Gaël (groupe)

Gaël
Autre nom Groupe Adorons l'Éternel
Pays d'origine Drapeau de la république démocratique du Congo République démocratique du Congo
Genre musical Gospel[1]
Années actives Depuis 1998
Labels Kin-Express Productions
PZ Productions
Gael Music Productions
Composition du groupe
Membres Athom's Mbuma
Francis Nsemi
Tempo Bilongo
Nadège Impote
Junior Biantuadi
Trésor Biantuadi
Serge Cibuyi
Robert Ngoy
Anne Keps
Serge Tabu
Krystel Nsarhaza
Trésor Bibi
Glodi Delo
Anciens membres Alain Moloto
Marthe Bulay
Christian Mvuanda

Gaël, aussi connu sous le nom Groupe Adorons l'Éternel, est un groupe de gospel fondé en 1998 à Kinshasa, au Congo-Kinshasa. Leurs chansons sont en français et lingala.

Biographie

Le groupe est fondé en 1998 avec Alain Moloto et des artistes de l'I.N.A. (Institut National des Arts) à Kinshasa au Congo-Kinshasa, soit Franck Mulaja, Bibiche Mulaja, Anna Muyansi, Hugo Mbunga, Rachel Mpaka, Henry-Papa Mulaja, Willy Kabamba, Douceur Mulongo, Athom's Mbuma, Nadège Impote, Junior Biantuadi, Tempo Bilongo, Faustin Ngono, Blaise Mikanda, Francis Nsemi, Trésor Biantuadi, Mireille Basirwa, Lydie Lusamba, John Mwaka, Korino Sandjomb, Anne Keps, Marthe Bulay, Christian Mvuanda, Israël Longo, Hugo Mbunga, Serge Cibuyi, Serge Tabu, Krystel Nsaraza, Clovis Santu et Robert Ngoy[2],[3],[4].

Le groupe a réalisé plusieurs tournées dans divers pays[3],[2],[5].

De nombreuses chansons de Gaël ont eu des résonances internationales, telle les célèbres Shilo interprétée par Nadège Impote et Alléluia Amen par Athom's [6]. Le groupe est nommé dans la catégorie « Gospel Africa » au Kora Awards 2012[7].

Le 1er juin 2013, Marthe Bulay, décède, suivi de Christian Mvuanda, le 13 juillet de cette même année et finalement d'Alain Moloto le [6],[8]. Alain Moloto avait combattu de longs mois, à la suite d'une maladie due à un empoisonnement[9]. Toutefois le groupe se relève de ses pertes, et Athom's Mbuma reprend la direction du groupe[1]. Quelques mois plus tard, l'album Je suis - Vol. 2 sort avec la voix des défunts membres[10]. C'est en juillet 2014, un an après les drames, que le groupe renouvelé, organise un concert à Kinshasa et enregistre un nouvel album live, Sanjola[11]. Athom's Mbuma, qui repris la direction du groupe, a affirmé au quotidien Les Dépêches de Brazzaville, quelques mois après ces deuils, qu'il voulait conserver la vision originale de Gaël, soit la vulgarisation de l'adoration, et sa restauration dans l'Église, tout en développant de nouvelles stratégies au regard des réalités de l'heure[12].

Discographie

  • 2005 : Celebration Gael Fikin
  • 2009 : The Best of Gael Vol. 1 (Lingala)
  • 2010 : The Best of Gael Vol. 2A
  • 2010 : Le fruit de mes lèvres
  • 2011 : Amour Eternel
  • 2012 : Splendeur: 1 & 2
  • 2013 : Je suis - vol.1
  • 2014 : Je suis - vol.2
  • 2014 : Sanjola 2014
  • 2015 : Sanjola 2015
  • 2016 : Sublime : Parfum qui chante

DVD et clips VHS

  • 2000 : Yahwe Tobelemi
  • 2001 : Sublime
  • 2003 : Sublime II
  • 2003 : 1 heure avec Jésus, Volume 1
  • 2004 : 1 heure avec Jésus, Volume 2
  • 2004 : Sublime L'Intregale (1 heure avec Jésus, Volume 1)
  • 2005 : Adorons L'Éternel, Volume 3
  • 2007 : 1 heure avec Jésus, Volume 3, Live
  • 2009 : The Best of Gael Vol. 1 (Lingala)
  • 2010 : The Best of Gael Vol. 2 (Français)
  • 2011 : Amour Eternel
  • 2012 : Splendeur: 1 & 2
  • 2013 : Je suis - Vol. 1
  • 2014 : Je suis - Vol. 2
  • 2014 : Sanjola 2014
  • 2016 : Sanjola 2016

Notes et références

  1. a et b Marcel Katonia, « Musique chrétienne-RDC : Athom's Mbuma, nouveau coordonateur du Groupe GAEL Musique » (version du 2 janvier 2015 sur l'Internet Archive), sur Congo Opportunities, 7 novembre 2013.
  2. a et b Botowamungu Kalome, « Concert : Gael au sommet de son art à Paris » (version du 18 octobre 2014 sur l'Internet Archive), Afriqu'Echos, 23 novembre 2010.
  3. a et b Johnson Keto, « L'interview du Frère Alain Moloto en Afrique du Sud », Top Africa Magazine,‎ (lire en ligne).
  4. Nioni Masela, « Hommage : Eden et Gaél sur les traces d'Alain Moloto », sur Adiac-congo.com, (consulté le 31 mars 2019).
  5. Roger Diku Kapotho, « Le Groupe Adorons L'Eternel (GAEL) embrase Bruxelles Concert ! », sur CongoOne, (consulté le 31 mars 2019).
  6. a et b Carmen Olivia Bilé avec Radio Okapi, « Gospel: Alain Moloto le leader du groupe Gaêl est décédé » (version du 5 mars 2016 sur l'Internet Archive), Journal du Cameroun, 5 août 2013.
  7. « Congo-Kinshasa: Kora Awards – Huit musiciens congolais font honneur », Le Potentiel,‎ (lire en ligne).
  8. « Deuil dans la musique religieuse en RDC : Frère Alain Moloto a tiré sa révérence ! » (version du 27 décembre 2015 sur l'Internet Archive), Digital Congo TV, 3 août 2013.
  9. Hugues Mambo, « Frère Alain Moloto parle de son empoisonnement et de l'avenir de Gaël et Éden », sur Bukavu Online, (consulté le 15 octobre 2014).
  10. « L'album "Je suis" du défunt Alain Moloto se vend comme des petits pains », sur Mediacongo.net, (consulté le 31 mars 2019).
  11. Nioni Masela, « Athoms Mbuma : « Sanjola est un impératif. Tout ce qui respire doit louer Dieu parce qu'il est Dieu » », sur Adiac-congo.com, (consulté le 15 octobre 2014).
  12. Nioni Masela, « Athom's Mbuma : « Je ne vais pas inventer une nouvelle vision de Gael » », sur Adiac-congo.com, (consulté le 15 octobre 2014).