François Flohic

François Flohic
Flohic.jpg
François Flohic en 2010.
Biographie
Naissance
Décès
(à 98 ans)
Var
Nationalité
Activité
Officier de marine
Autres informations
Armes
Grade militaire
Conflit
Distinctions

François Flohic, né le à Ploubazlanec (Côtes-du-Nord) et mort le [1] à Toulon (Var), est un résistant et un vice-amiral français. Il fut aide de camp du général de Gaulle au temps de sa présidence.

Biographie

Alors qu'il suit les cours de l'école d'hydrographie de Paimpol pour devenir capitaine de la marine marchande[2], François Flohic s'embarque le 18 juin 1940 sur le bateau pilote Albert-Faroult avant l'arrivée des troupes allemandes en Bretagne[2] et arrive le lendemain en Angleterre. Il s'engage le dans les Forces navales françaises libres (FNFL) tout juste créées. Il est formé comme officier à bord du cuirassé Courbet puis fait un stage d'application sur l'aviso La Moqueuse entre octobre et juin 1940. Il suit ensuite des cours au Britannia Royal Naval College de Dartmouth[2],[3]. Durant la guerre, embarqué sur la corvette Roselys, il participe à l'escorte des convois de l'Atlantique jusqu'à Mourmansk. Plus tard, à bord de la frégate La Découverte[2], il participe au débarquement de Normandie[3] puis au blocus des poches de l'Atlantique[2].

Après guerre, il poursuit sa carrière dans la Marine nationale. Il commande le patrouilleur Digitale en Indochine puis sert sur les dragueurs Véga puis Algol[2].

Quinze ans après l'avoir salué à Londres, il retrouve le général de Gaulle à l'Élysée pour être son aide de camp de 1959 à 1964. Il est alors en charge de l'agenda du président, s'occupe de ses communications confidentielles et sert parfois d'interprète[3].

Devenu capitaine de frégate, il quitte cette fonction pour prendre le commandement de l'escorteur d'escadre La Bourdonnais, basé à Toulon du 11 février 1964 au 11 février 1965.

À l'issue de cette affectation à la mer, il retrouve son poste d'aide de camp auprès du général de Gaulle. C'est à ce titre qu'il l'accompagne dans son voyage à Baden-Baden en Allemagne où il rencontre le général Massu lors de la crise de Mai 1968. Il va rester auprès du général encore quelques temps après la démission de celui-ci et son départ de l'Élysée après l'échec du Référendum sur la réforme du Sénat et la régionalisation le 27 avril 1969. Il l'accompagne ainsi dans son séjour en Irlande, à Sneem. Arrivés à l'aérodrome de Cork en Irlande vers 11 heures le 10 mai 1969 [4], le général, MmeDe Gaulle et François Flohic passent treize jours dans la modestie du Heron Cove, au bord de la baie, un peu en dehors du village de Sneem. Il apparait alors sur une célèbre photographie de presse, où l'on voit le général de Gaulle, son épouse et François Flohic se promenant dans les dunes irlandaises. Paul Fontenil est leur chauffeur avec une voiture de location[5],[6]. Le séjour se prolongera par deux semaines au Cashel House à Cashel, le temps nécessaire au déroulement de l'élection présidentielle anticipée en juin qui voit l'élection de Georges Pompidou.

Réaffecté dans la Marine nationale cette même année, il est promu capitaine de vaisseau et commande le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc, école d'application des officiers élèves de l'École navale, du 5 septembre 1969 au 2 septembre 1971. Il est ensuite attaché naval à Londres[2]. Promu vice-amiral en 1977, il prend sa retraite cette même année[2], s'établissant au Brusc dans le Var.

Il participe activement au devoir de mémoire de la France libre du général de Gaulle et la peinture est son passe-temps favori.

Le vice-amiral François Flohic est, entre autres, commandeur de l'ordre de la Légion d'honneur et grand-croix de l'ordre national du Mérite.

Œuvres

  • Souvenirs d'outre-Gaulle, Plon, 1979
  • Ni chagrin ni pitié : souvenirs d'un marin de la France libre, Plon, 1985
  • Darlan Laborde : l'inimitié de deux amiraux, avec Jacques Raphaël-Leygues, Éditions de la Cité, 1990
  • De Gaulle intime, L'Archipel, 2010
  • 68 Côté De Gaulle, L'Aube, 2018

Décorations

Notes et références

  1. Le Point.fr, « INFO LE POINT. François Flohic, aide de camp du général de Gaulle, est décédé », Le Point,‎ (lire en ligne)
  2. a, b, c, d, e, f, g et h "Décés de l'amiral François Flohic", l'ancien aide de camp du général de Gaulle" par Laurent Lagneau, sur le site opex360, 6 septembre 2018.
  3. a, b et c "Décès de l'amiral Flohic, ancien aide de camp du général de Gaulle" par Luc Lenoir, Le Figaro, 6 septembre 2018.
  4. en provenance de Saint-Dizier, par un Mystère 20 du GLAM
  5. François Flohic, De Gaulle intime, Archipel, , 160 p. (ISBN 9782809804423, lire en ligne), p. Le lendemain de l'arrivée, le dimanche 11, le curé de Sneem vient dire la messe à l'hôtel. Brave homme, très curé de campagne, le père Flavin n'hésitera pas à me dire, le jeudi suivant, que l'air marin du Kerry avait produit, en peu de temps, des […].
  6. Frédérique Neau-Dufour, Yvonne De Gaulle, Fayard, , 610 p. (ISBN 9782213660875, lire en ligne), p. C'est Paul Fontenil qui pilote la voiture de louage et conduit le couple vers sa première destination, dans le Kerry, au sud-ouest de l'île. L'ambassadeur Emmanuel […] l'écart du village de Sneem dans baie de Kenmara. La crique où se dresse.

Annexes

Documentaires

  • De Gaulle, la fin d'un règne (2009), documentaire de Jean-Michel Djian.
  • De Gaulle intime.

Liens externes