeau : République tchèque Andrea Hlaváčková 5 390
8 en stagnation Drapeau : Inde Sania Mirza 5 300
9 en stagnation Drapeau : République populaire de Chine Peng Shuai 5 050
10 en stagnation Drapeau : République tchèque Lucie Hradecká 4 800
Voir et éditer