Futura (police d'écriture)

Futura
Futura Specimen.svg
Classification
Système
Type
Police d'écriture sans empattements (en)
Thibaudeau
Vox-Atypi
Historique
Pays d'origine
Fonderie
Typographe
Création
Publication

Futura est une police de caractères linéale géométrique conçue par Paul Renner, entre 1924 et 1927, pour la fonderie Bauer (Bauersche Gießerei). Elle est dans le domaine public[réf. nécessaire].

Elle participe, avec les productions de Jan Tschichold, à la modernité contemporaine du Bauhaus. S'opposant à une tradition typographique de la continuité, ces travaux se distinguaient par l'affirmation de nouveaux modèles d'écriture, notamment basés sur des formes géométriques, comme l'atteste le dessin de la lettre « O » dans le Futura[réf. souhaitée].

Utilisations de Futura

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2015)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
Futura a été utilisé pour la plaque commémorative déposée en juillet 1969  sur la Lune par la mission Apollo 11[1].
Variante cyrillique de la police de caractères Futura fait pour les Jeux olympiques d'été de 1980, à Moscou.

La police Futura est ou a été utilisée (quelques exemples) :

  • par Ikea pour son catalogue jusqu'en 2009, date à laquelle Verdana est choisie en remplacement[2] ;
  • par SCALA comme police principale (dérivée) pour ses logiciels de conception de présentations multimédia, notamment Scala MM100.
  • par RTL pour son hit-parade hebdomadaire (interprètes) dont les affichettes oranges étaient distribuées aux disquaires[réf. nécessaire] ;
  • par TF1, de juillet 1989 à 1995 ;
  • par FR3, dans l’habillage 1991-1992 ;
  • par Canal+[3], qui en dérive sa propre police de caractères ;
  • par la SNCF pour la typographie des enseignes en capitales blanches des gares ;
  • par les Jeux olympiques d'été de 1980 à Moscou. Une variante cyrillique de la typographie Futura Medium a été faite par Anatoli Mouzanov[4] ;
  • par Wes Anderson dans La Famille Tenenbaum[5], La Vie aquatique, À bord du Darjeeling Limited et Fantastic Mr. Fox ;
  • pour le titre de la série Once Upon a Time[réf. nécessaire] ;
  • par l'artiste Barbara Kruger dans plusieurs de ses œuvres[6],[7],[8] ;
  • par la marque Supreme pour son logo (fortement inspiré des travaux de Barbara Kruger)[réf. nécessaire] ;
  • par Dennis Kelly dans Utopia[9] ;
  • pour le manuel d'utilisation du jeu Fallout 3[réf. nécessaire] ;
  • par les livres de la méthode d'allemand Im Falle eines Falles.

Notes et références

  1. (en) Douglas Thomas, « How One Typeface Landed on the Moon », sur magenta.as, .
  2. Ikea choisit Verdana, bbxdesign.com, 26 août 2009.
  3. Typographie Canal+. Blog.lenodal.com, 2 décembre 2006.
  4. (en) « Olympic Village » [PDF], Amateur Athletic Foundation of Los Angeles, .
  5. (en) Mark Simonson, « Royal Tenenbaum’s World of Futura », MarkSimonson.com, .
  6. (en) Rico Gagliano, « Barbara Kruger Talks Past, Present, and Futura », DinnerPartyDownload.org, .
  7. (en) Stephen Coles, « Barbara Kruger & Kim Kardashian on W », FontsinUse.com, .
  8. (en) « A time to revisit Barbara Kruger’s past, present and Futura times », Typorn.org, .
  9. « Utopia Review », Zero-Credibility.com, .

Bibliographie

  • Alexandre Dumas de Rauly et Michel Wlassikoff, Futura. Une gloire typographique, Paris, Norma, (ISBN 978-2-9155-4239-4).
  • « Sacrés caractères », sur France Culture, .

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes