François Nourissier

François Nourissier
Fonction
Président
Académie Goncourt
-
Biographie
Naissance
Décès
(à 83 ans)
Paris
Nationalité
Activités
Conjoint
Hélène Cécile Muhlstein ()
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Comité des intellectuels pour l'Europe des libertés () ()
Distinctions
Œuvres principales
  • Un petit bourgeois (1964)
  • Allemande (1973)
  • À défaut de génie (2001)
signature de François Nourissier
signature

François Nourissier, né le dans le 9e arrondissement de Paris et mort dans la même ville le (à 83 ans)[1], est un journaliste et écrivain français qui fut, pendant trente ans, membre de l'Académie Goncourt.

Biographie

François Nourissier est successivement secrétaire général des éditions Denoël (1952-1955), rédacteur en chef de la revue La Parisienne (1955-1958), et conseiller aux éditions Grasset (1958-1996).

Il est élu à l'Académie Goncourt en 1977 au couvert de Raymond Queneau, en devient le secrétaire général en 1983 et le président de 1996 à 2002. Il démissionne en 2008 pour des raisons de santé.

En , il fait partie des membres fondateurs du Comité des intellectuels pour l'Europe des libertés[2].

En 1962, il a épousé Hélène Cécile Muhlstein (1936-2007), artiste peintre et apparentée à la famille Rothschild. Il raconte leur relation tumultueuse, marquée par l'alcoolisme, dans le livre pseudo-autobiographique, Eau-de-feu (2008)[3].

Frappé par la maladie de Parkinson au début des années 2000, il se compare avec pudeur à un caméléon et désigne la maladie dont il souffre sous le nom de « Miss P. »[4]

Il meurt le , à 83 ans[5].

En raison de son style sec, de sa sensibilité de droite et de sa participation à La Parisienne de Jacques Laurent, il a été parfois rattaché au mouvement des Hussards.

Œuvre

Autres

Notes et références

  1. L'écrivain François Nourissier est mort, Libération, .
  2. « Tous au CIEL : un combat intellectuel antitotalitaire (1978-1986) présenté par Alain Laurent », sur lesbelleslettresblog.com, .
  3. http://www.lepoint.fr/actualites-litterature/2008-03-29/culture-francois-nourissier-le-gardien-des-ruines/1038/0/232699
  4. http://bibliobs.nouvelobs.com/20080409/4340/nourissier-regle-laddiction
  5. L'écrivain François Nourissier est mort, L'express, .

Voir aussi

Bibliographie

  • Denise Bourdet, François Nourissier, dans: Visages d'aujourd'hui, Paris, Plon, 1960.
  • Hubert Nyssen, François Nourissier, Les voies de l'écriture : entretiens avec François Nourissier [et al.] et commentaires, Mercure de France, 1969
  • Pol Vandromme, François Nourissier : portrait-vérité, La Table Ronde, 1993, 242 p. (ISBN 2710305631)
  • Bernard Bastide (dir.) et al. (préf. Christian Giudicelli), Balade dans le Gard : sur les pas des écrivains, Paris, Alexandrines, coll. « Les écrivains vagabondent » (réimpr. 2014) (1re éd. 2008), 255 p. (ISBN 978-2-370890-01-6, présentation en ligne), « François Nourissier ou la vie de château », p. 112-117

Liens externes

  • Bibliographie