Gallo-italique de Basilicate

Gallo-italique de Basilicate
Pays Italie
Région Basilicate
Campanie (province de Salerne)
Nombre de locuteurs environ 65 000
Typologie SVO syllabique
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 roa[1]
ISO 639-3 lmo[1]
ISO 639-5 lmo[1]

Les parlers gallo-italiques de Basilicate (en italien : gallo-italico di Basilicata ; parfois dénommés gallo-italiens de Basilicate) sont des dialectes parlés en Basilicate, dans la province de Potenza et dans la province de Salerne voisine en Campanie, appartenant au groupe des parlers gallo-italiques.

Ils sont, au sein de la famille des langues romanes, intermédiaires entre les groupes gallo-roman et italo-roman. Ils constituent des enclaves linguistiques entourées de dialectes méridionaux et fortement influencés par ceux-ci (« napolitain » au sens large du terme).

Le premier noyau linguistique se trouve sur les hauteurs du golfe de Policastro (Trecchina, Rivello, Nemoli avec des zones découvertes plus récemment dans les dialectes de Tortorella et de Casaletto Spartano dans la province de Salerne ; le second est situé sur la ligne de partage des eaux, sur l'axe Naples-Salerne-Tarente (dialectes de Picerno, Tito, Pignola, Vaglio et de la ville de Potenza avec des traces également à Ruoti, Bella, Avigliano, Cancellara e Trivigno). C'est le philologue Gerhard Rohlfs qui les découvre en 1931.

Historique

Ces parlers gallo-italiques ont été formés avec l'arrivée en Basilicate des soldats et colons piémontais, de la région du Monteferrat pour l'essentiel, juste après la conquête normande de l'Italie du Sud sur les Byzantins et les Sarrasins, par les mercernaires de la famille normande des Hauteville, dont le comte Roger de Hauteville.

Aire de diffusion

Les principaux centres du langue gallo-italique sont, dans la province de Potenza,

Notes et références

  1. a, b et c code générique

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes