Gérard Lopez (homme d'affaires)

Gérard Lopez (homme d'affaires)
Gérard Lopez (homme d'affaires)
Naissance (45 ans)
Esch-sur-Alzette (Luxembourg)
Nationalité Drapeau de l'Espagne Espagnol[1]
Drapeau du Luxembourg Luxembourgeois
Profession
Fondateur et PDG de Nekton
Cofondateur de The Genii Group et Président de Genii Capital
Directeur associé et fondateur de Mangrove Capital Partners
Président du LOSC Lille
Autres activités
Propriétaire du club de football du LOSC Lille

Gérard Lopez, né le , est un entrepreneur-investisseur et un homme d'affaires hispano-luxembourgeois actif dans les nouvelles technologies, l'énergie et le sport.

Dans les années 1990, Gérard Lopez cofonde Mangrove Capital Partners, un des trois plus gros investisseurs en Europe dans les technologies. Aux côtés d'Éric Lux, il fonde The Genii Group. Il a été président de l'écurie de Formule 1 Lotus F1 Team de 2009 à 2015 dont il n'est plus qu'actionnaire minoritaire et administrateur. Il préside Genii Capital et est également PDG de Nekton, une société d'investissement dans le secteur de l'énergie où il passe la majorité de son temps. Il est depuis janvier 2017 le nouveau propriétaire du club de football lillois, le LOSC.

Gérard Lopez parle couramment l’anglais, le français, l’espagnol, l’allemand, l’italien, le portugais, et le luxembourgeois.[réf. nécessaire]

Biographie

Gérard Lopez, de son vrai nom Gerardo Lopez Fojaca[2], est diplômé de l'Université Miami en systèmes intégrés de gestion et en gestion opérationnelle ainsi qu'en gestion opérationnelle. Il possède également un Graduat en arts asiatiques. À l'âge de 22 ans, il commence par gérer un certain nombre d'entreprises dont une société pionnière dans le développement internet, Icon Solutions suivie par l'entreprise de leasing ProLease. Gérard Lopez est un investisseur actif dans différentes catégories de fonds privés, allant des entreprises technologiques en démarrage aux investissements immobiliers.

Il fonde Mangrove Capital Partners avec Mark Tluszcz et Hans Jurgen Schmitz, une société de capital-risque spécialisée dans les technologies d'avenir, la première à investir dans Skype avant de vendre la startup à Ebay en 2005 pour 3,2 milliards de dollars[3].

En 2008, il fonde, avec Éric Lux, Genii Capital, une société de conseil financier et de gestion des investissements privés. Gérard Lopez siège aux conseils d'administration de Wix, Zink Imaging et Lotus F1 Team tout en étant membre du comité consultatif de l'École de commerce de l'Université de Miami.

En juin 2014, Gérard Lopez, président de Rise Capital, signe un accord avec le Gouverneur du district autonome de Iamalo-Nénétsie – plus large réserve de gaz au monde – et un représentant du Président russe Vladimir Poutine, permettant à Rise de devenir un partenaire clé pour attirer des investissements en provenance d’Asie et du Moyen-Orient dans la région. Depuis, Rise a construit un portefeuille de projets dans le secteur de l’énergie et des infrastructures dans le district autonome de Iamalo-Nénétsie de plus de 12 milliards de dollars[4],[5].

En 2015, il fonde et préside Nekton, une entreprise d’investissement et de courtage dans le domaine de l'énergie, active en Amérique du Sud, en Afrique, en Asie et en Europe de l'Est[6],[7].

Sports

Gérard Lopez, passionné de sport depuis son plus jeune âge, commence à s'impliquer dans le sport automobile par le biais des opérations qu'il effectue avec Eric Lux, notamment via la société Gravity Sport Management. Il a également participé à des courses d'endurance par le biais de l'équipe Gravity Racing International.

En 2009, il rachète l’écurie de Formule 1 Lotus F1 Team. Genii Capital est alors propriétaire majoritaire de l’écurie. Alors que l’écurie possédait très peu de sponsors, Microsoft, Unilever et Coca-Cola sont devenus partenaires de l’équipe[8]. L'écurie connaît ensuite des difficultés financières et est finalement vendue à Renault pour « 1 livre soit 1,35 euro »[9].

Gérard Lopez, au travers des sociétés Kick Partners et Mangrove Sport Business Intelligence, s’occupe de l’image et du placement de joueurs dans des clubs de football[10]. L'homme d'affaires est également président du club sportif de football Club Sportif Fola Esch de 2007 à 2017 pour lequel il a joué lorsqu'il était adolescent.

Avec Marc Ingla, les deux hommes sont associés depuis des années[Quand ?] dans les activités des sociétés Kick Partners et Mangrove Sport Business Intelligence.

Depuis 2015, Gérard Lopez et ses équipes étudient le championnat français de Ligue 1 en vue d'une acquisition[11]. Le 16 octobre 2016, Gérard Lopez est entré en négociations exclusives avec le président Michel Seydoux pour le rachat du LOSC Lille dont il devient officiellement propriétaire et président le 26 janvier 2017[12],[13].

Notes et références

  1. http://elpais.com/elpais/2015/12/22/eps/1450802961_151149.html
  2. Yann Fossurier, « Rachat du LOSC par Gérard Lopez : une holding française, filiale de Victory Soccer, immatriculée le 13 janvier », sur france3-regions.francetvinfo.fr,
  3. Coup de maître
  4. « Additional agreement between Russia and Rise Capital », (consulté le 16 novembre 2016)
  5. (en) « Gerard López manual para hacerse millonario », (consulté le 16 novembre 2016)
  6. Luxemburger Wort "Le pétrole, nouveau pari de Gérard Lopez"
  7. PaperJam "Gerard Lopez, le nez dans le pétrole"
  8. [1] "Lotus signe un nouveau partenaire"
  9. Florent Reyne, « F1 : Renault achète Lotus pour 1 euro symbolique », sur tf1.fr,
  10. [2] "Transfert : Gerson est enfin à la Roma"
  11. http://rmcsport.bfmtv.com/football/losc-pourquoi-gerard-lopez-debarque-1048614.html
  12. https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Vente-du-losc-gerard-lopez-et-michel-seydoux-en-negociations-exclusives-pour-le-rachat-du-club/737321
  13. « Ligue 1 - Le LOSC officiellement racheté par Gérard Lopez », Eurosport,‎ (lire en ligne)