Gérard Sebaoun

Gérard Sebaoun est un homme politique français né à Alger le 28 novembre 1950.

Biographie

Né à Alger, il a grandi à Paris où il a suivi des études de médecine avec à la clé une double spécialité en cardiologie et en médecine du travail. Il est marié et a trois enfants. Il habite Franconville depuis 1994.

Sympathisant de gauche depuis toujours, il rejoint la section de Franconville du Parti socialiste en 1995 après la campagne présidentielle de Lionel Jospin. Cette même année, il participe comme militant à sa première campagne municipale dont la liste de gauche est menée par Jacqueline Ferret. Au premier tour la liste totalise 28,63 % des suffrages exprimés et se qualifie pour le second tour comme toutes les listes en lice. Au second tour la liste menée par Jacqueline Ferret totalise 32,13 % des suffrages exprimés (derrière la liste de droite et devant les listes divers droite et Front national).

En 2001 il conduit à Franconville la liste de la gauche "unie" à l'élection municipale qui est battue par celle du député du Val-d'Oise et maire sortant Francis Delattre (UMP alors UDF-DL). Conseiller municipal, il anime le groupe d'opposition "Transparence et démocratie locale" composé de six conseillers municipaux socialistes et deux conseillers municipaux communistes. Sa liste a totalisé au premier tour 28,48 % des suffrages exprimés face à quatre listes (deuxième derrière la liste d'union de la droite) et 42,50 % au second tour face à deux listes (deuxième derrière la liste de droite unie et devant la liste de droite écologiste).

En 2004, il est élu conseiller général du Val-d'Oise (canton de Franconville) en battant le sortant René di Piazza (UMP) suite à une campagne menée avec les socialistes franconvillois. La mobilisation et la poussée nationale aidant, la gauche l'a emporté pour la première fois dans ce canton depuis 1983. Il a totalisé 30,29 % des suffrages exprimés au premier tour face à six candidats (deuxième derrière le candidat UMP) et 51,06 % au second tour.

En 2006, dans le cadre d'un mouvement national de soutien aux enfants sans papiers dont les parents sont menacés d'expulsion par la politique du ministre de l'intérieur de l'époque Nicolas Sarkozy, il décide de parrainer une famille chinoise et aide le réseau éducation sans frontières (RESF).

En 2007 il est candidat à la députation dans la 4e circonscription du Val-d'Oise (Eaubonne, Ermont, Franconville, Montlignon, Saint-Leu-la-Forêt et Saint-Prix) lors des élections législatives (10 et 17 juin 2007) avec pour suppléant François Balageas, conseiller général (canton d'Eaubonne) et maire d'Eaubonne, qui est lui aussi membre du Parti socialiste. Au premier tour il totalise 24,09 % des suffrages exprimés (derrière le candidat de l'UMP, Claude Bodin). Au second tour il est défait avec un score de 45,06 %. Le 26 septembre il est désigné "premier des socialistes" pour l'élection municipale de 2008 à Franconville et affrontera la liste menée par Francis Delattre puisque sa candidature a été validée par la convention nationale de ratification du Parti socialiste le 15 décembre.

Mandats politiques

Mandat municipal

Conseiller municipal à Franconville depuis 2001, il anime le groupe d'opposition de gauche "Transparence et démocratie locale" et siège dans les commissions suivantes :

Il est aussi membre du conseil de quartier du vieux marché dans la quartier de la gare.

Mandat départemental

Conseiller général du Val-d'Oise (canton de Franconville) depuis 2004, il est membre du groupe d'opposition socialiste et apparenté présidé par Didier Arnal et siège dans les commissions suivantes :

En tant que conseiller général, il siège aussi dans divers organismes et conseils d'administration d'établissements du Val-d'Oise.

Précédé par
René di Piazza
Blason département fr Val-d'Oise.svg
Conseiller général du Val-d'Oise
Depuis 2004
Suivi par
...

Fonctions au sein du Parti socialiste

Fédération du Val-d'Oise du Parti socialiste

  • Membre de droit du conseil fédéral.
  • Membre de droit du bureau fédéral
  • Membre de la commission fédérale de contrôle financier

Section de Franconville du Parti socialiste

  • Membre de la commission administrative.
  • Membre du bureau.

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.