Francis Lacassin

Francis Lacassin
Description de cette image, également commentée ci-après
Francis Lacassin dans les années 2000
Naissance
Saint-Jean-de-Valériscle,
Drapeau de la France France
Décès (à 76 ans)
Paris
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français

Francis Lacassin est un journaliste, éditeur, écrivain, scénariste et essayiste français, né le à Saint-Jean-de-Valériscle (Gard), mort le [1] à Paris.

Fondateur du Club des bandes dessinées, rédacteur en chef de Giff-Wiff, ayant occupé la première chaire d'histoire de la bande dessinée à l'université Paris-I, il est de ceux qui ont popularisé le neuvième art en France dans les années soixante.

Biographie

Francis Lacassin fonde en 1962 le Club des bandes dessinées, avec Alain Resnais et Évelyne Sullerot.

À partir de 1964 il collabore à la revue Bizarre, éditée par Jean-Jacques Pauvert. Il écrit sur les littératures fantastiques et policières dans Magazine Littéraire, collabore à l'Express et au Point. Il devient en 1971 conseiller littéraire de Christian Bourgois, aux Éditions René Julliard et pour la collection 10/18 jusqu'en 1990.

Spécialiste des cultures populaires, il a notamment fait partie du petit groupe qui a offert à la bande dessinée sa reconnaissance, et il popularise la formule « 9e art » inventée par Claude Beylie.

Il a occupé à partir de 1971 la première chaire d'histoire de la BD à l'université Paris-I, qui sera plus tard occupée par Bernard Trout et Gilles Ciment.

Il a réalisé et préfacé les éditions de référence d'un grand nombre d'auteurs ou de séries, notamment aux Éditions Robert Laffont, dont il dirige une série d'éditions critiques dans la collection « Bouquins » depuis 1982 : Eugène Sue, Gustave Le Rouge, Maurice Leblanc, Lovecraft, Jack London, James Oliver Curwood, Léo Malet, etc. Pour d'autres éditeurs, il a édité des auteurs comme Jean-Louis Bouquet. Il a préfacé Le Quai des brumes et À bord de L'Étoile Matutine de Pierre Mac Orlan.

Il a été surnommé pour cette raison « l'homme aux mille préfaces ».

En 1993, il est couronné du Grand prix de l'Imaginaire essai, pour son ouvrage Mythologie du fantastique.

Quelques ouvrages

  • Tarzan ou le Chevalier crispé, 10/18. L'ouvrage comprend en annexe un lexique de la langue grand-singe.
  • Pour un neuvième art : la bande dessinée, Union Générale d'Éditions, 10/18, 1971. Réédité chez Slatkine en 1982.
  • Pour une contre histoire du cinéma, Union Générale d'Éditions, 10/18, 1972.
  • Sous le masque de Léo Malet : Nestor Burma, Encrage, 1991.
  • À la recherche de l'empire caché : mythologie du roman populaire, Paris, Julliard, , 366 p. (ISBN 2-260-00688-4).
  • Mythologie du fantastique, éd. du Rocher, 1991
  • Louis Feuillade, Anthologie du cinéma, 1966.
  • Alfred Machin : de la jungle à l'écran, Paris, Dreamland, 2001, 223 p.
  • À la recherche de Jean Durand, AFRHC, 2004.
  • Louis Feuillade : Maître du cinéma populaire, Paris, Éditions Gallimard, coll. « Découvertes Gallimard / Arts » (no 486), , 128 p. (ISBN 2070319261).
  • Mémoires : sur les chemins qui marchent, Monaco, Éditions du Rocher, , 354 p. (ISBN 2-268-05989-8).

Filmographie

Notes et références

  1. Décès de l'éditeur Francis Lacassin lefigaro.fr d'après AFP, 14 août 2008

Annexes

Bibliographie

  • [Bastide et Durand 1999] « Lacassin, Francis », dans Bernard Bastide et Jacques-Olivier Durand, Dictionnaire du cinéma dans le Gard, Montpellier, Les Presses du Languedoc, (ISBN 2-85998-215-9), p. 137-141.
  • Serge Velay (dir.), Michel Boissard et Catherine Bernié-Boissard, Petit dictionnaire des écrivains du Gard, Nîmes, Alcide, , 255 p. (présentation en ligne), p. 136-137.
  • (en) Ann Miller, « Francis Lacassin, 1931-2008 », European Comic Art (Brooklyn), vol. 1, no 2,‎ , p. 201-202
  • Bernard Bastide, « Francis Lacassin est entré dans le livre », 1895, no 59,‎ (lire en ligne)

Articles connexes

  • Critique du livre Famille-sans-nom par F. Lacassin (livre de Jules Verne)
  • Préface du livre Les Naufragés du « Jonathan » par F. Lacassin, livre de Jules Verne, adapté par son fils, Michel Verne

Liens externes