Gabriel Spahn

Gabriel Spahn
Gabriel Spahn 2011.jpg
Gabriel Spahn consultant le livre d'or de la FICEP
le 30 avril 2011 à Nancy.
Fonction
Maire de Walscheid ()
-
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Léon Spahn
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de
Distinctions

Léon Spahn[1], dit Gabriel Spahn[2], né le [3] à Walscheid (Moselle) et mort le à Niderviller[4] (Moselle), est un militant des milieux associatifs sportifs internationaux. À l'adolescence, il pratique l'athlétisme dans un club local avant de devenir encadrant puis dirigeant.

Biographie

Gabriel Léon Paul Spahn nait à Walscheid le [3],[5].

Le [réf. nécessaire], il prend sa première licence à la Fédération gymnastique et sportive des patronages de France (FGSPF) par le biais du patronage La Montagnarde de Walscheid[6],[7] où il pratique l'athlétisme. En 1947, il entre au cours complémentaire et suit des cours par correspondance qui lui permettent d'obtenir une capacité en droit en 1959[8],[5]. En 1951, il effectue son service militaire au 6e régiment du Train à Moulins-les-Metz. Dès 1952, en qualité d'interprète et traducteur bilingue, il effectue des traductions en français et en allemand pour le compte de la commission de la FICEP[H 1],[9],[10],[11].

Il se marie avec Marthe Kribs[12]. De cette union naissent trois garçons[11],[13]. Après la mort de son épouse survenue le [14], il quitte progressivement ses différentes fonctions[15] et meurt le [4],[8],[16].

Engagements civiques

Élu conseiller municipal de Walscheid[17] en 1959 à l'âge de 29 ans, il en devient maire en 1989[18] et conserve cette fonction pendant une douzaine d'années[18] avant d'être nommé maire honoraire[19] en 2003.

Parcours professionnel

Fonctionnaire du ministère de l'équipement en qualité d'agent technique de bureau[13], il est affecté au service des bases aériennes de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN) de 1953 à 1968.

Il est pendant plus de 50 ans correspondant[réf. nécessaire] du Républicain lorrain[20],[21].

Engagements associatifs

En 2009, il est vice-président du district mosellan de football[22][source insuffisante].

L'Union Jeanne la Lorraine

Secrétaire de l'Union Jeanne-la-Lorraine (UJLL) — comité départemental FSCF de Moselle — de 1948 à 1960, puis président[23], Gabriel Spahn passe la main en 2012 après cinquante-deux ans de présidence[15], « fier d’avoir fait fructifier, avec son comité, l’héritage de ses prédécesseurs ». Il est nommé président honoraire et Philippe Jullien, président de la ligue de Lorraine FSCF, lui remet la médaille d’or du comité régional olympique de Lorraine[15].

La FSCF

Dès 1958, il rejoint les instances nationales de la FSCF en devenant membre de la commission de football puis vice-président en 1971[24]. En 1961, il est membre de la commission fédérale de tir[25] et de préparation militaire[13].

Il est membre du comité-directeur de 1971 à 2004 puis secrétaire général d'honneur.

La FICEP

En 1954, Gabriel Spahn entre à la FICEP comme traducteur[9],[11] sous l'impulsion de Robert Pringarbe[H 1] avant de présider la commission des jeunes[27],[28]. Il succède alors à Willy Schanne[H 2] en qualité de traducteur officiel de la FICEP de 1972 à 2005[H 1], initialement au sein de la commission des jeunes et, par la suite, auprès du comité et du bureau, cumulant souvent les trois fonctions à tour de rôle. Il est chef de la délégation française au camp des jeunes de la FICEP pendant plus de 20 ans[H 1] et anime de 1978 à 1998 à Strasbourg, sous l'égide de l'Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ), des stages[H 3] de regroupement des instances FSCF (associations et unions départementales) qui organisent des échanges sportifs avec l'Allemagne. Son épouse, Marthe, a aussi été interprète[29] auprès de la commission sportive[H 4] pendant 12 ans.

En 1994, il fait partie de la délégation officielle reçue au Vatican dans le cadre de la 57e assemblée générale de la FICEP et, à cette occasion, il fait signer le livre d'or par le pape Jean-Paul II[30].

Distinctions

Gabriel Spahn est :

Son engagement international — en faveur de l'entente entre les peuples et pour les échanges franco-allemands — lui a valu de nombreuses récompenses étrangères dont, principalement :

Notes et références

Références

  1. a et b « Léon Spahn, officier de la Légion d'honneur », SMLH, Sarrebourg, Société des membres de la Légion d'honneur, section Moselle,‎ (lire en ligne)
  2. a b et c [NOR: PREX1242511D] « Décret du 31 décembre 2012 portant promotion et nomination », JORF : Journal officiel de la République française, Légifrance, no 0001, texte n° 10,‎ , p. 55 (lire en ligne)
  3. a et b « Gabriel Spahn : né le 25 décembre 1930. Maire honoraire de Walscheid et proche de Robert Schuman », Le journal du pays de Sarrebourg : l'ami hebdo « Spiritualité », no 5,‎ , p. 4 (lire en ligne)
  4. a et b Walscheid : Bulletin municipal (Actualités et infos), Décès : Gabriel Spahn, décédé à Niderviller le 11 février 2017 à l’âge de 86 ans (no 352), mars-avril-mai 2017 (lire en ligne [PDF]), État civil en 2016-2017, p. 8
  5. a b c d e f et g Jean-Pierre Walch, « Gabriel Spahn », Union Jeanne la Lorraine, Comité départemental, Sarrebourg, UJLL commission d'athlétisme,‎ (lire en ligne)
  6. Jean-Marie Jouaret, « Gabriel Spahn : une vie sans frontières », Les Jeunes : revue officielle de la Fédération sportive et culturelle de France « Hommage », no 2556,‎ , p. 32 (lire en ligne [PDF])
  7. « Fin de la trêve pour la Montagnarde », Le Républicain lorrain, Walscheid « Le Pays de Sarrebourg »,‎ (lire en ligne)
  8. a et b « Nécrologie : Gabriel Spahn », Le Républicain lorrain,‎ (lire en ligne [Accès payant])
  9. a et b Témoignages : à la FICEP, des souvenirs plein les têtes, Les Jeunes, Fédération sportive et culturelle de France, , Courrier de quinzaine du Journal le Patronage puis organe officiel de la Fédération gymnastique et sportive des patronages de France (lire en ligne), p. 25
  10. (de) « Wir trauern um Gabriel Spahn » [« Nous pleurons la disparition de Gabriel Spahn »], FICEP, Fédération internationale catholique d'éducation physique et sportive,‎ (lire en ligne)
  11. a b et c Nina Marignan, « Gabriel Spahn, la passion de l'engagement », Les Jeunes, no 2496,‎ , p. 31 (lire en ligne)
  12. Walscheid : Bulletin municipal (Carnet familial) (no 329), (lire en ligne [PDF]), Les jubilaires du mois de septembre, « Mme Kribs Marie Marthe, ép. Spahn, 82 ans », p. 6
  13. a b et c « Liste des candidats au comité central : Gabriel Spahn », sur gallica.bnf.fr, Les Jeunes, Paris, Fédération sportive et culturelle de France, 15-31 décembre 1973 (consulté le 7 octobre 2017)
  14. « Avis de décès de Madame Marthe Spahn », sur libramemoria.com (consulté le 16 février 2017)
  15. a b c et d « Gabriel Spahn passe la main après cinquante-deux ans de présidence », Le Républicain Lorrain « assemblée de la FSCF-UJLL à Uckange »,‎ (lire en ligne)
  16. « Avis de décès de Monsieur Gabriel Spahn », sur libramemoria.com (consulté le 16 février 2017)
  17. « Qui dit mieux ? », sur gallica.bnf.fr, Les Jeunes, n°1837, Paris, Fédération sportive et culturelle de France, (consulté le 19 août 2018), p. 3
  18. a et b Annuaire mairie de Walscheid : anciens maires de Walscheid, annuaire-mairie.fr, 2004-2017 (présentation en ligne, lire en ligne)
  19. « Bulletin municipal de Walscheid, n°319 : Rencontre insolite et fortuite » [PDF], sur walscheid.com, (consulté le 2 septembre 2019)
  20. Le Républicain lorrain, édition de Sarrebourg & Château-Salins, , Le pays de Sarrebourg (lire en ligne [PDF]), p. 6
  21. Le Républicain lorrain, édition de Sarrebourg & Château-Salins, , Le pays de Sarrebourg (lire en ligne [PDF]), p. 10
  22. « Commission de championnat et de discipline de Moselle sud », sur moselle.fff.fr (consulté le 16 février 2017)
  23. « Commission d'athlétisme UJLL-FSCF : comité-directeur de l'UJLL », sur ujllathle.com (consulté le 16 février 2017)
  24. « Football : réunion plénière du 21 février », sur gallica.bnf.fr, Les Jeunes, n° 2149, Paris, Fédération sportive et culturelle de France, (consulté le 16 février 2017), p. 4
  25. « Vous devez savoir : commission fédérale de tir », sur gallica.bnf.fr, Les Jeunes, n° 2117, Paris, Fédération sportive et culturelle de France, (consulté le 19 août 2018), p. 2
  26. (de) Staatliche Auszeichnungen inkl. Dezember 2016, Vienne (Autriche), Sportministerium , , 73 p. (lire en ligne [PDF]), GE, Spahn, Gabriel Léon, Bürgermeister, F Vors. Jugendkomm. FICEP UNION, 24.10.1989, p. 60
  27. « FICEP : Les jeunes européens ont placé leur camp annuel sur les chemins de Compostelle », sur gallica.bnf.fr, Les Jeunes, n° 2388, Paris, Fédération sportive et culturelle de France, (consulté le 15 février 2017), p. 3
  28. « Comité central : réunion du 18 février 1989 », sur gallica.bnf.fr, Les jeunes, n° 2383, Paris, Fédération sportive et culturelle de France, (consulté le 13 février 2017), p. 10
  29. « Au congrès de la FICEP à Rome », sur gallica.bnf.fr, Les Jeunes, n°2425, Paris, Fédération sportive et culturelle de France, (consulté le 15 février 2017), p. 6
  30. « Gabriel Spahn, officier de la Légion d’honneur », Le Républicain lorrain,‎ (lire en ligne)
  31. « Décret du 14 mai 1970 portant promotion et nomination », Journal officiel de la République française, Légifrance,‎ , p. 4606 (lire en ligne)
  32. Jean Baptiste Boog, Les Annales de Walscheid : village lorrain au pied des Vosges, Pierron, , 175 p. (lire en ligne), p. 111
  33. a et b « Carnet : distinctions », sur gallica.bnf.fr, Les Jeunes, Paris, Fédération sportive et culturelle de France, (consulté le 28 février 2017), p. 12
  34. (la) (it) Acta Apostolicae Saedis : Commentarium Officiale – Litterae Encyclicae, vol. LXXV, Pars I, Typis Polyglottis Vaticanis – M.DCCCCLXXXIII, Directio: Palazzo Apostolico – Città del Vaticano – Digital Collections – Biblioteca Don Bosco – Roma, Administratio: Libreria Editrice Vaticana, (lire en ligne [PDF]), Diarium Romanae Curiae, « Segreteria di stato: Nomine », pp. 410-411
    « Con Biglietti della Segreteria di Stato il Santo Padre Giovanni Paolo II ha nominato : [...]
    Il Cavalierato dell'Ordine di san Silvestro Papa: [...]
    12 gennaio 1983. Al sig. Gabriel Spahn (Metz).
     »

Références bibliographiques

Bibliographie

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Jean-Marie Jouaret, Petite histoire partielle et partiale de la Fédération sportive et culturelle de France (1948-1998), t. 1, Paris, FSCF (à compte d’auteur, imp. Déja-Glmc), (ISBN 2-952838-70-4, notice BnF no FRBNF41363915). 
  • Jean-Marie Jouaret, Petite histoire partielle et partiale de la Fédération sportive et culturelle de France (1948-1998), t. 2, Paris, FSCF (à compte d’auteur, imp. Déja-Glmc), (ISBN 978-2-952838-70-2, notice BnF no FRBNF41363915). 
  • Jean-Marie Jouaret, La fédération des sections sportives des patronages catholiques de France (1898-1998), Paris, L’Harmattan, (ISBN 978-2-296-55969-1, notice BnF no FRBNF42598758). 
  • Laurence Munoz, Des patronages aux associations, Paris, L’Harmattan, (ISBN 978-2-296-10746-5, notice BnF no FRBNF42130126). .
  • Laurence Munoz, Une histoire du sport catholique, Paris, L’Harmattan, (ISBN 2-7475-5144-X, notice BnF no FRBNF39098130). .
  • Laurence Munoz et Jan Tolleneer, L’Église, le sport et l’Europe : La Fédération internationale catholique d’éducation physique (FICEP) à l’épreuve du temps (1911–2011), Paris, L’Harmattan, coll. « Espaces et Temps du sport », , 354 p. (ISBN 978-2-296-54931-9, notice BnF no FRBNF42427985).