Géraldine Maillet

Géraldine Maillet
Description de cette image, également commentée ci-après
Naissance (46 ans)
L'Union (Haute-Garonne)
Nationalité Française
Pays de résidence France
Diplôme
Études de Commerce
Profession
Écrivaine, Chroniqueuse, Réalisatrice, Mannequin
Activité principale
Autres activités
Conjoint

Géraldine Maillet est une romancière, réalisatrice, scénariste française, chroniqueuse de télévision et ancien mannequin née le à L'Union en Haute-Garonne[1].

Biographie

Jeunesse

Alors que Géraldine Maillet est âgée de cinq ans, son père les abandonne elle et sa mère qui est toujours étudiante en médecine. Finalement diplômée, elle tombe grandement malade et perd le sens de l'ouïe. Géraldine Maillet commence alors à écrire pour communiquer avec elle et se découvre ainsi une passion pour l'écriture[2].

Après l'obtention de son baccalauréat C avec mention, elle entre en classe préparatoire HEC, avant d'intégrer l'Institut supérieur de gestion (ISG Paris 1994)[3],[4]. Alors qu'elle commence à poser pour des photos afin de financer ses études, elle décide finalement d'abandonner son école de commerce pour se consacrer au mannequinat[5],[6].

Carrière

À l'âge de dix-neuf ans, Géraldine Maillet joue dans un épisode de la série télévisée française Premiers Baisers[7],[8],[9],[10].

Elle devient mannequin dans les années 1990. Photographiée par Juergen Teller, Michaël Thomson ou encore David Bailey, elle collabore avec, entre autres, les magazines Vogue, Elle, Madame Figaro et Marie Claire et devient l'égérie de Nina Ricci. Elle défile entre autres pour Yves Saint Laurent, Gianfranco Ferré, John Galliano, Alexander McQueen et Issey Miyake[11]. Après une dizaine d'années, elle quitte le monde du mannequinat pour se consacrer à l'écriture.

En 1999, alors âgée de vingt-six ans, elle publie son premier roman, Une rose pour Manhattan[6]. Son premier succès est Presque TopModel, qui la classe parmi les auteurs « féminines chics »[6]. Dans les années 2010, en parallèle à ses activités d'écrivain et de cinéaste, elle est régulièrement critique dans l'émission Ça balance à Paris, sur Paris Première[6].

Elle réalise son premier long-métrage, After en 2012 dans lequel joue son amie l'actrice Julie Gayet ; ce film marque la troisième collaboration des deux femmes.

Du 6 mai 2014 au 26 juin 2015, elle est chroniqueuse dans Les Pieds dans le plat, l'émission de Cyril Hanouna sur Europe 1. Après une pause, elle revient en fin de saison 2015/2016, le 13 mai 2016. Le 5 septembre 2016 elle intègre l'équipe des chroniqueurs de Cyril Hanouna dans Touche pas à mon poste ! sur C8.

En 2016, France 2 diffuse In the French, documentaire dont Géraldine Maillet est la réalisatrice, et qui retrace les coulisses du tournoi de Roland Garros 2015[12],[13].

Vie privée

Elle est la compagne du journaliste sportif et éditorialiste chez RMC et dans l'After Foot, Daniel Riolo. Elle est une proche amie de l'actrice Julie Gayet[14] avec qui elle a collaboré plusieurs fois au cinéma.

En 2016 et en 2018, Géraldine Maillet gagne le trophée des personnalités de Roland Garros[13].

Elle est mère de trois enfants nés en 2003, 2005 et 2008.

Bibliographie

  • 1999 : Une rose pour Manhattan, Flammarion.
  • 2000 : Un amoureux silence, Flammarion.
  • 2002 : Trois jours pour rien, Balland.
  • 2003 : Prime-time, Flammarion.
  • 2005 : Acouphènes, Flammarion.
  • 2006 : Presque top model, Flammarion, J'ai lu.
  • 2008 : French manucure, Flammarion, J'ai lu.
  • 2009 : Le Monde à ses pieds, Grasset, J'ai lu.
  • 2011 : Il ferait quoi Tarantino à ma place ?, Flammarion, J'ai lu.
  • 2013 : J'ai vécu de vous attendre, Grasset.
  • 2014 : Splendour, Grasset.
  • 2015 : Le Journal de Nine, Pourquoi c'est plus pareil ?, Flammarion jeunesse.
  • 2016 : Le Journal de Nine, Pourquoi c'est compliqué ?, Flammarion jeunesse.
  • 2017 : Le Journal de Nine, Pourquoi c'est pas juste ?, Flammarion jeunesse.

Filmographie

Actrice

Réalisatrice

  • 2007 : Un certain regard (court-métrage)
  • 2009 : Une dernière cigarette (court-métrage)
  • 2014 : Le Soldat (Vidéoclip - Florent Pagny)
  • 2012 : After
  • 2016 : In the French

Scénariste

Radio

Théâtre

  • 2014 : Splendour au Théâtre de Paris. Mise en scène Catherine Schaub. Interprété par Elsa Zylberstein.

Notes et références

  1. « TPMP : Qui est la nouvelle chroniqueuse Géraldine Maillet ? », Télé Loisirs,‎ (lire en ligne)
  2. « Géraldine Maillet : la chroniqueuse de Touche pas à mon poste évoque son enfance difficile », sur voici.fr, Voici, (consulté le 3 juin 2017).
  3. ISG-alumni.com, Carte par départements, consulté 22/12/2017
  4. LinkedIn, Géraldine Maillet, consulté le 22/12/2017
  5. E.L.B, « TPMP : Qui est la nouvelle chroniqueuse Géraldine Maillet ? », sur programme-tv.net, Télé Loisirs, (consulté le 3 juin 2017).
  6. a, b, c et d Martin Choteau, « Qui est, Géraldine Maillet, la nouvelle chroniqueuse la bande de Cyril Hanouna? », sur gala.fr, Gala, (consulté le 3 juin 2017).
  7. JB, « Géraldine Maillet : Une photo de la chroniqueuse à l'âge de 19 ans refait surface », sur public.fr, Public, (consulté le 3 juin 2017).
  8. « Géraldine Maillet, canon à 19 ans : la vidéo qui refait surface », sur purepeople.com, PureMédias, (consulté le 3 juin 2017).
  9. « Découvrez Géraldine Maillet canon dans Premiers Baisers », sur voici.fr, Voici, (consulté le 3 juin 2017).
  10. Virginie Gonçalves, « Géraldine Maillet : découvrez ses débuts dans Premiers Baisers ! », sur programme-tv.net, Télé Loisirs, (consulté le 3 juin 2017).
  11. Sonia Ouadhi, « Géraldine Maillet : comment elle a fait tomber Naomi Campbell durant un défilé », sur voici.fr, Voici, (consulté le 3 juin 2017).
  12. Maxime Battistella, « Programme TV Tennis : On a aimé "In the French" (France 2) », sur programme-tv., (consulté le 3 juin 2017).
  13. a et b Alexandre Maras, « Géraldine Maillet : « Djokovic est un immense champion mais il est trop dans la com' » », sur gala.fr, Gala, (consulté le 3 juin 2017).
  14. Sonia Ouadhi, « Géraldine Maillet raconte son dîner avec François Hollande qui a BEAUCOUP d'appétit », sur voici.fr, Voici, (consulté le 3 juin 2017).

Liens externes