France Gall (album, 1976)

France Gall
Album de France Gall
Sortie
Enregistré 1975
Drapeau : France Paris et Toulouse
Durée 33 min
Genre Chanson française
Producteur Michel Berger
Label WEA

Albums de France Gall

Singles

  1. La Déclaration d'amour
    Sortie : Mai 1974
  2. Comment lui dire
    Sortie : Janvier 1976
  3. Ce soir je ne dors pas
    Sortie : Avril 1976

France Gall est à la fois le premier album studio enregistré par France Gall dans sa carrière et le premier album que Michel Berger a produit pour elle[1],[2].

Sorti le 6 janvier 1976[1], cet album s'est vendu à plus de 100 000 exemplaires en France (182 100 exemplaires selon InfoDisc[3]).

Titres

No Titre Durée
1. Comment lui dire 3:30
2. Ce soir je ne dors pas 3:07
3. Comment t'en apercevoir 1:45
4. La chanson d'une terrienne (Partout je suis chez moi) 6:07
5. La Déclaration d'amour 3:28
6. Samba Mambo 2:35
7. Big Fat Mama 3:05
8. Je saurai être ton amie 3:03
9. Chanson pour consoler 1:50
10. Je l'aimais 3:50
37:32

Crédits

Paroles et musique

Musiciens

Production

  • Producteur : Michel Berger
  • Prise de son :
    • Jean-Pierre Janiaud
    • Georges Blumenfeld pour La Déclaration d’amour
  • Mixage : Jean-Pierre Janiaud
  • Enregistrement :
  • Éditeurs :
    • Éditeur d’origine : Éditions Colline
    • Droits transférés aux Éditions Apache France sauf La Déclaration d’amour, Éditions Apache France / Éditions Sidonie
  • Album original : 33 tours / LP Stéréo 45rpm.jpg Atlantic / WEA 50210 sorti le [1]
  • Photographies :
    • Recto verso pochette : Jean-François Le Sénéchal
    • Intérieure : Philippe Chat
  • Première édition en CD CD autolev crop.jpg : WEA Music 2292-46172-2 sorti le - Photographies : Jean-François Le Sénéchal, Philippe Chat

Autour de l’album

Le blues de Toulouse — L’enregistrement de la chanson Big Fat Mamma posa quelques problèmes, comme le relataient France Gall et Michel Berger en 1976 :
— France Gall : « On a pratiquement fait tout l’album à Paris et puis il y avait un blues et le blues, les anglais ou les américains, c’est quand même plus leur musique que nous et on a essayé d’aller à Londres et ça ne s’est quand même pas formidablement bien passé non plus, c’est pour ça que, finalement, on a été à Toulouse... On y a été pour les chœurs, surtout, qui étaient vraiment réussis. »
— Michel Berger : « Le blues de Toulouse, c’est bien connu… » (rires)[4].

Notes et références

  1. a, b et c Entretien de France Gall avec le journaliste Richard Cannavo et références dans le livret de son intégrale Évidemment sortie en 2004 (en 13 CD + 1 DVD).
  2. Ses disques vinyles précédents, 33 tours de 25 ou 30 cm, sont des compilations de ses 45 tours.
  3. http://www.infodisc.fr/Ventes_Albums_Tout_Temps.php?debut=2350
  4. Interview par Claude Rubens, extraite de l’émission À vos souhaits diffusée par France Inter le .