France Gall (album, 1976)

France Gall

Album de France Gall
Sortie
Enregistré 1975
Drapeau : France Paris et Toulouse
Durée 33 min
Genre Chanson française
Producteur Michel Berger
Label WEA

Albums de France Gall

Singles

  1. La Déclaration d'amour
    Sortie : Mai 1974
  2. Comment lui dire
    Sortie : Janvier 1976
  3. Ce soir je ne dors pas
    Sortie : Avril 1976

France Gall est à la fois le premier album studio enregistré comme tel par France Gall dans sa carrière (une dizaine d'albums d'elles sont déjà sortis, mais il s'agît de compilations de titres déjà édités en 45 tours) et le premier album que Michel Berger a produit pour elle[1],[2].

Sorti le 6 janvier 1976[1], cet album a été certifié disque d'or pour plus de 100 000 exemplaires vendus en France[3].

Titres

No Titre Durée
1. Comment lui dire 3:30
2. Ce soir je ne dors pas 3:07
3. Comment t'en apercevoir 1:45
4. La Chanson d'une terrienne (Partout je suis chez moi) 6:07
5. La Déclaration d'amour 3:28
6. Samba Mambo 2:35
7. Big Fat Mama 3:05
8. Je saurai être ton amie 3:03
9. Chanson pour consoler 1:50
10. Je l'aimais 3:50
37:32

Crédits

Paroles et musique

Musiciens

Production

  • Producteur : Michel Berger
  • Prise de son :
  • Mixage : Jean-Pierre Janiaud
  • Enregistrement :
  • Éditeurs :
    • Éditeur d’origine : éditions Colline
    • Droits transférés aux éditions Apache France sauf La Déclaration d’amour, éditions Apache France / éditions Sidonie
  • Album original : 33 tours / LP stéréo 45rpm.jpg Atlantic / WEA 50210 sorti le [1]
  • Photographies :
    • Recto verso pochette : Jean-François Le Sénéchal
    • Intérieure : Philippe Chat
  • Première édition en CD CD autolev crop.jpg : WEA Music 2292-46172-2 sorti le - Photographies : Jean-François Le Sénéchal, Philippe Chat

Autour de l’album

Le blues de Toulouse — L’enregistrement de la chanson Big Fat Mamma posa quelques problèmes, comme le relataient France Gall et Michel Berger en 1976 :
— France Gall : « On a pratiquement fait tout l’album à Paris et puis il y avait un blues et le blues, les anglais ou les américains, c’est quand même plus leur musique que nous et on a essayé d’aller à Londres et ça ne s’est quand même pas formidablement bien passé non plus, c’est pour ça que, finalement, on a été à Toulouse... On y a été pour les chœurs, surtout, qui étaient vraiment réussis. »
— Michel Berger : « Le blues de Toulouse, c’est bien connu… » (rires)[4].

Notes et références

  1. a, b et c Entretien de France Gall avec le journaliste Richard Cannavo et références dans le livret de son intégrale Évidemment sortie en 2004 (en 13 CD + 1 DVD).
  2. Ses disques vinyles précédents, 33 tours de 25 ou 30 cm, sont des compilations de ses 45 tours.
  3. Certifications de France Gall
  4. Interview par Claude Rubens, extraite de l’émission À vos souhaits diffusée par France Inter le .